Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Suivi après le traitement d’un cancer de la peau autre que le mélanome

Le cancer de la peau autre que le mélanome se comporte différemment chez chaque personne, c’est pourquoi un programme de suivi standard ne convient pas à tous les cas. Toute personne atteinte devrait discuter avec son médecin d’un plan de suivi qui répond à sa propre situation. Les spécialistes du cancer (oncologues), le dermatologue et le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité.

Une fois le traitement terminé, il faudrait signaler au médecin l'apparition de nouveaux symptômes ou la présence de symptômes qui persistent sans attendre au prochain rendez-vous fixé. Ce sont entre autres ceux-ci :

  • nouvelle masse ou tache anormale près de la région traitée
  • tache nouvelle ou inhabituelle sur la peau
  • enflure de ganglions lymphatiques

Le risque de réapparition du cancer de la peau autre que le mélanome est plus élevé au cours des 5 années qui suivent le traitement, donc on doit faire un suivi étroit de la personne pendant cette période.

Les personnes qui ont déjà eu un cancer de la peau autre que le mélanome ont, en plus d'une possibilité de récidive, un risque élevé de développer un deuxième cancer primitif du même type, ailleurs sur le corps. Le risque d’apparition d’un deuxième cancer primitif est le plus élevé au cours de la première année, à la fois pour le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire.

Il est important pour la personne qui a déjà eu un cancer de la peau autre que le mélanome d'examiner régulièrement sa peau afin de vérifier si de nouvelles taches sont apparues. Elle devrait aussi réduire son exposition aux rayons ultraviolets (UV) pour aider à prévenir ou à retarder le développement d'un autre cancer de la peau autre que le mélanome. La détection précoce est importante puisqu’elle accroît les chances de détecter et de traiter une deuxième tumeur primitive aux premiers stades.

Planification du suivi

Le suivi après un traitement du cancer de la peau autre que le mélanome varie selon le type de tumeur (carcinome basocellulaire ou carcinome spinocellulaire).

Carcinome basocellulaire

Le carcinome basocellulaire (CBC) se propage rarement à d'autres parties du corps. Cependant, il peut réapparaître près de la région traitée et de nouvelles tumeurs peuvent se manifester ailleurs sur le corps.

Les visites de suivi sont habituellement ainsi prévues :

  • aux 6 mois au cours des 5 premières années qui suivent le traitement initial
  • puis une fois par année

On pourrait ne pas proposer de suivi à une personne qui n’a qu’une seule tumeur et qui ne présente aucun facteur de risque, comme la nævomatose basocellulaire.

Carcinome spinocellulaire

Le carcinome spinocellulaire (CSC) a la capacité de se propager à d'autres parties du corps, c’est pourquoi les visites de suivi sont habituellement plus fréquentes et parfois établies en fonction des caractéristiques de la tumeur.

Les visites de suivi sont habituellement ainsi prévues :

  • aux 3 mois au cours des 2 à 3 premières années qui suivent le traitement initial
  • puis aux 6 mois

Le suivi peut varier selon le centre de traitement en fonction de la disponibilité des dermatologues.

Interventions

Lors d’une visite de suivi, le médecin pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et la capacité d’adaptation de la personne. Il est possible que le médecin fasse un examen physique complet, dont :

  • vérifier la région traitée
  • observer la peau du corps tout entier en se concentrant sur les régions fréquemment exposées au soleil
  • évaluer les ganglions lymphatiques voisins

Des examens d’imagerie, comme une radiographie, un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et une tomodensitométrie (TDM), pourraient être prescrits si le médecin soupçonne la réapparition du cancer (récidive) :

Si on observe une récidive lors du suivi, la personne atteinte sera évaluée par l’équipe d’oncologie afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur le suivi après un traitement.

Histoires

Carol Leuken Prairie Women on Snowmobiles est une expérience qui vous transforme à jamais.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus