Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Effets secondaires des bisphosphonates

Peu importe le traitement, il est toujours possible que certains effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune d’elles ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires des bisphosphonates dépendent surtout des facteurs suivants :

  • médicament spécifique
  • dose
  • durée du traitement
  • mode d'administration du médicament – par la bouche (voie orale) ou par injection (voie intraveineuse)
  • état de santé global de la personne

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand lors de l’administration des bisphosphonates, tout de suite après ou quelques jours et même quelques semaines plus tard. La plupart disparaissent après le traitement. Cependant certains effets secondaires peuvent durer longtemps ou être permanents.

Il est important de signaler tout effet secondaire à son équipe de soins de santé. On doit parfois ajuster les doses de bisphosphonates si les effets secondaires sont graves.

Les effets secondaires suivants sont ceux que les personnes traitées par bisphosphonates ont le plus souvent tendance à éprouver. Certaines personnes les ont tous alors que d’autres n’en ressentent que quelques-uns ou même aucun. Il y a des gens qui éprouvent des effets secondaires différents de ceux qui suivent.

Douleur osseuse accrue

Il arrive parfois que la douleur osseuse s'intensifie temporairement lorsqu'une personne reçoit des bisphosphonates pour la première fois. Cet effet secondaire est souvent passager. La personne pourrait recevoir des médicaments antidouleur plus puissants jusqu'à ce que cet effet se dissipe.

Retour au menu

Troubles digestifs

Des troubles digestifs peuvent se manifester, en particulier lorsque le bisphosphonate est pris sous forme de pilule. Les troubles digestifs peuvent être les suivants :

  • nausées
  • vomissements
  • brûlures d'estomac
  • douleur ou crampes abdominales
  • diarrhée

Ces effets secondaires sont souvent légers et peuvent être maîtrisés à l'aide d'autres médicaments. Le bisphosphonate peut être divisé en 2 doses, l’une prise le matin et l’autre le soir. Il peut également être utile d’éviter de s’allonger de 1 à 2 heures après avoir pris le comprimé. Les pilules de bisphosphonate ne devraient pas être administrées avec de la nourriture. Dans de rares cas, les médecins réduisent la dose pour aider à soulager les troubles digestifs.

Retour au menu

Douleur au point d'injection

Bien des bisphosphonates sont administrés par injection intraveineuse (IV). Après la première piqûre pour insérer l'aiguille ou le cathéter dans une veine, il n'y a habituellement pas d'inconfort ou de douleur lorsqu'on administre le bisphosphonate.

Retour au menu

Symptômes pseudo-grippaux

Les symptômes pseudo-grippaux peuvent apparaître peu de temps après l'administration du bisphosphonate, dont :

  • la fièvre
  • les frissons
  • les douleurs musculaires et articulaires
  • les maux de tête

Ces effets secondaires se manifestent rarement et sont souvent temporaires. Ils sont plus susceptibles de se produire de 24 à 48 heures après l'administration intraveineuse des bisphosphonates. On peut prescrire de l'acétaminophène (Tylenol) pour aider à atténuer les symptômes pseudo-grippaux.

Retour au menu

Taux de calcium peu élevé

Il est possible que les bisphosphonates fassent baisser le calcium sanguin sous le taux normal. Cet effet secondaire est très rare et souvent temporaire. On vérifie fréquemment le taux de calcium dans le sang d'une personne qui reçoit un bisphosphonate.

Retour au menu

Changement de la fonction rénale

Les bisphosphonates peuvent affecter le fonctionnement des reins. Cet effet secondaire est rare et souvent léger. Il ne cause pas souvent de symptômes. Les médecins prescrivent souvent des analyses sanguines pour vérifier la fonction rénale quand une personne prend des bisphosphonates.

Retour au menu

Éruption cutanée

Il arrive parfois que certains bisphosphonates causent une éruption cutanée. Avisez votre médecin ou votre équipe de soins si cet effet secondaire se manifeste, en particulier si vous vous sentez également essoufflé ou confus.

Retour au menu

Ostéonécrose

L'ostéonécrose, c’est la mort d’un os causée par un faible approvisionnement en sang dans la région. L'ostéonécrose de la partie de la mâchoire située sous les dents est un effet secondaire de certains bisphosphonates. On l'a observé chez un très petit nombre de personnes qui avaient subi des travaux dentaires, comme l'extraction d'une dent, après un traitement intraveineux à base d'acide zolédronique (Zometa) ou de pamidronate (Aredia). On observe rarement l'ostéonécrose chez les personnes qui prennent un bisphosphonate par voie orale.

L'ostéonécrose peut causer :

  • la mobilité des dents (déchaussement)
  • des problèmes de gencives
  • une douleur à la mâchoire
  • une lourdeur de la mâchoire

Bien des facteurs peuvent accroître le risque d'ostéonécrose. On doit faire plus de recherches pour savoir comment les bisphosphonates accentuent cet effet secondaire et comment on peut le prévenir. Il semble que l'ostéonécrose se manifeste plus souvent lorsque l'acide zolédronique ou le pamidronate est administré pendant de nombreux mois.

Les bisphosphonates jouent un rôle important dans les soins prodigués. Si une personne doit prendre ces médicaments sur une longue période, on pourrait lui recommander de passer un examen chez le dentiste avant de commencer le traitement. Il se pourrait qu'elle doive consulter un dentiste régulièrement, comme aux 3 mois à peu près, pour vérifier s'il n'y a pas de problèmes.

Retour au menu

Nota : D'autres effets secondaires peuvent se produire. Pour avoir plus de détails sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Histoires

Heather Moyes J’encourage toutes les femmes, jeunes et moins jeunes, à bien connaître leur corps.

Lisez l’histoire de Heather

Accès aux services offerts dans votre communauté

Illustration de maisons côte à côte

Le répertoire de services à la communauté de la Société canadienne du cancer aide les personnes atteintes de cancer et leurs familles à trouver les services et programmes disponibles dans leur communauté.

Apprenez-en plus