Cancer du thymus

Vous êtes ici:

Stades du cancer du thymus

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’organe sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Deux systèmes de stadification permettent de classer le thymome et le carcinome thymique, c’est-à-dire la classification modifiée de Masaoka et la classification TNM. Chaque système de stadification comporte 4 stades. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer les mots local, régional ou à distance. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans le thymus et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie près ou autour du thymus. À distance signifie dans une partie du corps plus éloignée du thymus.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Classification modifiée de Masaoka

On a le plus souvent recours à la classification modifiée de Masaoka pour le thymome.

Stade 1

La tumeur se trouve dans le thymus.

Stade 2

La tumeur a traversé la capsule du thymus, c’est-à-dire le tissu conjonctif qui couvre l’extérieur du thymus, et elle peut avoir envahi la graisse tout autour ou bien elle est fixée à la plèvre voisine.

Stade 3

La tumeur a envahi les organes ou les tissus voisins, comme les poumons, les gros vaisseaux sanguins près du cœur ou le péricarde (sac entourant le cœur).

Stade 4A

Le cancer s’est grandement propagé dans la plèvre ou le péricarde.

Stade 4B

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps par le sang ou le système lymphatique.

Classification TNM

On peut également avoir recours à la classification TNM pour le thymome et le carcinome thymique.

Stade 1

La tumeur se trouve dans le thymus ou a envahi la graisse tout autour. La tumeur peut aussi avoir envahi la plèvre qui se trouve juste à côté du thymus.

Stade 2

La tumeur a envahi le péricarde.

Stade 3A

La tumeur a envahi l’une des structures suivantes :

  • poumons
  • grosses veines à proximité logées dans la partie supérieure du thorax
  • gros vaisseaux sanguins qui entrent dans le poumon ou qui en sortent, à l’extérieur du péricarde
  • nerf qui mène au diaphragme (nerf phrénique)
  • paroi thoracique

Stade 3B

La tumeur a envahi l’une des structures suivantes :

  • grosse artère sortant du cœur (aorte)
  • artère qui se divise à partir de la crosse de l’aorte
  • gros vaisseaux sanguins qui entrent dans le poumon ou qui en sortent, à l’intérieur du péricarde
  • couche musculaire du cœur (myocarde)
  • trachée
  • œsophage

Stade 4A

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques entourant le thymus (ganglions périthymiques) ou bien le cancer s’est propagé à une partie de la plèvre ou du péricarde qui n’est pas fixée à la tumeur principale.

Stade 4B

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques situés plus en profondeur dans le thorax (ganglions intrathoraciques) ou aux ganglions lymphatiques du cou (ganglions cervicaux).

OU

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme aux poumons, au foie ou aux os.

Récidive de cancer du thymus

La récidive d'un cancer du thymus signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

Le thymome peut réapparaître jusqu’à 20 ans après le premier traitement. Le carcinome thymique récidive le plus souvent au cours des 3 années qui suivent le traitement.

plèvre

Fine membrane de tissu qui recouvre les poumons et tapisse la cavité thoracique. Elle a une fonction de protection et d’amortissement des poumons et produit un liquide qui agit comme un lubrifiant afin que les poumons puissent bouger doucement à l'intérieur de la cage thoracique.

système lymphatique

Groupe de tissus et d’organes qui fabriquent et emmagasinent des cellules qui combattent les infections et les maladies.

Le système lymphatique comprend les végétations adénoïdes, les amygdales, la rate, le thymus, les ganglions lymphatiques, les vaisseaux lymphatiques et la moelle osseuse.

thorax

Partie supérieure du corps entre le cou et l’abdomen qui contient l’appareil respiratoire (organes participant à la respiration) et le cœur.

Le thorax est communément appelé poitrine.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Edward Chow Une nouvelle norme pour le soulagement de la douleur

Plus de details

Financer des projets de recherche de calibre international

Icône – papier

Le cancer touche tous les Canadiens, mais ensemble, nous pouvons réduire le fardeau en investissant dans la recherche et la prévention. Découvrez l’impact de la recherche que nous finançons.

Apprenez-en plus