Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Thérapie photodynamique pour le cancer de la peau autre que le mélanome

Quelques personnes atteintes d’un cancer de la peau autre que le mélanome reçoivent une thérapie photodynamique (TPD). On a alors recours à des photosensibilisants pour détruire les cellules cancéreuses. Ces médicaments rendent les cellules sensibles à la lumière.

On peut administrer une TPD pour traiter :

  • un carcinome basocellulaire (CBC) présent à la surface de la peau (CBC superficiel);
  • un carcinome spinocellulaire (CSC) in situ;
  • la kératose sénile (état précancéreux de la peau).

On propose le plus souvent la TPD quand il n’est pas possible de pratiquer une chirurgie ou quand l’aspect de la peau est important. Dans la plupart des cas, le risque de réapparition (récidive) du cancer est plus élevé après la TPD que la chirurgie. Mais la peau est plus susceptible d’avoir une belle apparence après la TPD. Votre équipe de soins prendra cela en considération quand elle décidera si la TPD est une bonne option pour vous.

Comment on administre la TPD

On fait la TPD en 2 étapes. On applique d’abord le photosensibilisant sous forme de crème sur la région anormale. Toutes les cellules absorbent le photosensibilisant, mais il reste dans les cellules cancéreuses plus longtemps que dans les cellules normales. Le photosensibilisant administré pour traiter le cancer de la peau autre que le mélanome est l’aminolévulinate méthylique.

Après un certain temps, les cellules cancéreuses qui contiennent le photosensibilisant sont exposées à une lumière rouge de faible intensité. Le photosensibilisant présent dans les cellules cancéreuses absorbe la lumière, ce qui produit une réaction chimique qui détruit les cellules cancéreuses. La plupart des cellules normales ne sont pas affectées.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de la peau autre que le mélanome, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant la TPD, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. La plupart disparaissent une fois le traitement terminé.

Les effets secondaires de la TPD pour un cancer de la peau autre que le mélanome peuvent comprendre ceux-ci :

  • peau et yeux sensibles à la lumière (photosensibilité), ce qui dure habituellement de 4 à 6 jours après le traitement ou plus
  • douleur au site d’application, dont une sensation de brûlure
  • peau rouge et qui démange
  • enflure (œdème)

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la TPD. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Histoires

Lusomé Founder and CEO Lara Smith En voyant ma sœur Erin – une jeune mère de famille – lutter contre le tourbillon émotionnel puis affronter la douleur physique liée aux traitements contre le cancer, j’ai eu envie de faire quelque chose pour aider les femmes à se sentir en confiance.

Lisez l’histoire de Lara

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus