Logo Société canadienne du cancer

Cancer du vagin

Vous êtes ici:

Chirurgie du cancer du vagin

La chirurgie est un traitement courant du cancer du vagin. On y a recours pour :

  • possiblement guérir le cancer en l’enlevant complètement
  • traiter un cancer avancé en contrôlant la propagation de la maladie, atténuer la douleur ou soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie (traitement palliatif)

Le type de chirurgie pratiqué dépend surtout de la taille de la tumeur, du stade du cancer, de l’emplacement de la tumeur, des antécédents de radiothérapie pelvienne et de l’état de santé global de la femme. Les effets secondaires de la chirurgie dépendent du type d’intervention chirurgicale pratiqué.

Excision locale large

Lors d’une excision locale large, on enlève complètement la tumeur et une bordure de tissu sain normal qui l’entoure. Cette intervention peut être faite pour enlever une petite tumeur de stade I, en particulier si elle se trouve dans la partie inférieure du vagin. On peut aussi y avoir recours pour traiter le mélanome du vagin. L’excision locale large peut être une option pour les jeunes femmes qui souhaitent préserver leur fertilité et leur fonction sexuelle.

Vaginectomie

Lors d’une vaginectomie, on enlève le vagin en partie (vaginectomie haute ou basse) ou en entier (vaginectomie totale). Quand on enlève le vagin et le tissu de soutien tout autour (pour obtenir des marges exemptes de cancer), on fait alors une vaginectomie radicale. La vaginectomie peut être une option de traitement du cancer du vagin de stade I ou II.

Hystérectomie

On fait une hystérectomie quand il faut enlever le col de l’utérus et l’utérus (hystérectomie totale). La chirurgie est une hystérectomie radicale si on enlève également le tissu conjonctif qui entoure et soutient l’utérus. On peut avoir recours à l’hystérectomie pour traiter un cancer du vagin de stade I situé près du col de l’utérus.

Lymphadénectomie

La lymphadénectomie est une intervention chirurgicale lors de laquelle on enlève des ganglions lymphatiques. On peut enlever des ganglions lymphatiques dans le bassin et parfois aux aines pour savoir si le cancer s’y est propagé.

Exentération pelvienne

Lors d’une exentération pelvienne, on enlève la tumeur au vagin, les ganglions lymphatiques du bassin ainsi qu’une ou plusieurs des structures suivantes : côlon inférieur, rectum, vessie, utérus, col de l’utérus. On n’a habituellement pas recours à l’exentération pelvienne pour traiter le cancer du vagin puisque la radiothérapie permet souvent de maîtriser le cancer tout en engendrant moins de complications. Ainsi, on réserve souvent cette intervention pour une récidive locale du cancer après une radiothérapie pelvienne. Si on doit faire une exentération pelvienne, l’étendue de la chirurgie dépend de jusqu’où le cancer s’est propagé.

Reconstruction vaginale

On peut faire une chirurgie reconstructive pour réparer ou reconstruire le vagin à la suite d’une vaginectomie ou d’une exentération pelvienne. La reconstruction vaginale permet de rétablir la structure et la fonction du vagin.

Consultez la liste de questions à poser au médecin sur la chirurgie.

Histoires

Dr Shana Kelley Une analyse sanguine ultrasensible pour détecter le cancer

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus