Logo Société canadienne du cancer

Tumeur de Wilms

Vous êtes ici:

Traitements de la tumeur de Wilms de stade II

En présence d'une tumeur de Wilms de stade II, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. L’équipe de soins vous proposera des traitements en fonction des besoins de votre enfant et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

L’équipe de soins prend aussi en considération le type de tumeur de Wilms lorsqu’elle planifie les traitements. Le traitement de la tumeur de Wilms de stade II d’histologie favorable comporte une chirurgie pour enlever le cancer suivie d’une chimiothérapie. Le traitement de la tumeur de Wilms de stade II d’histologie défavorable (anaplasique) comporte une chirurgie pour enlever le cancer suivie d’une radiothérapie à l’abdomen et d’une chimiothérapie.

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal des deux types de tumeur de Wilms de stade II. On pratique alors la néphrectomie radicale et le curage ganglionnaire.

Chimiothérapie

On administre une chimiothérapie après la chirurgie de la tumeur de Wilms de stade II. Quand la tumeur est d’histologie défavorable (anaplasique), on administre la chimiothérapie après la radiothérapie à l’abdomen. Le type de chimiothérapie le plus souvent utilisé se base sur le type de tumeur.

Les tumeurs d’histologie favorable sont traitées avec de la vincristine (Oncovin) et de la dactinomycine (Cosmegen, Actinomycin-D). On administre la chimiothérapie pendant 19 semaines à la suite de la chirurgie.

Les tumeurs d’histologie favorable avec changements chromosomiques sont traitées avec de la vincristine et de la dactinomycine pendant 19 semaines. Certains enfants traités en essai clinique peuvent aussi recevoir de la doxorubicine (Adriamycin) en plus de ces deux médicaments.

Les tumeurs anaplasiques focales sont traitées avec de la vincristine, de la doxorubicine et de la dactinomycine. On administre ces médicaments pendant 25 semaines à la suite de la chirurgie et de la radiothérapie.

Les tumeurs anaplasiques diffuses sont traitées avec de la vincristine, de la doxorubicine, de l’étoposide (Vepesid) et de la cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox) pendant 25 semaines. Certains enfants traités en essai clinique peuvent aussi recevoir du carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) en plus de ces médicaments.

Quand on a recours à la cyclophosphamide, on doit aussi administrer du mesna (Uromitexan). Le mesna aide à protéger la vessie de l'irritation causée par la cyclophosphamide.

Radiothérapie

On a parfois recours à la radiothérapie dans le cadre du traitement de la tumeur de Wilms de stade II qui est anaplasique. On administre une radiothérapie à l’abdomen après la chirurgie ainsi qu’une chimiothérapie.

Essais cliniques

Beaucoup d’enfants seront traités dans le cadre d’un essai clinique adapté au stade et au type de tumeur de Wilms dont ils sont atteints. Dans le protocole de l'essai, on indique quels agents chimiothérapeutiques et quels dosages sont administrés. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Dr Vuk Stambolic Le Dr Vuk Stambolic et ses collègues se penchent sur la capacité d’un médicament antidiabétique à combattre le cancer.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus