Vous êtes ici:

Chiropratique

La chiropratique repose sur l’idée qu’une colonne vertébrale et un système nerveux sains jouent un rôle important dans votre état de santé global et votre bien-être. Les chiropraticiens voient la maladie comme le résultat de la compression des nerfs due à des spasmes musculaires ou à des articulations déplacées. Ils traitent la maladie en déplaçant ou en manipulant les os de la colonne vertébrale ainsi que d’autres articulations et muscles pour libérer les nerfs compressés. On a le plus souvent recours à la chiropratique pour traiter la douleur au dos et au cou, les maux de tête et la douleur provoquée par des troubles musculaires, articulaires et osseux.

Pendant votre rendez-vous avec le chiropraticien, celui-ci vous posera des questions au sujet de votre santé et des symptômes que vous avez. Le chiropraticien vous fera aussi un examen physique pour vérifier votre posture et sentir votre colonne vertébrale ou vos os et articulations. Le chiropraticien peut aussi prescrire des examens comme des radiographies de la colonne vertébrale ou d'autres articulations qui pourraient l'aider à identifier ce qui cause vos symptômes. À partir de ces données, le chiropraticien pose un diagnostic et établit un plan de traitement.

Les chiropraticiens effectuent le plus souvent les manipulations des os et des muscles avec leurs mains et leurs coudes. Cette manipulation replace les os et les articulations dans leur emplacement naturel afin d'essayer de rétablir un bon alignement et la fonction des nerfs. Les chiropraticiens peuvent aussi avoir recours à des traitements chauds et froids, l'échographie, la stimulation électrique, des massages, la traction, de l'équipement spécial et d'autres méthodes. Ils peuvent suggérer des exercices pour aider à corriger certains troubles ou en prévenir d'autres.

La chiropratique comme thérapie complémentaire

À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve que la chiropratique peut traiter le cancer en lui-même. La manipulation chiropratique a été étudiée dans le cadre de plusieurs affections, mais il n’y a aucune recherche qui étudie si la chiropratique aide les personnes atteintes de cancer. Certaines recherches montrent qu’elle est utile pour les troubles musculaires et osseux, il est donc possible qu’elle aide les personnes atteintes de cancer à faire face à certains types de douleur et d’inconfort.

Malheureusement, de nombreuses études sur la chiropratique ne sont pas bien conçues. Par conséquent, elles ne fournissent pas de preuves solides que la chiropratique fonctionne. La recherche continue d’explorer les affections pour lesquelles la chiropratique pourrait être le plus utile. La chiropratique peut aider à soulager :

  • la douleur au bas du dos
  • les migraines ou autres maux de tête causés par des problèmes au cou
  • la douleur au cou
  • la douleur articulaire dans le bras, l’épaule, la hanche ou la jambe

Effets secondaires et risques de la chiropratique

Si vous envisagez de suivre un traitement de chiropratique, parlez-en à votre équipe de soins de santé. L’équipe pourrait être en mesure de vous recommander un chiropraticien qui a déjà travaillé avec des personnes atteintes de cancer. Vous devez dire à votre chiropraticien que vous êtes atteint du cancer et l’informer des traitements que vous avez reçus ou des médicaments que vous prenez.

La chiropratique pourrait ne pas être recommandée si vous avez un cancer primitif des os, un cancer qui s’est propagé aux os (métastases osseuses) ou un cancer qui affecte la moelle osseuse (comme la leucémie ou le myélome multiple). Certaines hormonothérapies utilisées dans le traitement du cancer du sein ou du cancer de la prostate peuvent affaiblir les os ou causer une ostéoporose grave, ce qui signifie que certaines manipulations chiropratiques peuvent être risquées. Les personnes qui souffrent de troubles de saignement ou qui prennent des anticoagulants peuvent présenter un risque accru d'accident vasculaire cérébral à la suite d’une manipulation au cou.

La manipulation chiropratique est généralement considérée comme un traitement sécuritaire lorsqu’elle est effectuée par un chiropraticien qualifié. Après un traitement, certaines personnes sentent un peu de douleur ou de raideur ou souffre parfois d’un mal de tête. Ces effets ne durent pas très longtemps. Il y a tout de même eu quelques très rares cas où la manipulation du cou a causé un accident vasculaire cérébral provoquant la cécité et la paralysie.

Trouvez un chiropraticien

Il est important d’avoir recours à un chiropraticien qualifié pour recevoir des traitements chiropratiques. Au Canada, la plupart des provinces et un territoire ont des lois qui régissent les pratiques de chiropratique.

Histoires

Dr Daniel De Carvalho Déjouer les cellules souches cancéreuses pour stopper leur croissance

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus