Logo Société canadienne du cancer

Cancer de l’intestin grêle

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le cancer de l’intestin grêle

Si vous êtes atteint d’un cancer de l’intestin grêle, vous vous posez peut-être des questions sur votre pronostic. Le pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue du mieux qu’il peut comment le cancer affectera une personne et comment il réagira au traitement. Le pronostic et la survie dépendent de nombreux facteurs. Seul un médecin qui connaît bien vos antécédents de santé, le type, le stade et les caractéristiques du cancer dont vous êtes atteint, les traitements choisis et la réaction au traitement peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne atteinte que le médecin considère lorsqu’il établit un pronostic. Les éléments suivants sont des facteurs pronostiques du cancer de l’intestin grêle.

Stade

Le stade est le facteur pronostique le plus important dans le cas du cancer de l’intestin grêle. Plus le stade est précoce au moment du diagnostic, meilleur est le pronostic. Les tumeurs qui sont confinées à l’intestin grêle ont un pronostic plus favorable que celles qui ont traversé la paroi de l’intestin, qui se sont propagées à des ganglions lymphatiques ou qui se sont propagées à des organes éloignés de l’intestin grêle (métastases à distance).

Ce qui est enlevé par chirurgie

Les tumeurs qu’on peut complètement enlever par chirurgie engendrent un meilleur pronostic que les tumeurs qu’on ne peut pas enlever en entier.

Si on retire 8 ganglions lymphatiques ou plus, le risque que le cancer revienne (récidive) est moins grand que lorsqu’on retire 7 ganglions ou moins. Le pronostic des personnes chez qui on a enlevé 8 ganglions lymphatiques ou plus est donc meilleur.

Type de tumeur

Le pronostic varie selon le type de cancer de l’intestin grêle. En général, voici les types de cancer de l’intestin grêle classés du pronostic le plus favorable au moins favorable :

  • tumeurs neuroendocrines (TNE)
  • lymphome (le lymphome folliculaire engendre le meilleur pronostic de tous les lymphomes de l’intestin grêle)
  • tumeurs stromales gastro-intestinales (TSGI)
  • sarcome des tissus mous
  • adénocarcinome

Histoires

photo of Mathieu À la fin de la journée, Mathieu m’a fait un gros câlin et j’ai vu un sourire illuminer son visage.

Lisez l’histoire de Mathieu

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus