Logo Société canadienne du cancer

Cancer du vagin

Vous êtes ici:

Traitement du carcinome du vagin de stade II

En présence d'un carcinome du vagin de stade II, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Les types de traitements administrés se basent sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer. Le traitement est le même pour le carcinome épidermoïde et l’adénocarcinome de stade II.

Radiothérapie

La radiothérapie est souvent le traitement principal du carcinome du vagin de stade II. On peut aussi l’administrer comme traitement adjuvantadjuvantTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer). après une chirurgie. Les types de radiothérapie sont les suivants :

  • association d’une curiethérapie et d’une radiothérapie externe pour une tumeur primitive
  • radiothérapie externe aux ganglions lymphatiques
    • ganglions lymphatiques du bassin pour les tumeurs situées dans la partie supérieure du vagin
    • ganglions lymphatiques du bassin et des aines pour les tumeurs situées dans la partie inférieure du vagin

Chirurgie

On peut proposer une chirurgie comme traitement de certains carcinomes du vagin de stade II dont :

  • une vaginectomie radicale et une lymphadénectomie pelvienne, avec ou sans radiothérapie

Essais cliniques

On peut offrir aux femmes atteintes d'un carcinome du vagin la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Dre Annette McWilliams La Dre Annette McWilliams fait appel à un à un nez électronique pour flairer le cancer du poumon.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus