Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Réduire le risque de cancer de la peau autre que le mélanome

Vous pouvez réduire votre risque de cancer de la peau autre que le mélanome en adoptant les comportements suivants.

Protégez-vous du soleil

La meilleure façon de faire baisser votre risque d'avoir un cancer de la peau est de vous protéger des rayons ultraviolets (UV). Vérifiez chaque jour l'indice UV. Écoutez le bulletin météorologique pour connaître l'intensité des rayons du soleil au quotidien. Évitez autant que possible de vous exposer au soleil entre 11 h et 15 h, lorsque ses rayons sont les plus ardents, ou à toute heure du jour lorsque l'indice UV est de 3 ou plus. Au Canada, l’indice UV peut être de 3 ou plus entre 11 h et 15 h du mois d’avril au mois de septembre, même si c’est nuageux.

Recherchez les coins ombragés ou créez votre propre zone d'ombre. Couvrez la plus grande partie possible de votre peau avec des vêtements tissés serrés ou qui protègent contre les ultraviolets selon l’étiquette. Portez un chapeau à large bord qui couvre bien la tête, le visage, les oreilles et le cou. Portez des lunettes ajustées de style enveloppant qui offrent une protection contre les UVA et les UVB. Appliquez un écran à large spectre dont le facteur de protection solaire (FPS) est d’au moins 30.

Prenez plus de précautions lorsque vous pratiquez des sports extérieurs en été comme en hiver tels que la natation, le ski et la planche à neige. Les rayons UV du soleil peuvent être réfléchis par l'eau, le sable, la chaussée, la neige et la glace.

Protéger les enfants du soleil peut grandement réduire leur risque à vie d’être atteint d’un cancer de la peau. Protégez les bébés des rayons directs du soleil en les mettant dans une poussette couverte, sous une ombrelle ou à l'ombre. Essayez de donner l’exemple. Si vous adoptez de bonnes habitudes sous le soleil, vos enfants en feront tout autant.

N’utilisez pas d’appareils de bronzage artificiel

Les appareils de bronzage artificiel, comme les lits de bronzage et les lampes solaires, émettent des rayons UV dont l'intensité est jusqu’à 5 fois plus élevée que celle du soleil du midi en plein été. La Société canadienne du cancer croit que les jeunes de moins de 18 ans ne devraient pas être autorisés par la loi à utiliser les appareils de bronzage artificiel.

Protégez-vous des carcinogènes

Apprenez-en davantage sur les substances qui causent le cancer et sur les moyens de les éviter à la maison ou au travail. Pour réduire votre risque de cancer de la peau autre que le mélanome, essayez d’éviter toute exposition à l’arsenic et aux produits qui suivent :

  • charbon et argile litée
  • goudron et brai industriels
  • créosote
  • suie de cheminée
  • paraffine

Si vous utilisez de l’arsenic ou ces produits au travail, suivez les mesures en matière de santé et de sécurité au travail. Portez l’équipement approprié afin de réduire votre risque d’être un jour atteint d’un cancer de la peau autre que le mélanome.

Réduisez votre contact avec le virus du papillome humain (VPH)

Le moyen le plus sûr de prévenir les infections par le VPH consiste à éviter tout contact génital avec une autre personne. Si vous êtes jeune, remettez à plus tard les relations sexuelles. Si vous avez une vie sexuelle active, vous pouvez réduire votre risque d’exposition au VPH :

  • en ayant le moins de partenaires sexuels possible;
  • en ayant une relation exclusive avec une personne qui n’a pas eu beaucoup de partenaires sexuels;
  • en utilisant le condom.

Le condom peut réduire les risques d’infection par le VPH si on le met avant le contact sexuel peau sur peau. Les parties non couvertes par le condom permettent quand même un certain contact peau sur peau lors des relations sexuelles. L’utilisation du condom réduit donc le risque d’infection par le VPH sans toutefois l’éliminer.

Découvrez si votre risque est élevé

Certaines personnes peuvent présenter un risque plus élevé que la moyenne d’être atteintes du cancer de la peau autre que le mélanome. Discutez de votre risque avec votre médecin. S’il est supérieur à la moyenne, vous pourriez avoir besoin de consulter votre médecin plus souvent pour qu’il vous fasse un examen de la peau afin de vérifier la présence d’un cancer de la peau. Votre médecin vous indiquera à quelle fréquence vous devriez passer un examen de la peau.

Apprenez-en davantage sur l’examen de la peau.

Pour plus d’information sur la prévention du cancer

Découvrez ce que vous pouvez faire pour prévenir le cancer.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr David Hammond Les cigarettes électroniques au Canada

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus