Logo Société canadienne du cancer

Cancer du vagin

Vous êtes ici:

Reconstruction après un cancer du vagin

La chirurgie reconstructive aide à rétablir la structure et la fonction du vagin. On pourrait proposer des interventions de reconstruction à une femme atteinte d’un cancer du vagin.

Si on enlève le vagin, on pourrait en créer un nouveau, parfois lors de la vaginectomie ou de l’exentération pelvienne. De nombreuses femmes optent pour la reconstruction vaginale, en particulier si elles souhaitent encore avoir des relations sexuelles ou si elles trouvent que c’est important pour leur image corporelle et leur qualité de vie.

On peut reconstruire le vagin de différentes façons, avec divers tissus :

  • greffes de peau
  • bouts d’intestin
  • lambeaux de muscle prélevés sur la paroi abdominale
  • lambeaux de muscle et de peau prélevés à l’intérieur des cuisses

Le chirurgien façonne les lambeaux et la peau et les coud dans la région où se trouvait le vagin. Une fois guéri, les dimensions et la forme du vagin récemment créé sont presque les mêmes que cellules du vagin d’origine.

Un vagin reconstruit, soit un néovagin, ne sécrète pas de lubrifiants naturels comme un vagin normal. Ces lubrifiants naturels aident à maintenir le vagin propre et aussi à l’humidifier lors des relations sexuelles. Après la chirurgie, on apprend à la femme comment soulager la sécheresse vaginale.

On incite les femmes à avoir régulièrement des relations sexuelles après leur chirurgie ou à utiliser un dilatateur vaginal pour maintenir la forme et la fonction de leur néovagin.

Histoires

Dr Guy Sauvageau Progrès au chapitre de certaines leucémies

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus