Cancer de la
thyroïde

Vous êtes ici:

Traitements du carcinome peu différencié de la thyroïde

En présence d’un carcinome peu différencié de la thyroïde, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Chirurgie

La chirurgie est le premier traitement du carcinome peu différencié de la thyroïde. Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement du cancer.

Lors d’une thyroïdectomie totale, on enlève toute la thyroïde. Il s’agit de la chirurgie standard pour tous les carcinomes peu différenciés.

Un curage ganglionnaire cervical consiste à enlever les ganglions lymphatiques du cou. Le chirurgien peut aussi retirer d’autres tissus entourant la thyroïde. On a recours au curage ganglionnaire cervical lorsqu’au moins un des ganglions lymphatiques du cou est enflé ou lorsqu’il est probable que le cancer s’est propagé à ceux-ci. Cette intervention est pratiquée en même temps que la thyroïdectomie totale. Le type de curage ganglionnaire cervical effectué dépend des ganglions que l’on croit atteints en raison des résultats d’examens d’imagerie tels que l’échographie ou la tomodensitométrie (TDM), de l’apparence des ganglions pendant l’opération et de la propagation du cancer aux tissus à l’extérieur de la thyroïde.

On peut avoir recours à la chirurgie palliative si une tumeur volumineuse cause des symptômes ou obstrue une voie respiratoire ou l’œsophage. Le chirurgien enlève l’entièreté ou la plus grande partie possible de la tumeur (réduction tumorale).

Hormonothérapie

L’hormonothérapie est un traitement standard après la chirurgie dans le cas d’un cancer peu différencié de la thyroïde. Elle sert à remplacer la thyroxine, une hormone qui est normalement produite par la thyroïde. On l’emploie aussi pour ralentir la croissance de toute cellule cancéreuse qui pourrait rester et pour aider à empêcher que le cancer revienne (récidive).

Le type d’hormonothérapie utilisé est la lévothyroxine (Synthroid, Eltroxin). Ce médicament est administré sous forme de pilule une fois par jour. Il est possible qu’on attende la fin du traitement à l’iode radioactif avant d’amorcer le traitement par la lévothyroxine. Si vous avez subi une thyroïdectomie totale, vous devrez prendre de la lévothyroxine pour le reste de votre vie.

Radiothérapie

On propose généralement de la radiothérapie après la chirurgie en présence d’un carcinome peu différencié de la thyroïde. Elle vise à détruire toutes les cellules cancéreuses et tout le tissu thyroïdien normal qui pourraient rester après la chirurgie, à traiter un cancer qui s’est propagé aux ganglions lymphatiques ou à d’autres parties du corps et à maîtriser la croissance du cancer.

Le traitement à l’iode radioactif (parfois appelé TIR) est le type de radiothérapie le plus couramment utilisé. Il utilise un type d’iode radioactif appelé iode 131, ou 131I. On peut avoir recours à la radiothérapie externe lorsque le chirurgien ne réussit pas à enlever complètement le cancer. La radiothérapie externe peut être employée seule, mais on peut aussi l’administrer après le traitement à l’iode radioactif.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux plutôt qu’à traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le carcinome peu différencié. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus