Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Stades du cancer de l’intestin grêle

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’intestin grêle sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le cancer de l’intestin grêle est la classification TNM. Dans le cas du cancer de l’intestin grêle, il y a 5 stades, soit le stade 0 suivi des stades 1 à 4. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils peuvent employer les mots local, régional ou distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans l’intestin grêle et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie dans des régions situées près ou autour de l’intestin grêle. Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée de l’intestin grêle.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

L’intestin grêle est fait de différentes couches de tissu. Le stade dépend souvent de la couche de tissu dans laquelle la tumeur s’est développée.

Schéma des couches de l'intestin grêle

Stade 0 (carcinome in situ)

Les cellules cancéreuses se trouvent seulement dans la partie supérieure (épithélium) du revêtement interne (muqueuse) de l’intestin grêle.

Stade 1

La tumeur a envahi l’une des régions suivantes :

  • couche de tissu conjonctif de la muqueuse
  • couche musculaire de la muqueuse
  • sous-muqueuse
  • musculeuse

Stade 2A

La tumeur a envahi l’une des régions suivantes :

  • couche de tissu située entre la musculeuse et la séreuse (sous-séreuse)
  • partie de la membrane qui soutient l’intestin grêle (mésentère)
  • partie de la région à l’arrière de l’abdomen (rétropéritoine)

Stade 2B

La tumeur a envahi n’importe laquelle de ces régions :

  • elle a traversé le revêtement qui recouvre et soutient les organes de l’abdomen (péritoine viscéral)
  • elle a envahi des organes situés près de la tumeur, comme d’autres anses de l’intestin grêle ou le pancréas
  • elle a traversé la séreuse jusqu’à la partie arrière de l’abdomen et la paroi abdominale

Stade 3A

Le cancer s’est propagé à 1 ou 2 ganglions lymphatiques situés près de l’intestin grêle.

Stade 3B

Le cancer s’est propagé à au moins 3 ganglions lymphatiques situés près de l’intestin grêle.

Stade 4

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme au foie, aux poumons ou aux os. On parle aussi de cancer de l’intestin grêle métastatique.

Récidive de cancer de l’intestin grêle

La récidive d'un cancer de l’intestin grêle signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

épithélium

Tissu fait de cellules épithéliales. Il forme la surface de la peau. Il tapisse aussi les régions creuses du corps appelées cavités, les glandes et les voies de passage des appareils respiratoire, digestif, reproducteur et urinaire.

rétropéritoine

Région à l’arrière de l’abdomen située à l’extérieur ou en arrière du péritoine (membrane qui tapisse les parois abdominale et pelvienne et qui recouvre et soutient la plupart des organes abdominaux).

Certains des organes contenus dans le rétropéritoine sont le pancréas, les glandes surrénales et les reins.

Le rétropéritoine est aussi appelé espace rétropéritonéal.

Histoires

Dr Roger Zemp Une meilleure détection du cancer grâce à des ultrasons et à de fines gouttelettes

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus