Cancer de l’estomac

Vous êtes ici:

Qu’est-ce que le cancer de l’estomac?

Le cancer de l’estomac est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de l’estomac. Le mot « maligne » signifie que la tumeur est cancéreuse et qu’elle peut se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

L’estomac fait partie de l’appareil digestif. C’est un organe musculaire en forme de sac, logé dans la partie supérieure de l’abdomen. Dans l’estomac, les aliments se mélangent à des sucs digestifs qui sont fabriqués par des glandes situées dans le revêtement de l’estomac. Ces sucs aident à décomposer les aliments en un mélange semi-solide qui est ensuite acheminé dans l’intestin grêle.

Les cellules de l’estomac subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent entraîner la formation de tumeurs non cancéreuses, ou bénignes, comme les polypes gastriques, les petites tumeurs stromales gastro-intestinales (TSGI) ou les lipomes.

Les modifications dans les cellules de l’estomac peuvent aussi engendrer des états précancéreux. Cela veut dire que les cellules ne sont pas encore cancéreuses, mais qu’elles pourraient le devenir si elles ne sont pas traitées. Les états précancéreux pouvant se développer dans l’estomac sont l’adénome gastrique, ou polype adénomateux, et la dysplasie épithéliale gastrique.

Dans certains cas, les cellules modifiées de l’estomac peuvent devenir cancéreuses. Le cancer se développe le plus souvent dans les cellules glandulaires de la couche interne de la paroi de l’estomac, appelée muqueuse gastrique. Ce type de cancer porte le nom d’adénocarcinome de l’estomac. Il représente environ 95 % de tous les cancers de l’estomac.

Des types rares de cancers de l’estomac peuvent aussi se manifester. Les lymphomes non hodgkiniens gastriques et les sarcomes des tissus mous en sont des exemples.

Schéma de l'appareil digestif

Histoires

Dr Vuk Stambolic Le Dr Vuk Stambolic et ses collègues se penchent sur la capacité d’un médicament antidiabétique à combattre le cancer.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus