Vous êtes ici:

Massothérapie

La massothérapie est le traitement des muscles et des tissus mous du corps. Cette thérapie peut aider à atténuer le stress, à réduire les tensions dans vos muscles et à vous procurer une sensation de détente. La massothérapie est une des thérapies complémentaires les plus fréquemment utilisées par les personnes atteintes de cancer.

Lors d’un traitement de massothérapie, vous êtes habituellement couché sur une table. Vous pouvez porter des vêtements amples ou ne porter aucun vêtement (un drap couvre votre corps). Vous pourriez aussi recevoir des massages au cou, aux bras et aux épaules en étant assis sur une chaise. Dans les salles de thérapie, il y a parfois un éclairage tamisé et une musique douce pour vous aider à vous détendre durant la séance de massage.

Méthodes de massothérapie

Il existe plusieurs types de méthodes de massage. Un massothérapeute peut utiliser un seul type de massage ou associer différentes techniques lors d’une séance.

Le massage suédois est le type de massothérapie le plus courant au Canada. Le massothérapeute a recours à de longs effleurements, à la pression, aux étirements et à la friction pour délier les muscles tendus.

Dans le massage des tissus profonds, on effleure les couches profondes de tissu musculaire et on y applique une pression avec les doigts, là où les muscles sont tendus ou noués.

La myothérapie peut aussi porter le nom de massage des points de déclenchement ou de massage des points de pression. Ce type de massage est réalisé en faisant divers effleurements et en exerçant une pression pour détendre des points de déclenchement. Ces points sont des nœuds dans le tissu musculaire tendu, qui peuvent causer de la douleur ou réduire l'amplitude de mouvement. Ils peuvent être douloureux lorsqu'on y exerce une pression durant un massage.

Le massage lymphatique est aussi appelé drainage lymphatique. Il se fait par un toucher et une pression rythmiques, légers et lents, ce qui aide le corps à faire circuler la lymphe dans tout le système lymphatique. On y a le plus souvent recours pour réduire le lymphœdème.

La réflexologie repose sur la théorie que chaque partie du corps est représentée par une région différente sur les pieds. La pression exercée sur des points réflexes spécifiques sur les pieds peut traiter la région du corps où il y a des blocages dans le flux énergétique. Le thérapeute peut aussi parfois utiliser des points réflexes sur les mains ou les oreilles. La réflexologie est souvent utilisée en thérapie de relaxation afin de stimuler le corps à fonctionner mieux en situation de stress.

L’oncomassothérapie est une technique de massothérapie spécialisée en oncologie avec laquelle on adapte les méthodes de massage aux besoins des personnes atteintes de cancer et recevant des traitements du cancer.

La massothérapie comme thérapie complémentaire

À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve que la massothérapie peut traiter le cancer en lui-même. On a prouvé que la massothérapie aide les personnes atteintes de cancer, tant physiquement qu'émotivement, et qu’elle peut améliorer leur qualité de vie.

Les personnes ont souvent recours à la massothérapie pour aider à soulager les muscles endoloris ainsi que la raideur musculaire. On l’utilise aussi pour aider à réduire la douleur (comme les maux de tête et la douleur au bas du dos), l'anxiété et le stress. Elle améliore également la circulation et favorise la relaxation et une sensation de bien-être. Des études ont démontré que la massothérapie peut aider à atténuer le stress, l'anxiété, la douleur, la fatigue et la dépression. Elle peut aussi aider à soulager les troubles du sommeil (insomnie), à améliorer la qualité du sommeil et à réduire les nausées.

Un type de massage lymphatique, appelé drainage lymphatique manuel (DLM), peut réduire l’enflure associée au lymphœdème chez les femmes atteintes du cancer du sein.

Effets secondaires et risques de la massothérapie

Si vous envisagez de suivre un traitement de massothérapie, parlez-en à votre équipe de soins de santé. Assurez-vous de dire à votre massothérapeute que vous êtes atteint du cancer et de l’informer des traitements que vous avez reçus ou que vous recevez encore ainsi que des médicaments que vous prenez. Selon votre état de santé global et les traitements classiques du cancer que vous recevez, vous pourriez devoir éviter certains types de massage.

Si vos vaisseaux sanguins sont endommagés ou que vous êtes atteint d’un trouble de saignement, comme une tendance aux ecchymoses et aux saignements ou aux caillots sanguins, vous ne devriez pas recevoir de massage. Si vous prenez des anticoagulants, vous devriez éviter de vous faire masser ou ne recevoir que des massages légers, très en douceur, afin de prévenir les ecchymoses et les saignements.

Si vous souffrez d’ostéoporose ou êtes atteint d’un cancer qui s’est propagé aux os (métastases osseuses), une manipulation physique ou une pression en profondeur peut provoquer la cassure (fracture) d’un os.

Si vous avez reçu une radiothérapie, vous pourriez trouver que même un toucher léger de la région traitée est désagréable. Si vous trouvez les massages agréables mais que vous recevez encore un traitement de radiothérapie, il ne faut pas que de la lotion ou de l'huile soit appliquée sur la région traitée.

Il ne faut pas que vous receviez de massage si vous avez de la fièvre ou une infection. Si vous avez une lésion ou une plaie ouverte, le thérapeute ne traitera pas la région.

Peu après un massage, certaines personnes ont de petites ecchymoses ou de l'enflure, ou remarquent que leurs muscles sont un peu plus endoloris.

Les réactions allergiques sont possibles si des huiles d'aromathérapie ont été utilisées lors du massage.

Certaines personnes peuvent craindre qu’un massage dans la région d’une tumeur augmente la circulation du sang et du liquide lymphatique, faisant en sorte que des cellules cancéreuses se détachent et circulent vers d’autres parties du corps. Des données probantes récentes suggèrent que la vitesse de la circulation du sang ou du liquide lymphatique n’a aucun lien avec la propagation des cellules cancéreuses. La massothérapie ne présente pas de danger pour les personnes atteintes de cancer.

Trouvez un thérapeute

La massothérapie est une profession de la santé reconnue. Il est important de retenir les services d’un massothérapeute agréé ou autorisé. Certaines provinces et certains territoires ont des associations professionnelles de massothérapie, qui veillent à ce que les thérapeutes reçoivent une formation adéquate et respectent des normes professionnelles. Certains régimes d’assurance maladie privés peuvent exiger une ordonnance d’un médecin pour la massothérapie et ne couvrent le coût des massages que si le massothérapeute est agréé ou autorisé.

Histoires

Gordie Gosse Je ne veux pas que personne d’autre n’ait à vivre ce que j’ai vécu.

Lisez l’histoire de Gordie

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus