Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Traitements du cancer de l’intestin grêle

Si vous êtes atteint d’un cancer de l’intestin grêle, votre équipe de soins élaborera un plan de traitement spécialement pour vous. Ce plan sera basé sur vos besoins en fonction de votre état de santé et sur des renseignements propres au cancer.

Les traitements du cancer de l’intestin grêle dépendent du type de tumeur. L’information qui suit se rapporte à l’adénocarcinome de l’intestin grêle. Si vous êtes atteint d’un autre type de cancer de l’intestin grêle, discutez des options de traitement avec votre équipe de soins.

Adénocarcinome de l’intestin grêle

Les types de traitement proposés dans le cas d’un adénocarcinome de l’intestin grêle varient selon que la tumeur est :

  • résécable (elle peut être enlevée par une chirurgie)
  • non résécable (elle ne peut pas être enlevée par une chirurgie)
  • récidivante (elle est réapparue à la suite du traitement)

On peut vous proposer les traitements suivants pour l’adénocarcinome de l’intestin grêle.

Chirurgie

Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement de la tumeur dans l’intestin grêle.

Lors d’une résection segmentaire de l’intestin grêle, on enlève une partie de l’intestin grêle. Cette opération est effectuée lorsque des tumeurs se trouvent dans la partie inférieure du duodénum (la première partie de l’intestin grêle). On peut aussi faire une résection segmentaire lorsque des tumeurs sont situées dans le jéjunum (la portion centrale de l’intestin grêle) ou l’iléon (la dernière partie de l’intestin grêle), mais seulement si le cancer ne s’est pas répandu aux tissus voisins. La résection segmentaire peut également servir à dégager une obstruction (blocage) dans l’intestin (occlusion intestinale) ou à réparer un trou dans l’intestin (perforation intestinale).

L’opération de Whipple (aussi appelée pancréatoduodénectomie) consiste à enlever une partie du pancréas ainsi que le duodénum. On retire aussi la partie inférieure de l’estomac, la vésicule biliaire et une partie du canal cholédoque. On pratique l’opération de Whipple lorsque les tumeurs sont situées près de l’estomac ou des canaux du pancréas et du foie.

L’hémicolectomie droite est un type de résection intestinale au cours duquel on enlève une partie de l’iléon (la dernière partie de l’intestin grêle), le cæcum (la première partie du gros intestin) et des portions du côlon (la plus longue partie du gros intestin). Cette opération sert à enlever des tumeurs situées près du côlon ou se trouvant à l’endroit où l’intestin grêle débouche sur le côlon.

La chirurgie palliative vise à soulager la douleur et les autres symptômes causés par une tumeur dans l’intestin grêle. On y a recours lorsqu’une tumeur ne peut pas être enlevée complètement par chirurgie parce qu’elle s’est propagée trop loin ou qu’elle bloque l’intestin.

Chimiothérapie

On pourrait vous proposer de la chimiothérapie pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un adénocarcinome de l’intestin grêle avancé ou récidivant. On peut aussi administrer la chimiothérapie après une chirurgie si le chirurgien n’a pas été en mesure d’enlever complètement le cancer.

Les chercheurs tentent toujours de déterminer quels agents chimiothérapeutiques sont les plus efficaces pour traiter l’adénocarcinome de l’intestin grêle. Il est possible qu’on vous propose un ou plusieurs des médicaments suivants :

  • 5-fluorouracile (Adrucil, 5-FU)
  • capécitabine (Xeloda)
  • oxaliplatine (Eloxatin)
  • irinotécan (Camptosar)

Radiothérapie

Comme la radiothérapie peut endommager les intestins, on l’utilise rarement pour traiter l’adénocarcinome de l’intestin grêle. On pourrait avoir recours à la radiothérapie externe pour :

  • soulager les symptômes causés par une obstruction (blocage) de l’intestin (appelée occlusion intestinale)
  • arrêter le saignement d’une petite tumeur intestinale
  • traiter la douleur ressentie où le cancer de l’intestin grêle s’est propagé (métastases), par exemple dans les os

Autres types de cancer de l’intestin grêle

Apprenez-en davantage sur les traitements des types de tumeur de l’intestin grêle suivants :

Suivi

Le suivi après le traitement est une composante importante des soins apportés aux personnes atteintes de cancer. Vous devrez régulièrement avoir des visites de suivi, en particulier au cours des deux premières années suivant la fin du traitement. Ces visites permettront à l’équipe de soins de surveiller votre évolution et de savoir comment vous vous rétablissez du traitement.

Essais cliniques

Comme ce type de cancer est très rare, très peu d’essais cliniques sur l’adénocarcinome de l’intestin grêle sont en cours et acceptent des participants au Canada. Les essais cliniques visent à trouver de meilleures méthodes de prévenir, détecter et traiter le cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Questions à poser sur le traitement

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur le traitement à votre équipe de soins.

Histoires

Carol Leuken Prairie Women on Snowmobiles est une expérience qui vous transforme à jamais.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus