Cancer de la vulve

Vous êtes ici:

Qu’est-ce que le cancer de la vulve?

Le cancer de la vulve prend naissance dans les cellules de la vulve. La tumeur cancéreuse (maligne) est un groupe de cellules cancéreuses qui peuvent envahir et détruire le tissu voisin. Elle peut aussi se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

La vulve est la partie des organes génitaux de l’appareil reproducteur de la femme qu’on peut voir à l’extérieur du corps.

Les cellules de la vulve subissent parfois des changements qui rendent leur croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent engendrer de nombreuses affections non cancéreuses (bénignes) comme le lichen scléreux et les verrues génitales. Ils peuvent aussi engendrer la formation de tumeurs non cancéreuses comme le kyste de Bartholin et le kyste de Skene.

Les changements subis par les cellules de la vulve peuvent aussi causer des états précancéreux. Cela veut dire que les cellules anormales ne sont pas encore cancéreuses, mais qu’elles risquent de le devenir si elles ne sont pas traitées pendant plusieurs mois. L’état précancéreux de la vulve le plus fréquent est la néoplasie intra-épithéliale vulvaire (VIN).

Mais dans certains cas, les changements qui affectent les cellules de la vulve peuvent causer le cancer. La plupart du temps, le cancer de la vulve prend naissance dans la peau de la vulve. Le type de cancer le plus courant est le carcinome épidermoïde de la vulve. Le cancer de la vulve peut aussi apparaître dans les mélanocytes, c’est-à-dire des cellules qui fabriquent des pigments. Le cancer qui prend naissance dans les mélanocytes est appelé mélanome de la vulve.

D’autres types de cancer de la vulve peuvent aussi se manifester. L’adénocarcinome, la maladie de Paget et le sarcome en sont des exemples.

La vulve

La vulve est la partie des organes génitaux de l’appareil reproducteur de la femme qu’on peut voir à l’extérieur du corps. La vulve s’ouvre sur le vagin. Le vagin est le canal musculaire qui s’étend du col de l’utérus jusqu’à l’extérieur du corps.

Structure

La vulve de la femme est composée de plusieurs organes génitaux.

Les grandes lèvres sont les 2 replis de peau externes qui ressemblent à des lèvres. Elles couvrent et protègent les autres organes génitaux externes. Lors de l’excitation sexuelle, les grandes lèvres peuvent se gonfler de sang.

Les petites lèvres sont les 2 plus petits replis de peau qui se trouvent juste à l’intérieur des grandes lèvres. Elles couvrent l'ouverture du vagin et de l'urètre.

Le clitoris est un petit organe situé devant les petites lèvres. Il a de nombreuses terminaisons nerveuses. Lorsqu'une femme est excitée sexuellement, le clitoris enfle et se gonfle de sang (érection).

L’orifice urétral est l’ouverture de l’urètre. L’urètre est le tube qui quitte la vessie et qui permet à l’urine d’être évacuée du corps. L’orifice urétral se situe juste sous le clitoris.

L’orifice vaginal est l’ouverture du vagin. Le vagin est le canal musculaire qui mène au col de l’utérus.

Les glandes de Bartholin se trouvent juste à l’intérieur de la vulve. Elles produisent un liquide épais servant de lubrifiant lors des relations sexuelles.

Le périnée est l’espace qui se trouve entre la vulve et l’anus.

L’anus est l’ouverture qui se trouve à l’extrémité inférieure du rectum (dernier segment du gros intestin) par laquelle les déchets (selles, ou matières fécales) sont évacués du corps.

Fonction

La vulve protège les organes génitaux internes et donne du plaisir sexuel.

col de l’utérus

Partie inférieure la plus étroite de l’utérus, ou matrice, qui s’ouvre sur le vagin (filière pelvi-génitale).

Le sperme passe du vagin à l’utérus par le col de l’utérus. Au cours des menstruations, le col de l’utérus s’ouvre (se dilate) un peu pour permettre à l’endomètre (revêtement de l’utérus) de descendre dans le vagin. Le col de l’utérus se dilate beaucoup plus lors d’un accouchement pour permettre au bébé de passer de l’utérus au vagin.

L’adjectif cervical désigne tout ce qui est relatif au col de l’utérus, comme une tumeur cervicale.

Histoires

Nikki Ross Agir comme bénévole durant le Mois de la jonquille est une façon amusante d’afficher son soutien envers les personnes atteintes de cancer et les survivants.

Lisez l’histoire de Nikki

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus