Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Stadification du cancer de la peau autre que le mélanome

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. L’étendue comprend la taille de la tumeur et l’emplacement du cancer. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et évaluer votre pronostic.

Le système de stadification employé pour le cancer de la peau autre que le mélanome est la classification TNM. On assigne un numéro de 0 à 4 à chaque stade. Pour les stades de 1 à 4, on utilise habituellement les chiffres romains, soit I, II, III ou IV. En général, plus le numéro est élevé, plus le cancer s’est propagé.

Même si un système de stadification a été élaboré pour le cancer de la peau autre que le mélanome, les médecins n’ont pas l’habitude de s’en servir. Puisque la plupart des cancers de la peau autres que le mélanome sont détectés à un stade précoce et qu’ils ne se propagent pas à d’autres parties du corps, la stadification n’est pas nécessaire. Les médecins classent souvent le cancer de la peau autre que le mélanome en catégories de risque plutôt que d’en établir le stade.

Le carcinome à cellules de Merkel est stadifié différemment des autres cancers de la peau autres que le mélanome. Apprenez-en davantage sur la stadification du carcinome à cellules de Merkel.

Descriptions de la classification TNM

T décrit la taille de la tumeur primitive. Il indique également si la tumeur a envahi la peau plus en profondeur ou d’autres tissus qui entourent l’emplacement où le cancer a pris naissance. T est habituellement classé de 1 à 4. Un numéro plus élevé signifie que la tumeur est plus grosse et qu’elle présente plus de caractéristiques à risque élevé.

N décrit la propagation du cancer dans les ganglions lymphatiques situés près de l’emplacement où il a pris naissance. N0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé aux ganglions lymphatiques voisins. N1, N2 ou N3 signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques. N1 à N3 peuvent aussi décrire le nombre de ganglions atteints par le cancer ainsi que leur taille et leur emplacement.

M décrit la propagation du cancer, ou métastases, à d’autres parties du corps. M0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. M1 signifie que le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps.

Caractéristiques à risque élevé

En plus de la taille de la tumeur, les médecins prendront en considération d’autres facteurs qui les aideront à établir le stade du cancer. Certaines caractéristiques du cancer de la peau autre que le mélanome sont liées à un plus grand risque de réapparition du cancer après le traitement (récidive) ou de propagation. Voici les caractéristiques à risque élevé du cancer de la peau autre que le mélanome :

  • La tumeur fait plus de 2 mm d’épaisseur selon la classification de Breslow.
  • La tumeur est de niveau IV ou plus selon la classification de Clark.
  • Le cancer se trouve sur une oreille ou une lèvre.
  • Le cancer a envahi des nerfs ou la région qui les entoure (envahissement périneural).
  • Le cancer est de haut grade.

Stade 0 (carcinome in situ)

TNMDescription

Tis

N0

M0

Les cellules cancéreuses sont présentes seulement dans la couche supérieure, ou extérieure, de la peau (épiderme). Le carcinome spinocellulaire in situ est aussi appelé maladie de Bowen.

Stade I

TNMDescription

T1

N0

M0

La tumeur mesure 2 cm ou moins. Elle ne présente pas de caractéristiques à risque élevé ou elle n’en présente qu’un seul.

Stade II

TNMDescription

T2

N0

M0

La tumeur mesure plus de 2 cm ou la tumeur est de n’importe quelle taille et elle présente au moins 2 caractéristiques à risque élevé.

Stade III

TNMDescription

T3

N0

M0

La tumeur a envahi l’os de la mâchoire supérieure ou inférieure (maxillaire ou mandibule), une cavité orbitaire (orbite) ou le côté du crâne (os temporal).

T1, T2 ou T3

N1

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut présenter des caractéristiques à risque élevé. La tumeur peut avoir envahi l’os de la mâchoire, une cavité orbitaire ou le côté du crâne.

Le cancer s’est propagé à 1 ganglion lymphatique qui mesure 3 cm ou moins et qui se trouve du même côté du corps qu’où le cancer a pris naissance.

Stade IV

TNMDescription

T1, T2 ou T3

N2

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut présenter des caractéristiques à risque élevé. La tumeur peut avoir envahi l’os de la mâchoire, une cavité orbitaire ou le côté du crâne.

Le cancer s’est propagé à 1 ganglion lymphatique qui mesure plus de 3 cm mais moins de 6 cm et qui se trouve du même côté du corps qu’où le cancer a pris naissance.

Ou bien le cancer s’est propagé à de nombreux ganglions lymphatiques et aucun d’entre eux ne mesure plus de 6 cm.

tout T

N3

M0

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut présenter des caractéristiques à risque élevé. La tumeur peut avoir envahi un os.

Le cancer s’est propagé à 1 ganglion lymphatique ou plus qui mesure au moins 6 cm.

T4

tout N

M0

La tumeur a envahi n’importe quel os.

Le cancer s’est propagé à au moins 1 ganglion lymphatique.        

tout T

tout N

M1

La tumeur est de n’importe quelle taille et peut présenter des caractéristiques à risque élevé. La tumeur peut avoir envahi un os.

Le cancer s’est propagé à au moins 1 ganglion lymphatique.

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance).

Cancer de la peau autre que le mélanome récidivant

La récidive d'un cancer de la peau autre que le mélanome signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de la tumeur primitive, on parle de récidive régionale. Dans de rares cas, il réapparaît dans une autre partie du corps : on parle alors de métastases à distance ou de récidive à distance.

Histoires

Holly Benson Grâce des recherches fructueuses et grâce au financement de la recherche, je suis ici et je profite de la vie. J'ai gagné du temps pour serrer mes enfants dans mes bras et pour planifier le temps qu’il me reste à vivre.

Plus de détails

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus