Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Stades du cancer de l’intestin grêle

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans l’organisme. Le système le plus fréquemment utilisé pour le cancer de l’intestin grêle est la classification TNM. L'Union internationale contre le cancer (UICC) utilise la classification TNM pour décrire l'étendue de nombreuses tumeurs cancéreuses solides.

La classification TNM qui suit est employée seulement pour les carcinomes de l’intestin grêle. On établit différemment le stade des tumeurs neuroendocrines, des lymphomes et des sarcomes de l’intestin grêle.

TNM

TNM signifie Tumeur, Nodes (terme anglais pour les ganglions lymphatiques) et Métastases. La classification TNM prend en compte :

  • la taille de la tumeur primitive
  • le nombre de ganglions lymphatiques régionaux qui contiennent des cellules cancéreuses et leur emplacement
  • la propagation du cancer, ou métastases, vers une autre partie du corps

Tumeur primitive (T)

TX

Impossible d’évaluer la tumeur primitive

T0

Aucun signe de tumeur primitive

Tis

Carcinome in situ

T1

La tumeur a envahi la lamina propria, la musculaire muqueuse ou la sous-muqueuse.

T1a – La tumeur a envahi la lamina propria ou la musculaire muqueuse.

T1b – La tumeur a envahi la sous-muqueuse.

T2

La tumeur a envahi la musculeuse.

T3

La tumeur a envahi 2 cm (0,8 po) ou moins de sous-séreuse ou bien le tissu périmusculaire non péritonéalisé (mésentère ou rétropéritoine*).

T4

La tumeur a perforé le péritoine viscéral ou envahit directement d’autres organes ou structures dont ceux-ci :

  • autres anses de l’intestin grêle, le mésentère ou le rétropéritoine sur plus de 2 cm
  • paroi abdominale à travers la séreuse
  • pancréas (seulement dans le cas des tumeurs du duodénum)

*Nota : Le tissu périmusculaire non péritonéalisé du jéjunum et de l’iléon fait partie du mésentère. Dans le cas du duodénum, il fait partie du rétropéritoine dans les régions où la séreuse est absente.

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

NX

Impossible d’évaluer les ganglions lymphatiques régionaux

N0

Absence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux

N1

Présence de métastases dans 1 à 3 ganglions lymphatiques régionaux

N2

Présence de métastases dans au moins 4 ganglions lymphatiques régionaux

Métastases à distance (M)

M0

Absence de métastases à distance

M1

Présence de métastases à distance

Regroupement des stades pour le cancer de l’intestin grêle

L’UICC regroupe davantage les données de la classification TNM en stades selon le tableau qui suit.

Stadification UICC – Cancer de l’intestin grêle
Stade UICCTNMExplication

Stade 0

Tis

N0

M0

Carcinome in situ. Les cellules cancéreuses se trouvent seulement dans l’épithélium de la muqueuse (couche la plus interne de tissu dans l’intestin grêle).

Stade I

T1, T2

N0

M0

Le cancer a traversé les couches internes de l’intestin grêle jusqu’à :

  • la lamina propria ou la musculaire muqueuse ou bien
  • la musculeuse

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques voisins ni à des parties du corps éloignées de la tumeur.

Stade IIA

T3

N0

M0

Le cancer a traversé la paroi de l’intestin grêle et s’étend à l’une des structures suivantes sur 2 cm ou moins :

  • sous-séreuse
  • mésentère (membrane qui relie l’intestin grêle à l’arrière de la paroi abdominale)
  • rétropéritoine (arrière de la cavité abdominale)

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques voisins ni à des parties du corps éloignées de la tumeur.

Stade IIB

T4

N0

M0

Le cancer a traversé la paroi de l’intestin grêle jusque dans la séreuse et a soit perforé le péritoine viscéral (membrane qui recouvre les organes logés dans l’abdomen) ou bien s’est propagé aux structures ou aux organes voisins dont ceux-ci :

  • autres anses de l’intestin grêle, le mésentère ou le rétropéritoine sur plus de 2 cm
  • paroi abdominale à travers la séreuse
  • pancréas (seulement dans le cas des tumeurs du duodénum)

Il ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques voisins ni à des parties du corps éloignées de la tumeur.

Stade IIIA

tout T

N1

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille et s’est propagée dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins.

Elle ne s’est pas propagée vers des parties du corps éloignés.

Stade IIIB

tout T

N2

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille et s’est propagée dans au moins 4 ganglions lymphatiques voisins.

Elle ne s’est pas propagée vers des parties du corps éloignés.

Stade IV

tout T

tout N

M1

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut s’être propagée dans des ganglions lymphatiques voisins.

Elle s’est propagée vers des parties du corps éloignés.

Récidive de cancer de l’intestin grêle

La récidive d'un cancer de l’intestin grêle signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans une autre partie du corps (cancer métastatique de l’intestin grêle).

Histoires

Rosemary Pedlar Lorsqu’elle a lu, dans les pages d’un journal, que la Société canadienne du cancer recherchait des bénévoles, Rosemary a tout de suite compris que c’était là sa chance de mettre le pied à l’étrier.

Lisez l’histoire de Rosemary

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus