Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Chimiothérapie du cancer de l’intestin grêle

La chimiothérapie n’est habituellement pas le traitement principal de la plupart des cancers de l’intestin grêle. En général, la chimiothérapie est moins efficace que la chirurgie pour traiter l’adénocarcinome, type de cancer de l’intestin grêle le plus courant.

En chimiothérapie, on a recours à des médicaments anticancéreux (cytotoxiques) pour traiter le cancer. Il s’agit habituellement d’un traitement systémiquetraitement systémiqueTraitement qui consiste à administrer une substance qui voyage par les vaisseaux sanguins pour atteindre les cellules du corps tout entier. qui circule dans tout l’organisme et qui détruit les cellules cancéreuses dont celles qui auraient pu s’échapper de la tumeur primitive.

On peut administrer une chimiothérapie :

  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de l’intestin grêle de stade avancé (chimiothérapie palliative)
    • On peut avoir recours à la chimiothérapie comme traitement d’un cancer de l’intestin grêle qu’on ne peut pas enlever par chirurgie (non résécable) ou qui s’est propagé (métastases).
  • après une chirurgie afin de détruire les cellules cancéreuses qui restent et réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvanteadjuvanteTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer).)
    • La chimiothérapie joue un rôle important dans le traitement de certains types de cancer de l’intestin grêle, comme le lymphome, la tumeur neuroendocrine et la tumeur stromale gastro-intestinale (TSGI).

Les médicaments employés, les doses administrées ainsi que les horaires suivis varient d’une personne à l’autre.

Agents chimiothérapeutiques

Puisque le cancer de l’intestin grêle est très rare, il est difficile de savoir quels médicaments sont les plus efficaces. Il n’y a pas de traitement médicamenteux standard pour le cancer de l’intestin grêle. Les médecins peuvent avoir recours à des agents chimiothérapeutiques qui sont efficaces pour le cancer colorectal et le cancer de l’estomac quand ils traitent l’adénocarcinome de l’intestin grêle.

Les agents chimiothérapeutiques les plus souvent administrés pour traiter le cancer de l’intestin grêle sont les suivants :

  • 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU) et leucovorine (acide folinique)
    • On ajoute habituellement la leucovorine pour accroître l’efficacité du 5-FU.
  • capécitabine (Xeloda)
  • oxaliplatine (Eloxatin)
  • irinotécane (Camptosar, CPT-11)

Les associations chimiothérapeutiques les plus souvent administrées pour traiter l’adénocarcinome de l’intestin grêle comprennent habituellement du 5-FU. On peut avoir recours aux associations suivantes :

  • 5-FU et oxaliplatine
  • 5-FU et irinotécane
  • capécitabine et oxaliplatine

Pour obtenir plus de détails sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Le traitement par chimiothérapie dépend aussi du type de cancer de l’intestin grêle. Les tumeurs neuroendocrines, les lymphomes et les TSGI sont traités avec des médicaments différents.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur la chimiothérapie.

Histoires

Lusomé Founder and CEO Lara Smith En voyant ma sœur Erin – une jeune mère de famille – lutter contre le tourbillon émotionnel puis affronter la douleur physique liée aux traitements contre le cancer, j’ai eu envie de faire quelque chose pour aider les femmes à se sentir en confiance.

Lisez l’histoire de Lara

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus