Cancer du vagin

Vous êtes ici:

Tumeurs cancéreuses du vagin

Une tumeur cancéreuse du vagin peut envahir les tissus avoisinants et les détruire. Elle peut aussi se propager (métastases) à d’autres parties du corps. Les tumeurs cancéreuses sont également appelées tumeurs malignes. Le cancer primitif du vagin (c’est-à-dire un cancer qui prend naissance dans le vagin) n’est pas courant. La plupart du temps, lorsque le cancer touche le vagin, celui-ci est d’abord apparu dans d’autres organes (le plus souvent, le col de l’utérus ou la vulve) et s’est ensuite propagé au vagin.

Carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde prend naissance dans les cellules malpighiennes qui forment le revêtement épithélial du vagin. C’est le type de cancer du vagin le plus courant.

Le carcinome épidermoïde représente environ 85 % des cas de cancer du vagin et survient le plus souvent chez des femmes âgées de 60 ans ou plus. Il est plus susceptible d’apparaître dans la partie supérieure du vagin, près du col de l’utérus. Il se manifeste d’abord sous forme de changements précancéreux (portant le nom de néoplasie intra-épithéliale vaginale, ou VAIN) dans l’épithélium. Ces changements précancéreux peuvent ensuite se transformer en cancer. En général, cette évolution survient lentement et prend de nombreuses années.

Le carcinome verruqueux est un sous-type rare de carcinome épidermoïde. La plupart du temps, il ne se propage pas à l’extérieur du vagin, mais il peut réapparaître à son emplacement initial après une chirurgie (on parle alors de récidive locale).

Adénocarcinome

L’adénocarcinome prend naissance dans les cellules glandulaires du vagin. Ces cellules sécrètent du mucus, des hormones et des liquides lubrifiants. L’adénocarcinome est le deuxième type de cancer du vagin le plus courant. Il représente environ 15 % des cas de cancer du vagin et survient le plus souvent chez des femmes âgées de 50 ans ou plus.

Le carcinome à cellules claires est un type d’adénocarcinome qui touche le plus souvent des femmes dont la mère a pris du diéthylstilbestrol (DES) au cours des 16 premières semaines de grossesse. Le DES est une forme d’œstrogène synthétique qui, entre 1940 et 1971, était employée pour prévenir les fausses couches chez les femmes éprouvant certains problèmes durant la grossesse.

L’adénose vaginale est une affection caractérisée par des régions où les cellules malpighiennes qui tapissent normalement le vagin sont remplacées par des cellules glandulaires. On l’observe chez presque toutes les femmes exposées au DES avant leur naissance. L’adénose vaginale accroît le risque de carcinome à cellules claires.

Mélanome

Le mélanome prend naissance dans les mélanocytes, des cellules du vagin qui produisent des pigments. Il représente environ 3 % des cas de cancer du vagin. L’âge moyen des femmes qui reçoivent un diagnostic de mélanome est de 55 ans. Ce type de cancer apparaît le plus souvent dans le tiers inférieur et dans la paroi antérieure du vagin. La taille, la couleur et le modèle de croissance de ces tumeurs varient.

Sarcome

Le sarcome prend naissance dans les cellules du tissu conjonctif ou musculaire du vagin. Ces cellules se trouvent en profondeur dans la paroi du vagin. Le sarcome représente environ 3 % des cas de cancer du vagin.

  • Les deux tiers des sarcomes du vagin sont des léiomyosarcomes. Ce type de cancer est le plus souvent diagnostiqué chez des femmes âgées de 50 ans ou plus.
  • Le sarcome du stroma de l’endomètre et les tumeurs mixtes müllériennes malignes sont d’autres types de sarcome survenant dans le vagin.
  • Le rhabdomyosarcome embryonnaire (sarcome botryoïde) est un sarcome vaginal qu’on observe le plus souvent chez des enfants âgés de 6 ans ou moins. Il touche rarement les adultes.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus