Vous êtes ici:

Marijuana et cannabinoïdes à des fins médicales

La marijuana provient d’une plante appelée cannabis. Le principal ingrédient psychoactif de la marijuana est le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol). Le THC est un type de cannabinoïde. Il y a beaucoup d’autres types de cannabinoïdes dans la marijuana. Les cannabinoïdes sont des substances chimiques qui agissent sur certains récepteurs présents à la surface des cellules de notre corps, en particulier les cellules du système nerveux central.

Des personnes croient que la marijuana aide à maîtriser ou à soulager des symptômes du cancer ou les effets secondaires des traitements de cette maladie. Mais les études de recherche qui ont été menées jusqu’à ce jour ne donnent pas de réponse claire sur l’efficacité des cigarettes de marijuana. La recherche démontre cependant que certains cannabinoïdes peuvent aider à contrôler des symptômes et des effets secondaires, et des médicaments qui contiennent des cannabinoïdes ont été créés pour traiter la douleur, les nausées et les vomissements.

Marijuana médicale

La marijuana est une substance illégale au Canada. Le gouvernement du Canada permet aux personnes gravement malades d'avoir accès à de la marijuana à des fins médicales. C’est ce qu’on appelle couramment la marijuana médicale.

Les personnes qui souhaitent avoir recours à la marijuana à des fins médicales doivent obtenir un document médical, comme une ordonnance, auprès d’un médecin ou d’une infirmière praticienne. Ce document permet d’acheter de la marijuana à des fins médicales d’un producteur autorisé au Canada. Elle est offerte sous diverses formes comme de la marijuana séchée, de l’huile de marijuana, ou des bourgeons et des feuilles de marijuana fraîche qu’on peut fumer, vaporiser, incorporer à de la nourriture ou boire dans un thé.

Le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales de Santé Canada offre la possibilité aux personnes atteintes de cancer d’avoir recours à la marijuana à des fins médicales pour aider à soulager les symptômes et les effets secondaires qu’elles éprouvent. Discutez des bienfaits et des risques de la marijuana médicale avec votre équipe de soins. Elle peut vous aider à décider si c’est ce qu’il vous faut.

Apprenez-en davantage sur le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales de Santé Canada.

Soulagement des symptômes et effets secondaires

La marijuana, des médicaments contenant des cannabinoïdes ou les deux peuvent vous aider à vous détendre et vous apporter une sensation de bien-être. Mais des études sur l’efficacité de la marijuana ont engendré différents résultats. Certaines personnes atteintes de cancer peuvent trouver que la marijuana ou des médicaments contenant des cannabinoïdes les aident à faire face aux symptômes et effets secondaires.

Nausées et vomissements

Plusieurs études ont démontré que certains cannabinoïdes parviennent à soulager la nausée, les vomissements ou les deux. Ce sont des effets secondaires de certains traitements du cancer, dont la chimiothérapie et la radiothérapie.

La nabilone (Cesamet) est une pilule qui contient des cannabinoïdes synthétiques. Son usage a été approuvé au Canada contre les nausées et vomissements causés par la chimiothérapie. On l’administre parfois aux personnes atteintes de cancer si les antinauséeux standards ne parviennent pas à soulager ces symptômes.

Apprenez-en davantage sur les nausées et vomissements.

Perte d’appétit

La perte d’appétit est un problème courant chez les personnes atteintes de cancer. La perte d’appétit et la perte de poids (appelée cachexie quand elle est importante) vont souvent de pair.

Certaines personnes trouvent que la marijuana leur donne parfois plus d’appétit. Plusieurs essais cliniques ont porté sur les effets de la marijuana sur l’appétit ou la perte de poids chez les personnes atteintes de cancer. Jusqu’à ce jour, ces études n’ont pas révélé avec certitude que la marijuana peut augmenter efficacement l’appétit. La recherche portant sur l’utilité des cannabinoïdes auprès des personnes faisant face à une perte d’appétit n’a pas engendré de résultats nets.

Apprenez-en davantage sur la perte d’appétit.

Douleur

Certaines personnes prétendent que la marijuana peut aider à soulager la douleur chronique (à long terme) ou intense. Les études de recherche menées jusqu’à ce jour ne donnent pas de réponse claire sur l’efficacité des cigarettes de marijuana pour soulager la douleur.

Des essais cliniques ont démontré que les cannabinoïdes aident à atténuer la douleur chez certaines personnes.

Sativex est un mélange de delta-9-THC (Tetranabinex) et de cannabidiol (Nabidiolex). Son usage a été approuvé au Canada sous forme de vaporisation à l’intérieur des joues. On peut y avoir recours pour soulager la douleur causée par un cancer avancé qu’on ne parvient pas à traiter avec la plus forte dose d’opioïdes.

Apprenez-en davantage sur la douleur et les opioïdes.

Effets secondaires et risques de la marijuana et des cannabinoïdes à des fins médicales

Les bienfaits et les risques de la marijuana à des fins médicales n’ont pas fait l’objet d’une étude approfondie par Santé Canada, et les différents produits ne sont pas passés par un processus d’approbation. Pour approuver un médicament, Santé Canada examine les données probantes pour s’assurer que les bienfaits du médicament surpassent les risques et les effets secondaires négatifs. Discutez avec votre équipe de soins si vous envisagez de prendre de la marijuana à des fins médicales ou d’autres médicaments qui contiennent des cannabinoïdes. On ne possède pas suffisamment d’informations pour savoir comment la marijuana interagira avec des médicaments et des traitements du cancer tels que la chimiothérapie.

Certaines études démontrent que fumer la marijuana sur une longue période peut accroître le risque de cancer du poumon entre autres. D’autres études n’ont pas donnée les mêmes résultats. La marijuana risque aussi de provoquer les effets secondaires qui suivent :

  • troubles de la mémoire et de la concentration
  • changements sensoriels, dont une perte d’équilibre et des temps de réaction plus longs
  • sécheresse de la bouche
  • rythme cardiaque rapide
  • hausse de la pression artérielle

Recherche en cours sur la marijuana et les cannabinoïdes

Des chercheurs étudient actuellement la marijuana et des médicaments qui contiennent des cannabinoïdes afin d’en savoir davantage sur la façon dont ils pourraient soulager efficacement les symptômes du cancer ou les effets secondaires de ses traitements. On doit faire plus de recherches pour déterminer la dose et le type de marijuana qui aideraient le plus tout en minimisant les effets secondaires, les risques et les bienfaits de l’usage à long terme de la marijuana médicale et la façon dont la marijuana médicale pourrait interagir avec d’autres médicaments administrés pour traiter le cancer.

Les chercheurs tentent aussi toujours de savoir si la marijuana ou les cannabinoïdes devraient être administrés en tant que médicaments pour traiter certaines maladies, dont le cancer. La recherche sur les effets des cannabinoïdes sur les cellules cancéreuses in vitro et sur les animaux de laboratoire s’est révélée quelque peu prometteuse. Mais elle en est encore à ses débuts. On doit faire beaucoup plus d’études avant d’avoir recours à la marijuana ou aux cannabinoïdes comme traitement du cancer.

système nerveux central (SNC)

Ensemble constitué de l’encéphale et de la moelle épinière qui travaillent ensemble pour contrôler toutes les fonctions du corps.

L’encéphale reçoit les messages (signaux électriques) des nerfs de la moelle épinière et des nerfs crâniens. Les nerfs de la moelle épinière font circuler les messages entre l’encéphale et le corps.

in vitro

Qui se produit à l’extérieur du corps dans un environnement artificiel (comme dans un laboratoire). In vitro est l’expression latine signifiant dans du verre (comme dans une éprouvette).

La fécondation in vitro, par exemple, est une intervention qui consiste à féconder un ovule avec du sperme afin de former un embryon à l’extérieur du corps.

Histoires

La Dre Wendy Parulekar, chercheuse, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer a découvert l’effet protecteur d’une hormonothérapie prolongée contre le cancer du sein.

Plus de details

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus