Sarcome des tissus
mous

Vous êtes ici:

Traitements du sarcome des tissus mous

Si vous êtes atteint d’un sarcome des tissus mous, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement juste pour vous. Il se basera sur votre santé et des renseignements spécifiques sur le cancer. Quand votre équipe de soins décide quels traitements vous proposer, elle prend les éléments suivants en considération :

  • le grade et le stade
  • où le cancer a pris naissance dans votre corps
  • le type de sarcome des tissus mous
  • ce que vous préférez ou voulez

Les soins et les traitements reçus par les personnes atteintes d’un sarcome des tissus mous sont souvent prodigués par une équipe de soins expérimentée en gestion des sarcomes des tissus mous. Dans la plupart des cas, de nombreux spécialistes sont requis, dont un radiologiste, un chirurgien, un oncologue médical et un radio-oncologue.

On peut vous proposer l’un ou plusieurs des traitements suivants pour le sarcome des tissus mous.

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal de la plupart des sarcomes des tissus mous. Selon la taille et l’emplacement de la tumeur, on pourrait pratiquer un ou plusieurs des types de chirurgie suivants.

L’excision locale large consiste à enlever le cancer ainsi qu’un peu de tissu normal tout autour. On y a recours pour traiter un sarcome des tissus mous qui se trouve seulement dans la région où il a pris naissance (localisé). On peut aussi faire une excision locale large quand le sarcome des tissus mous est réapparu dans la région où il a pris naissance (récidive locale).

La chirurgie de conservation d’un membre consiste à retirer une tumeur au bras ou à la jambe, c’est-à-dire à un membre, sans enlever tout le bras ou toute la jambe. On y a recours pour traiter un sarcome des tissus mous qui se trouve seulement dans un bras ou une jambe et qui ne s’est pas propagé ailleurs dans le corps.

La chirurgie de Mohs consiste à enlever le cancer par couche, petit à petit, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. On peut y avoir recours pour un sarcome des tissus mous situé près de la surface de la peau.

La chirurgie reconstructive permet de réparer la peau et la région voisine de la tumeur qu’on a enlevée. Quand on a enlevé une grande région afin de s’assurer qu’il ne reste plus du tout de cancer, le médecin reconstruit cette région à l’aide d’un peu de tissu provenant d’une autre partie du corps.

L’amputation consiste à enlever un membre en partie ou en totalité. On n’y a habituellement pas recours pour le sarcome des tissus mous. L’amputation peut être nécessaire si le cancer a envahi certains nerfs, vaisseaux sanguins et muscles, empêchant ainsi le membre de fonctionner correctement ou s’il y aura trop de problèmes à long terme après la chirurgie.

Le curage ganglionnaire consiste à enlever un groupe de ganglions lymphatiques. On peut y avoir recours pour un sarcome des tissus mous qui s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins.

La chirurgie des métastases pulmonaires consiste à enlever un sarcome des tissus mous métastatique qui s’est propagé à une seule région ou à quelques régions des poumons.

Radiothérapie

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On peut administrer une radiothérapie externe avant ou après la chirurgie. On le fait le plus souvent pour un sarcome des tissus mous de haut grade afin de réduire le risque de réapparition du cancer là où il a pris naissance.

Chimiothérapie

En chimiothérapie, on a recours à des médicaments anticancéreux, ou cytotoxiques, pour détruire les cellules cancéreuses. On l’administre le plus souvent pour traiter le sarcome des tissus mous qui est avancé. On peut aussi l’administrer pour réduire le risque de réapparition du cancer. L’agent chimiothérapeutique auquel on a le plus souvent recours est la doxorubicine (Adriamycin).

Traitement ciblé

Le traitement ciblé a recours à des médicaments pour cibler des molécules spécifiques, comme des protéines, présentes à la surface ou à l’intérieur des cellules cancéreuses afin d’interrompre la croissance et la propagation du cancer tout en limitant les dommages aux cellules normales. On l’administre habituellement à des personnes atteintes d’un sarcome des tissus mous qui est avancé. Le pazopanib (Votrient) est un médicament ciblé auquel on peut avoir recours.

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez avoir régulièrement des visites de suivi, en particulier au cours des 5 premières années qui suivent le traitement. Ces visites permettent à votre équipe de soins de surveiller vos progrès et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un sarcome des tissus mous. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

radiologie

Utilisation des techniques d’imagerie (comme les rayons X, la TDM ou l’IRM) pour examiner une personne et établir le diagnostic et le traitement de la maladie.

Un médecin qui est spécialisé dans l’utilisation des techniques d’imagerie est appelé radiologiste.

oncologue médical

Un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des cancers à l'aide de la chimiothérapie, la thérapie biologique, l'hormonothérapie et de thérapies de soutien.

L'oncologue médical est souvent le professionnel de la santé qui est en charge des soins prodigués à la personne atteinte de cancer et qui en assure la coordination avec les autres spécialistes.

radio-oncologue

Médecin spécialisé dans le traitement des cancers au moyen de la radiothérapie.

haut grade

Expression qui désigne tout ce qui est relatif aux cellules cancéreuses qui ne ressemblent pas à des cellules normales ou qui se comportent différemment (indifférenciées) et aux tumeurs qui ont tendance à se développer et à se propager rapidement.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

La Dre Jean Marshall, chercheuse La Dre Jean Marshall étudie une nouvelle stratégie prometteuse pour mettre le cancer du sein en échec.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus