Sarcome des tissus
mous

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le sarcome des tissus mous

Il est possible que les personnes atteintes d'un sarcome des tissus mous se posent des questions sur leur pronostic et leur survie. Le pronostic et la survie dépendent de nombreux facteurs. Seul un médecin qui connaît bien vos antécédents médicaux, le type de cancer dont vous êtes atteint, le stade et les caractéristiques de la maladie, les traitements choisis et la réaction au traitement peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer vous affectera et comment il réagira au traitement. Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne que le médecin prend en considération lorsqu'il fait un pronostic. Un facteur prédictif influence la façon dont le cancer répond à un certain traitement. On aborde souvent les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs ensemble. Ils jouent tous les deux un rôle dans le choix du plan de traitement et dans l'établissement du pronostic.

Les éléments suivants sont des facteurs pronostiques du sarcome des tissus mous.

Taille de la tumeur

Une tumeur mesurant moins de 5 cm dans sa plus grande dimension engendre un meilleur pronostic qu’une tumeur mesurant plus de 5 cm.

Grade de la tumeur

Le grade du sarcome des tissus mous procure des renseignements précieux sur la rapidité à laquelle le cancer est susceptible de croître et de se propager. Le grade aide aussi à  établir le pronostic. Un sarcome de bas grade risque moins de se propager (métastaser) ou de récidiver. Il engendre un meilleur pronostic.

Profondeur de la tumeur

Une tumeur située près de la surface du corps est une tumeur superficielle. Elle engendre un meilleur pronostic que la tumeur profonde.

Type de tumeur

Certains types de sarcomes des tissus mous engendrent un meilleur pronostic que d’autres. Le liposarcome, par exemple, engendre un meilleur pronostic que certains autres types de sarcomes des tissus mous, comme la tumeur maligne de la gaine des nerfs périphériques et le léiomyosarcome.

Stade du cancer

Plus le stade du sarcome des tissus mous est précoce lors du diagnostic, meilleur est le pronostic.

Emplacement de la tumeur

Selon le stade, le sarcome des tissus mous qui se développe dans un bras ou une jambe a tendance à engendrer un meilleur pronostic qu’un sarcome qui apparaît ailleurs dans le corps.

État des marges

La marge est la région de tissu sain qui entoure la tumeur et qu’on enlève avec la masse lors d’une chirurgie. S’il n’y a pas de cellules cancéreuses dans la marge, on dit que la marge chirurgicale est négative. S’il y a des cellules cancéreuses dans la marge, on dit que la marge chirurgicale est positive. Quand la marge chirurgicale est négative, cela signifie que la tumeur est moins susceptible de réapparaître, ou récidiver. Le pronostic est donc meilleur que lorsque la marge chirurgicale est positive.

Âge

Les personnes atteintes d’un sarcome des tissus mous qui sont âgées de moins de 60 ans ont tendance à avoir un meilleur pronostic que celles qui ont plus de 60 ans.

Histoires

Stephanie Hermsen Grâce au financement de la Société canadienne du cancer, on a fait des pas de géant dans la recherche sur le rétinoblastome, et Liam n’aura pas à vivre ce que moi, j’ai vécu.

Lisez l’histoire de Stephanie

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus