Cancer de la
thyroïde

Vous êtes ici:

Catégories de risque du cancer différencié de la thyroïde

Ensemble, le carcinome papillaire et le carcinome folliculaire portent le nom de cancer différencié de la thyroïde. Les médecins classent habituellement le cancer différencié de la thyroïde en catégories de risque qui les aident à planifier le traitement et le suivi. La catégorie de risque est souvent déterminée au moment de la stadification du cancer.

Les médecins ont recours à différents systèmes pour établir la catégorie de risque d’un cancer différencié de la thyroïde. Ces systèmes reposent sur des facteurs tels que l’âge, la taille de la tumeur, l’envahissement des tissus voisins par la tumeur et la propagation du cancer à d’autres parties du corps (métastase).

De nombreux médecins utilisent le système de stratification du risque de l’American Thyroid Association (ATA), qui classe les cancers différenciés de la thyroïde selon que leur risque est faible, moyen ou élevé. Le système de l’ATA permet au médecin d’estimer le risque de réapparition (récidive) du cancer et l’aide à décider quel type de traitement pourrait être nécessaire après une chirurgie. Les catégories de risque ou les facteurs définissant chaque catégorie peuvent être légèrement différents dans les autres systèmes employés pour classer le risque du cancer différencié de la thyroïde.

Faible risque

Le cancer différencié de la thyroïde est considéré comme étant de faible risque lorsque :

  • il est confiné à la thyroïde
  • il n’a pas traversé la thyroïde
  • il ne s’est pas propagé aux tissus voisins ni à d’autres parties du corps
  • il mesure 4 cm ou moins
  • il ne s’agit pas d’une variante (sous-type) agressive

Lorsque le cancer n’est présent qu’en infime quantité (micrométastase) dans 1 à 5 des ganglions lymphatiques avoisinants, on considère qu’il s’agit d’un cancer différencié de la thyroïde de faible risque.

Risque moyen

Le cancer différencié de la thyroïde est considéré comme étant de risque moyen lorsque :

  • il s’agit d’une variante agressive
  • il a traversé la thyroïde et envahi les tissus qui l’entourent
  • il s’est propagé à plus de 5 ganglions lymphatiques du cou
  • il a envahi des vaisseaux sanguins (envahissement vasculaire)

Risque élevé

Le cancer différencié de la thyroïde est considéré comme étant de risque élevé lorsque :

  • il s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance)
  • il a traversé la thyroïde et envahi de nombreux tissus dans le cou (envahissement macroscopique)
  • il s’est propagé aux ganglions lymphatiques et au moins un des ganglions atteints mesure 3 cm ou plus
  • on n’a pas réussi à enlever toute la tumeur cancéreuse lors d’une chirurgie (résection incomplète)

L’âge n’est pas un facteur dans le système de l’ATA, mais le risque associé au cancer différencié de la thyroïde est légèrement plus élevé chez les personnes âgées de 40 ans ou plus.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus