Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Traitement du carcinome spinocellulaire

En présence d'un carcinome spinocellulaire (CSC), on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Les types de traitements administrés se basent sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer.

Les plans de traitement sont conçus de façon à répondre aux besoins uniques de chaque personne atteinte de cancer. Les décisions relatives au traitement du CSC se basent sur les éléments suivants :

  • âge de la personne
  • état de santé global de la personne
  • résultat esthétique souhaité
  • nombre de lésions ou de tumeurs
  • taille de la tumeur
  • définition des bords de la tumeur
  • emplacement de la tumeur
  • antécédents de radiothérapie
  • tumeur à risque faible ou élevé

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal du CSC. Les types de chirurgie qu’on peut proposer sont entre autres ceux-ci :

  • chirurgie de Mohs
    • On y a recours comme traitement du CSC primitif, en particulier les tumeurs :
      • qui se développent sur des sièges connus pour avoir un taux d’inefficacité thérapeutique élevé (région périorbitaire, sillon nasogénien, angle du nez et de la joue, sillon postérieur de la joue, pavillon de l’oreille, conduit auditif externe, front, cuir chevelu ou tumeur prenant naissance dans une cicatrice)
      • dont les bords sont peu définis
      • dont le diamètre est supérieur à 2 cm
      • qui se trouvent dans une région où l’on souhaite conserver le maximum de tissu (visage, tête ou organes génitaux)
  • excision chirurgicale
    • On y a recours pour la plupart des tumeurs bien définies de moins de 2 cm de diamètre.
  • curetage et électrodessication
    • On a recours à ce traitement seulement pour les CSC qui sont très petits, pas pour les grosses tumeurs.
  • curage ganglionnaire
    • On peut enlever les ganglions lymphatiques voisins d’un CSC qui est très gros ou qui a envahi les tissus en profondeur ou bien les ganglions qui semblent enflés ou durs au toucher.

Radiothérapie

La radiothérapie peut être le traitement principal de certains CSC et c’est le traitement principal quand on ne peut pas faire de chirurgie. On administre une radiothérapie externe comme traitement principal :

  • de tumeurs exigeant une chirurgie difficile ou étendue, comme celles qui affectent le nez, une oreille ou une paupière
  • aux personnes âgées qui ne peuvent pas tolérer la chirurgie
  • de tumeurs récidivantes qui sont trop grosses ou trop profondes pour être enlevées par chirurgie
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes causés par une très grosse tumeur (traitement palliatif)

On peut avoir recours à la radiothérapie après la chirurgie (traitement adjuvant) :

  • pour les tumeurs qu’on ne peut pas enlever complètement (marges positives)
  • pour les tumeurs qui envahissent un nerf
  • s’il risque de rester des cellules cancéreuses

Chimiothérapie

On peut avoir recours à la chimiothérapie topique pour traiter un CSC in situ (maladie de Bowen). L’agent chimiothérapeutique topique le plus couramment employé est le 5-fluorouracil (5-FU, Efudex).

Il est rare que le CSC forme des métastases, c’est pourquoi on n’administre qu’à l’occasion une chimiothérapie systémique pour le traiter. Selon la nature de la tumeur, le CSC peut avoir la capacité de se propager à d’autres parties du corps. On peut avoir recours à la chimiothérapie systémique pour traiter un CSC de la peau qui s’est propagé aux ganglions lymphatiques ou à des organes éloignés. Bien que la chimiothérapie ne guérira pas le cancer, elle pourrait ralentir la croissance de la maladie et soulager les symptômes.

Les agents chimiothérapeutiques les plus souvent administrés pour traiter un CSC qui s’est propagé à d’autres parties du corps sont entre autres ceux-ci :

  • cisplatine (Platinol AQ)
  • doxorubicine (Adriamycin)
  • 5-fluorouracil (5-FU, Adrucil)
  • mitomycine (Mutamycin)

Essais cliniques

On peut offrir aux personnes atteintes d'un CSC la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Dr Troy Harkness À la recherche de nouveaux moyens de traiter les cancers pharmacorésistants

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus