Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Après la chimiothérapie

La convalescence après une chimiothérapie dépend des facteurs suivants :

  • dose et type de chimiothérapie administrés
  • état général de santé de la personne
  • tolérance de la personne à la chimiothérapie
  • effets secondaires éprouvés

L’équipe de soins de santé vous donnera des directives sur les précautions spéciales à prendre ou les restrictions à respecter après la chimiothérapie, comme ce que vous pouvez manger ou boire et quand vous pourrez reprendre vos activités physiques ou retourner au travail. Certaines personnes peuvent constater qu’elles ont besoin de se reposer davantage pendant un certain temps à la suite du traitement.

La personne devrait demander à son équipe de soins quand il n'y aura plus de risque d’avoir des relations sexuelles, si elle doit prendre des précautions particulières et pendant combien de temps elle doit le faire à la suite du traitement. Selon l’âge et la situation de la personne, il pourrait être important d'employer une méthode de contrôle des naissances fiable pendant le traitement. L'équipe de soins renseignera la personne sur les méthodes auxquelles elle peut avoir recours.

Il est possible que la chimiothérapie affaiblisse le système immunitaire. Pendant le traitement et un peu après, la chimiothérapie peut modifier le nombre de cellules sanguines qui aident à protéger le corps contre les maladies, les infections et les saignements excessifs. C'est pourquoi il est important de signaler au médecin ou à l'équipe de soins la présence des symptômes suivants :

  • fièvre supérieure à 38°C
  • frissons
  • diarrhée prolongée
  • vomissements prolongés
  • sensation de brûlure lorsqu'on urine
  • toux importante ou essoufflement
  • saignement ou ecchymose inexpliquée
  • éruption cutanée ou signes d'une possible réaction allergique, comme l'enflure, des démangeaisons importantes ou une respiration sifflante

Suivi

On fixe habituellement des visites de suivi une fois la chimiothérapie terminée afin de :

  • savoir comment réagit le cancer à la chimiothérapie
  • discuter des façons d'atténuer ou de soulager les effets secondaires, s'ils se manifestent
  • discuter d'autres options de traitement, si nécessaire

Planification

Le suivi diffère pour chaque personne. La fréquence des suivis varie selon le type de cancer et est adaptée aux besoins de chacun. Il est possible qu'on fixe des rencontres plus fréquemment au départ, mais elles sont habituellement plus espacées au fil du temps.

Interventions

On pourrait faire des examens de suivi, selon le type de cancer et les symptômes présents. Les examens peuvent être les suivants :

  • examen physique
  • tests de laboratoire
  • examens d’imagerie

Histoires

Dr Barbara Triggs Raine Des rongeurs qui nous fournissent des armes contre le cancer

Plus de details

Faire face au fardeau financier du cancer

Illustration de pièces de monnaie

La Société canadienne du cancer fournit de précieux renseignements sur les programmes gouvernementaux en matière de revenu, l’aide financière et les autres ressources à la disposition des familles qui essaient de boucler leur budget en cette période difficile.

Apprenez-en plus