Cancer de la
thyroïde

Vous êtes ici:

Affections non cancéreuses de la thyroïde

Une affection non cancéreuse, ou bénigne, de la thyroïde est un changement subi par les cellules de la thyroïde, mais ce n’est pas un cancer. Les affections non cancéreuses ne se propagent pas à d’autres parties du corps (pas de métastases) et ne mettent habituellement pas la vie en danger.

Voici certaines des affections non cancéreuses touchant la thyroïde.

Hypothyroïdie

L’hypothyroïdie désigne une affection où la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes pour assurer le fonctionnement normal du corps. Elle peut être causée par une maladie auto-immune, de la radiothérapie dirigée vers le cou ou la thyroïde, une chirurgie pour enlever une partie ou l’entièreté de la thyroïde ou une inflammation de la thyroïde (appelée thyroïdite).

En présence d’hypothyroïdie, certaines des fonctions du corps se mettent à ralentir. Cela peut entraîner de la fatigue, une sécheresse de la peau, une perte de poils et de cheveux, un gain de poids et une sensation de froid.

Pour diagnostiquer l’hypothyroïdie, les médecins vérifient les taux de thyréostimuline (TSH) et de thyroxine (T4) dans le sang.

On traite et maîtrise habituellement l’hypothyroïdie au moyen d’une hormonothérapie thyroïdienne à base de lévothyroxine (Synthroid, Eltroxin). Ce médicament remplace la thyroxine, qui est normalement produite par la thyroïde. Trouver la dose adéquate pour que vous n’éprouviez plus de symptôme d’hypothyroïdie peut prendre un certain temps. Les médecins ajusteront la dose de lévothyroxine selon les résultats d’analyses sanguines.

Hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie désigne une affection où la thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes. Elle peut être causée par la maladie de Basedow (une maladie auto-immune de la thyroïde), des nodules thyroïdiens, une thyroïdite, une augmentation du volume de la thyroïde (appelée goitre) ou une alimentation trop riche en iode.

L’hyperthyroïdie peut entraîner de la nervosité, des troubles du sommeil, une augmentation de l’appétit, une perte de poids, une sensation de chaleur, des selles fréquentes et un rythme cardiaque rapide ou irrégulier.

Les médecins effectueront des analyses sanguines pour vérifier le fonctionnement de la thyroïde ainsi que des examens à l’iode radioactif pour diagnostiquer l’hyperthyroïdie.

Les options de traitement de l’hyperthyroïdie comprennent :

  • bêta-bloquants pour traiter les symptômes en attendant que les autres traitements commencent à faire effet
  • antithyroïdiens pour empêcher la thyroïde de produire trop d’hormones thyroïdiennes
  • traitement à l’iode radioactif
  • chirurgie pour enlever une partie ou l’entièreté de la thyroïde

Nodules thyroïdiens bénins

Les nodules thyroïdiens bénins sont des masses ou des bosses anormales dans la thyroïde. Ils n’occasionnent habituellement aucun signe ni symptôme et sont souvent détectés par un médecin lors d’un examen médical de routine. Parfois, ils deviennent assez volumineux pour être vus ou palpés à travers la peau. De gros nodules peuvent rendre la déglutition ou la respiration difficiles.

La plupart des nodules thyroïdiens sont non cancéreux (bénins), mais un petit nombre d’entre eux peuvent contenir des cellules cancéreuses. Les médecins effectuent généralement une biopsie à l’aiguille fine pour vérifier s’il y a présence de cancer dans les nodules thyroïdiens. Ils peuvent aussi prescrire d’autres examens, tels que des analyses sanguines ou une échographie.

Les options de traitement des nodules thyroïdiens bénins comprennent :

  • surveillance active, ou observation vigilante
  • hormonothérapie thyroïdienne
  • chirurgie pour enlever les nodules

Thyroïdite

La thyroïdite désigne une inflammation de la thyroïde. Il existe plusieurs types de thyroïdite.

La thyroïdite de Hashimoto survient lorsque des anticorps s’attaquent à la thyroïde. Elle provoque habituellement une hypothyroïdie, laquelle devient souvent permanente.

La thyroïdite du post-partum peut survenir chez une femme après qu’elle a accouché. Elle cause d’abord une hyperthyroïdie, puis une hypothyroïdie. La thyroïdite du post-partum se résorbe habituellement d’elle-même.

La thyroïdite subaiguë (de De Quervain) pourrait être causée par un virus. Elle entraîne généralement de la douleur, une hyperthyroïdie et une hypothyroïdie.

La thyroïdite aiguë est généralement causée par une bactérie. Elle entraîne une sensation de malaise et, parfois, de la douleur et une hypothyroïdie.

La thyroïdite médicamenteuse peut être associée à l’administration de médicaments comme le lithium et l’interféron. Elle entraîne une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie et dure en général aussi longtemps que le médicament est pris.

La thyroïdite radio-induite peut survenir après un traitement à l’iode radioactif ou une radiothérapie externe. Elle entraîne généralement une hypothyroïdie, mais occasionne parfois plutôt une hyperthyroïdie.

Les épreuves diagnostiques employées pour confirmer la présence d’une thyroïdite comprennent :

  • analyses sanguines pour évaluer le fonctionnement de la thyroïde
  • analyses pour vérifier s’il y a des anticorps antithyroïdiens dans le sang
  • examens à l’iode radioactif

On traite habituellement la thyroïdite par des médicaments. Les médicaments administrés dépendent du type de thyroïdite et des symptômes. Ils comprennent :

  • hormonothérapie thyroïdienne
  • bêta-bloquants
  • anti-inflammatoires
  • corticostéroïdes
  • antibiotiques ou autres médicaments visant à traiter l’infection

Goitre

Le goitre désigne une thyroïde plus grosse que la normale ou dont la taille a augmenté, provoquant généralement une enflure ou une bosse dans le cou. Un goitre volumineux peut causer une toux, une voix enrouée ou de la difficulté à respirer.

Au Canada, la cause la plus fréquente du goitre est la présence de nombreux nodules thyroïdiens. Le goitre peut aussi être causé par des infections, certains médicaments, une grossesse ou un manque d’iode dans l’alimentation.

Les examens employés pour diagnostiquer le goitre comprennent des analyses sanguines, l’échographie et la scintigraphie à l’iode radioactif. Si un examen d’imagerie révèle qu’un goitre comporte un ou plusieurs nodules, il est possible que les médecins doivent effectuer une biopsie à l’aiguille fine pour vérifier s’ils sont cancéreux.

Les options de traitement dépendent de la cause du goitre et comprennent :

  • hormonothérapie thyroïdienne
  • suppléments d’iode
  • traitement à l’iode radioactif
  • chirurgie pour enlever la thyroïde (appelée thyroïdectomie)

maladie auto-immune

Trouble caractérisé par le système immunitaire qui attaque les tissus sains du corps.

surveillance active

Traitement constitué de tests qu’on effectue souvent selon un horaire régulier afin de surveiller étroitement un cancer qui évolue lentement. Le but de la surveillance active est d’aider la personne à maintenir une bonne qualité de vie tout en retardant le plus longtemps possible l’administration de traitements qui risquent de causer des effets secondaires. Quand les résultats de tests indiquent que le cancer s’aggrave, on propose des traitements comme la chirurgie ou la chimiothérapie.

anticorps

Type de protéine fabriquée par le système immunitaire qui neutralise ou détruit une substance étrangère particulière (antigène) qui est apparue dans le corps.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Researcher Dr John Bell Combattre le cancer au moyen de virus sur mesure

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus