Vous êtes ici:

Réactions allergiques à la chimiothérapie

Les réactions allergiques ne sont pas un effet secondaire courant de la chimiothérapie, mais elles peuvent se produire. Une réaction allergique apparaît quand le système immunitaire réagit mal à un certain médicament. Ce type de réaction médicamenteuse est aussi appelé hypersensibilité.

Causes

Les réactions allergiques sont plus susceptibles de se produire lorsque les médicaments sont injectés par voie intraveineuse (dans une veine), mais elles peuvent aussi survenir quand les médicaments sont administrés par voie orale (par la bouche). Les réactions allergiques se manifestent habituellement peu de temps après l'administration. Même si tous les médicaments risquent de causer des réactions allergiques, certains agents chimiothérapeutiques sont plus susceptibles que d'autres d’engendrer des réactions allergiques ou d'hypersensibilité, dont ceux qui suivent :

  • bléomycine (Blenoxane)
  • taxanes, comme le paclitaxel (Taxol) et le docétaxel (Taxotere)
  • asparaginase (Kidrolase)

Symptômes

Les symptômes de la réaction allergique comprennent entre autres ceux-ci :

  • difficulté à respirer
  • respiration sifflante
  • éruption cutanée ou urticaire
  • démangeaisons
  • rougeur du visage
  • enflure du visage, des yeux, de la langue ou de la gorge

Certaines personnes éprouvent aussi de la fièvre et des frissons lors d'une réaction d'hypersensibilité. Une réaction allergique grave (anaphylaxie) peut aussi se produire.

Prévention et soulagement

L’équipe de soins de santé surveille étroitement l'apparition de réactions allergiques, en particulier lors de la première administration des médicaments. Il arrive parfois que des médicaments, comme un antihistaminique et des corticostéroïdes, soient administrés avant les agents chimiothérapeutiques connus pour causer des réactions d'hypersensibilité.

On a recours à des médicaments (comme l'épinéphrine) et à d'autres traitements (comme l'oxygénothérapie) si une réaction allergique grave se produit.

Pour avoir plus de détails sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

corticostéroïdes

Hormones stéroïdiennes qui agissent comme anti-inflammatoire en réduisant l’enflure et en affaiblissant la réaction immunitaire (réaction du système immunitaire à la présence de substances étrangères).

Les corticostéroïdes sont sécrétés par les glandes surrénales. Ils peuvent aussi être fabriqués en laboratoire.

Histoires

Paul Newcombe Être bénévole durant le Mois de la jonquille est une expérience incroyablement gratifiante, qu’on ait été touché ou non par le cancer.

Lisez l’histoire de Paul

Faire avancer la lutte contre le cancer

Icône – flèche

Le taux de survie au cancer après cinq ans a augmenté, passant de 25 pour cent dans les années 1940 à 60 pour cent aujourd’hui.

Apprenez-en plus