Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la
thyroïde

Vous êtes ici:

Hormonothérapie du cancer de la thyroïde

La plupart des personnes atteintes d’un cancer de la thyroïde reçoivent de l’hormonothérapie. Il s’agit d’un traitement qui ajoute, bloque ou enlève des hormones. Les hormones sont des substances qui sont responsables de certaines fonctions corporelles, dont l’activité et la croissance des cellules.

En temps normal, la thyroïde produit une hormone appelée thyroxine (T4, ou encore T4 libre). La thyroxine aide à réguler la croissance et le développement et contribue au maintien du métabolismemétabolismeProcessus chimiques se produisant dans le corps qui permettent de créer de l’énergie et de l’utiliser. Ce sont entre autres la décomposition des aliments et leur transformation en énergie, l’élimination des déchets et des toxines, la respiration, la circulation du sang et la régulation de la tempéra normal du corps. Lorsqu’on enlève la thyroïde (au cours d’une opération appelée thyroïdectomie totale), il est nécessaire d’administrer des médicaments qui remplaceront la thyroxine.

La thyréostimuline (TSH) est produite par l’hypophyse. Cette hormone est responsable du fonctionnement et de la croissance de la thyroïde. Elle régule entre autres la production de thyroxine par la thyroïde. La TSH joue également un rôle dans la croissance des cellules cancéreuses de la thyroïde.

On a recours à l’hormonothérapie pour bloquer la TSH, ce qui aide à empêcher la croissance des cellules cancéreuses et à réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer de la thyroïde. Ce traitement est appelé hormonothérapie thyroïdienne ou traitement suppresseur de la TSH.

Votre équipe de soins prendra vos besoins personnels en considération au moment de planifier l’hormonothérapie. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements une fois que vous aurez commencé l’hormonothérapie.

Types d’hormonothérapie employés pour le cancer de la thyroïde

La lévothyroxine (Synthroid, Eltroxin) constitue l’hormonothérapie standard chez les personnes qui ont subi une thyroïdectomie totale pour traiter le cancer de la thyroïde. Ce médicament remplace la thyroxine, qui est normalement produite par la thyroïde.

On emploie aussi la lévothyroxine pour prévenir la récidive d’un cancer différencié de la thyroïde (carcinome papillaire ou carcinome folliculaire). La prise de lévothyroxine assure qu’il y a suffisamment d’hormone thyroïdienne dans le corps, donc l’hypophyse produit moins de TSH. On croit que diminuer la quantité de TSH dans le corps aide à ralentir la croissance des cellules cancéreuses thyroïdiennes qui pourraient rester après le traitement.

La lévothyroxine est habituellement administrée une fois par jour sous forme de pilule et vous devrez la prendre pour le reste de leur vie. Les médecins mesureront régulièrement les taux de thyroxine et de TSH dans le sang. Cela les aide à savoir si la dose de lévothyroxine administrée permet de maintenir un bas taux de TSH tout en ne faisant pas trop augmenter le taux de thyroxine.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de la thyroïde, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes en ont beaucoup, alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après l’hormonothérapie. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années plus tard (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains peuvent durer longtemps ou être permanents.

Les effets secondaires de l’hormonothérapie dépendent principalement de la dose administrée et de votre état de santé global. Certains des effets secondaires de la lévothyroxine sont :

  • rythme cardiaque rapide ou irrégulier
  • perte de poids
  • nervosité
  • tremblements
  • troubles du sommeil, comme l’insomnie
  • ostéoporose, en particulier lorsque le médicament est pris pendant longtemps

Avisez les membres de votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à l’hormonothérapie. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge ou ajuster la dose de lévothyroxine que vous recevez.

Renseignements sur des médicaments anticancéreux spécifiques

Les renseignements sur des médicaments spécifiques changent assez régulièrement. Apprenez-en davantage sur les sources d’information sur les médicaments ainsi que sur les sites où vous pouvez obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques.

Questions à poser sur l’hormonothérapie

Apprenez-en davantage sur l’hormonothérapie et sur les effets secondaires de l’hormonothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions, posez des questions sur l’hormonothérapie à votre équipe de soins.

Histoires

Dr Lisa Barbera Des valeurs de référence canadiennes pour la qualité des soins du cancer en fin de vie

Plus de details

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus