Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Stadification du cancer de l’intestin grêle

L’information qui suit se rapporte à l’adénocarcinome de l’intestin grêle. La stadification des autres types de cancer de l’intestin grêle est différente. Si vous êtes atteint d’un autre type de cancer de l’intestin grêle, consultez votre équipe de soins.

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue comprend la profondeur à laquelle la tumeur a envahi la paroi de l’intestin grêle et l’emplacement du cancer dans le corps. Votre équipe de soins utilise le stade pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Le système de stadification le plus fréquemment employé dans le cas de l’adénocarcinome de l’intestin grêle est la classification TNM. On assigne un numéro de 0 à 4 à chaque stade. Pour les stades de 1 à 4, on utilise habituellement les chiffres romains, soit I, II, III et IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer s’est propagé.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer des mots comme local, régional et distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans l’intestin grêle et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie que le cancer s’est répandu près ou autour de l’intestin grêle. Distant signifie que le cancer s’est propagé à une partie du corps éloignée de l’intestin grêle.

Descriptions de la classification TNM

T décrit la profondeur à laquelle la tumeur primitive a envahi la paroi de l’intestin grêle ou les tissus ou organes situés autour de celui-ci. T est habituellement classé de 1 à 4. Un numéro plus élevé signifie que la tumeur s’est développée plus en profondeur dans la paroi de l’intestin grêle, dans les tissus ou organes voisins ou dans les deux.

 

N décrit les ganglions lymphatiques entourant l’intestin grêle. N0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques. N1 ou N2 signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques. N1 et N2 peuvent aussi décrire le nombre de ganglions atteints par le cancer et leur emplacement.

 

M décrit la propagation du cancer à d’autres parties du corps (métastases). M0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. M1 signifie que le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps.

Stade 0 (carcinome in situ)

Classification TNMDescription

Tis

N0

M0

Les cellules cancéreuses se trouvent seulement dans le revêtement interne de l’intestin grêle (appelé muqueuse). Elles peuvent n’être situées que dans l’épithéliumépithéliumFine couche de cellules épithéliales qui forme la surface externe du corps (peau) et qui tapisse les organes creux, les glandes et toutes les voies de passage des appareils respiratoire, digestif, reproducteur et urinaire. ou avoir envahi la couche de tissu conjonctif de la muqueuse (appelée lamina propria), mais elles n’ont pas dépassé la couche musculaire interne de la muqueuse (appelée musculaire muqueuse).

Stade I

Classification TNMDescription

T1a

N0

M0

La tumeur a envahi la couche de tissu conjonctif de la muqueuse (appelée lamina propria) et la couche musculaire de la muqueuse (appelée musculaire muqueuse).

T1b

N0

M0

La tumeur a traversé la muqueuse et est présente dans la sous-muqueuse.

T2

N0

M0

La tumeur a envahi la couche musculaire de la paroi de l’intestin grêle (appelée musculeuse).

Stade IIA

Classification TNMDescription

T3

N0

M0

L’un des énoncés suivants s’applique :

La tumeur a envahi la couche externe de la paroi de l’intestin grêle (appelée séreuse).

La tumeur a envahi la membrane qui soutient l’intestin grêle (appelée mésentère), mais l’étendue de cet envahissement ne fait pas plus de 2 cm.

La tumeur a envahi le rétropéritoine, mais l’étendue de cet envahissement ne fait pas plus de 2 cm.

Stade IIB

Classification TNMDescription

T4

N0

M0

L’un des énoncés suivants s’applique :

La tumeur a traversé le revêtement qui entoure les organes de l’abdomen (appelé péritoine).

La tumeur a envahi des organes près de la tumeur, comme d’autres anses de l’intestin grêle ou le pancréas.

La tumeur a envahi le rétropéritoine et l’étendue de cet envahissement fait plus de 2 cm.

Stade IIIA

Classification TNM

Description

tout T

N1

M0

La tumeur peut avoir traversé les couches de la paroi de l’intestin grêle et envahi les tissus avoisinants ou non.

Le cancer s’est propagé à 1, 2 ou 3 ganglions lymphatiques situés près de l’intestin grêle.

Stade IIIB

Classification TNMDescription

tout T

N2

M0

La tumeur peut avoir traversé les couches de la paroi de l’intestin grêle et envahi les tissus avoisinants ou non.

Le cancer s’est propagé à 4 ganglions lymphatiques situés près de l’intestin grêle ou plus.

Stade IV

Classification TNM

Description

tout T

tout N

M1

La tumeur peut avoir traversé les couches de la paroi de l’intestin grêle et envahi les tissus avoisinants ou non.

Le cancer peut s’être propagé à des ganglions lymphatiques ou non.

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps telles que le foie, les poumons ou les os (métastases à distance).

Cancer de l’intestin grêle récidivant

La récidive d’un cancer de l’intestin grêle signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de la tumeur primitive, on parle de récidive régionale. Le cancer peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de métastase à distance.

Histoires

Heather Moyes J’encourage toutes les femmes, jeunes et moins jeunes, à bien connaître leur corps.

Lisez l’histoire de Heather

Transport vers les centres de traitement du cancer

Illustration d’une automobile

Depuis plus de 50 ans, le programme de transport de la Société canadienne du cancer aide les patients à canaliser leurs énergies dans leur combat contre le cancer sans avoir à se préoccuper de trouver un moyen de se rendre à leurs traitements.

Apprenez-en plus