Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Recevoir une hormonothérapie

Les différents types d’hormonothérapie sont administrés de différentes façons. Le type d’hormonothérapie employé détermine si on administre le traitement à l’hôpital ou dans un centre de radiothérapie ou s’il est donné à la maison. L’équipe de soins de santé expliquera exactement à la personne traitée de quelle façon elle recevra l’hormonothérapie.

Préparation à l’hormonothérapie

On a parfois recours aux épreuves de laboratoire ou aux examens pathologiques, dont les études des récepteurs hormonaux, pour savoir jusqu’à quel point une tumeur réagira à l’hormonothérapie. Si le médecin décide que l’hormonothérapie sera bénéfique, il l’ajoutera au plan de traitement.

La préparation à l’hormonothérapie dépend du type de traitement choisi. Il est possible qu’une préparation particulière soit nécessaire avant la chirurgie ou la radiothérapie.

Types d’hormonothérapie

La chirurgie, la radiothérapie et l’administration de médicaments sont des options de traitement hormonal et anti-hormonal possibles contre le cancer. Le type de traitement dépend du type de cancer traité.

Chirurgie

On a recours à la chirurgie pour enlever les glandes ou les organes qui sécrètent des hormones.

  • L’ablation des ovaires (ovariectomie) fait baisser le taux d’oestrogène dans l’organisme. On peut avoir recours à cette chirurgie pour traiter un cancer du sein.
  • L’ablation des testicules (orchidectomie) fait baisser le taux de testostérone dans le corps. On a parfois recours à cette chirurgie pour traiter le cancer de la prostate.

Radiothérapie

La radiation est dirigée vers les glandes ou les organes qui produisent des hormones afin de détruire les cellules sécrétrices d’hormones. Par exemple, la radiation est dirigée vers les ovaires pour faire cesser leur production d’oestrogènes.

Le radio-oncologue calcule la dose, le nombre de séances et la durée de la radiothérapie pour adapter le traitement à chaque personne atteinte de cancer. On l’administre habituellement comme radiothérapie externe.

Médicaments hormonaux

On a habituellement recours aux médicaments pour faire cesser (freinage) la production d’une hormone. Le type et la durée du traitement dépendent du type de cancer traité et de la réaction au traitement. On peut employer les médicaments pendant une durée spécifique ou tant et aussi longtemps que le cancer réagit au traitement. Dans certains cas, il est possible de combiner des médicaments hormonaux.

Les types de médicaments hormonaux comprennent :

  • anti-androgènes
  • anti-oestrogènes
  • inhibiteurs de l’aromatase
  • progestatifs

On peut administrer les médicaments hormonaux par la bouche (oralement) ou par injection dans une veine (injection intraveineuse, ou IV).

  • Les médicaments administrés par la bouche comprennent, par exemple, le tamoxifène (Nolvadex, Tamofen) et le flutamide (Euflex).
  • Il est possible d’injecter les médicaments hormonaux dans le tissu adipeux situé sous la peau. On peut les administrer une fois par mois ou tous les 3 ou 4 mois. Les médicaments injectés comprennent, par exemple, la goséréline (Zoladex) et le leuprolide (Lupron, Lupron Depot, Eligard).

Après l’hormonothérapie

Le rétablissement pendant et après l’hormonothérapie dépend des éléments suivants :

  • type d’hormonothérapie employé
  • état général de santé de la personne traitée et degré de tolérance au traitement
  • effets secondaires ressentis

L’équipe de soins de santé donnera des directives à la personne traitée s’il y a des précautions spéciales à prendre ou des restrictions à respecter après l’hormonothérapie.

Suivi

On planifie habituellement des rendez-vous de suivi afin de :

  • savoir comment réagit le cancer à l’hormonothérapie
  • vérifier le degré de tolérance de la personne traitée à l’hormonothérapie
  • discuter des façons d’atténuer et de soulager les effets secondaires

Histoires

Ray Ellis in fireman gear J’ai perdu pas mal de frères à cause du cancer. Parce que j’inhale de la fumée et que je m’expose à des substances chimiques, je vis pratiquement chaque jour dans la crainte du cancer.

Lisez l'histoire de Ray

Transport vers les centres de traitement du cancer

Illustration d’une automobile

Depuis plus de 50 ans, le programme de transport de la Société canadienne du cancer aide les patients à canaliser leurs énergies dans leur combat contre le cancer sans avoir à se préoccuper de trouver un moyen de se rendre à leurs traitements.

Apprenez-en plus