Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Aromathérapie

L'aromathérapie consiste à employer des huiles essentielles fortement concentrées pour modifier l'humeur d'une personne ou améliorer sa santé. L’usage des huiles essentielles pour le bain, les cosmétiques et des raisons médicinales remonte à des milliers d’années dans différentes cultures.

Les huiles essentielles sont habituellement extraites de plantes entières par distillation. Elles sont souvent très parfumées. On croit que l’aromathérapie agit grâce aux récepteurs olfactifs situés dans le nez, lesquels envoient des messages à votre cerveau et peuvent exercer un effet sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la respiration.

On peut utiliser les huiles essentielles de différentes façons. Elles sont souvent mélangées en concentration plus faible avec une huile de base ou une huile support pour être frictionnées sur la peau. Des gouttes d’huile essentielle peuvent aussi être ajoutées à l’eau du bain. On peut également les inhaler si on met quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’eau bouillante, un diffuseur ou un humidificateur.

On associe souvent l’aromathérapie à des massages. L’huile essentielle est un ingrédient de l’huile ou de la lotion utilisée par le massothérapeute.

Il existe de nombreux types différents d’huiles essentielles. Les huiles essentielles utilisées en aromathérapie doivent être aussi pures que possible et ne contenir aucune substance chimique ou polluant. Parmi les huiles essentielles les plus courantes, il y a l’huile de rose, de menthe, de lavande, d’eucalyptus, de camomille, d’arbre à thé et de bergamote (qui est une combinaison de différentes huiles essentielles).

L’aromathérapie comme thérapie complémentaire

À l’heure actuelle, il n’y a aucune preuve que l’aromathérapie peut traiter le cancer en lui-même. Il existe certaines preuves que les huiles essentielles utilisées en aromathérapie peuvent aider à soulager certains effets émotifs et psychologiques engendrés par le cancer.

L’aromathérapie peut aider à réduire le stress et l’anxiété en procurant une sensation de calme et de bien-être. On y a eu recours pour favoriser la relaxation et améliorer le sommeil. Certaines études ont montré que, lorsqu’elle est utilisée en association avec la massothérapie, l’aromathérapie peut aider à soulager la dépression pendant de courtes périodes.

Il faudra approfondir les recherches pour être sûr, mais une petite quantité de données probantes montrent que l’aromathérapie peut soulager la douleur et aider à réduire les nausées causées par la chimiothérapie et la radiothérapie.

Effets secondaires et risques de l’aromathérapie

Si vous envisagez de suivre un traitement d’aromathérapie, parlez-en à votre équipe de soins de santé. Les huiles essentielles et l’aromathérapie sont généralement considérées comme sécuritaires, mais quelques effets secondaires sont possibles.

L’effet secondaire le plus courant de l’aromathérapie est la réaction cutanée, comme l’éruption cutanée ou l’urticaire. Avant d’utiliser une huile essentielle, faites toujours un essai sur une toute petite surface de peau pour vous assurer de l’absence de réaction.

N’utilisez pas d’huiles essentielles sur une région où il y a un cancer de la peau ou sur une région présentant une réaction cutanée causée par la radiothérapie.

Certaines huiles essentielles peuvent provoquer une réaction de photosensibilité, c’est-à-dire rendre la peau plus sensible aux rayons du soleil.

Certaines personnes ont éprouvé des troubles respiratoires après avoir inhalé des huiles essentielles. Si vous souffrez d’asthme, d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou d’un autre trouble respiratoire, faites preuve de prudence avec l’aromathérapie inhalée jusqu’à ce que vous sachiez si l’huile essentielle affectera votre respiration.

Ne mangez pas ou ne buvez pas d’huiles essentielles. Elles peuvent être toxiques si on les ingère.

Certaines personnes trouvent l’odeur de certaines huiles essentielles déplaisante et l’odeur peut leur donner mal au cœur.

Trouvez un thérapeute

La Fédération canadienne des aromathérapeutes (CFA) de même que certaines organisations provinciales établissent des normes de pratique de l’aromathérapie. Les aromathérapeutes qui utilisent l’appellation CAHP (pour Certified Aromatherapy Health Professional) à la suite de leur nom ont suivi les cours et passé les examens écrits de la Fédération et sont dûment accrédités.

Histoires

Dre Xiaoyan Jiang La Dre Xiaoyan Jiang a trouvé un moyen de prédire la réaction au traitement d’un type particulier de leucémie.

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus