Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Catégories de risque pour le cancer de la peau autre que le mélanome

Les médecins classent la plupart des cancers de la peau autres que le mélanome en catégories de risque qui se basent sur plusieurs facteurs pronostiques, dont la taille du cancer et son emplacement. Les catégories de risque permettent aux médecins d’évaluer le risque de réapparition (récidive) du cancer. Les médecins y ont aussi recours pour aider à planifier le meilleur traitement.

Carcinome basocellulaire (CBC)

Le pronostic du CBC est habituellement très bon puisqu’on peut le détecter et le traiter à un stade précoce. On classe le CBC comme étant de risque faible ou de risque élevé selon sa probabilité de réapparition.

CBC à risque faible

Le CBC est classé dans la catégorie à risque faible quand :

  • il se trouve sur le tronc, un bras, une jambe, une joue, le front, une tempe, le cuir chevelu, le cou ou le menton;
  • il mesure 2 cm ou moins;
  • il est nodulaire ou superficiel;
  • il est primitif et n’est pas réapparu après avoir été traité;
  • les bords de la région cancéreuse sont nets et lisses;
  • il n’est pas présent à l’intérieur ou autour des nerfs.

CBC à risque élevé

Le CBC est classé dans la catégorie à risque élevé quand :

  • il se trouve sur une paupière, le nez, une oreille ou la peau autour de l’œil;
  • il mesure plus de 2 cm;
  • il est un sous-type agressif, c’est-à-dire infiltrant, morphéiforme ou micronodulaire;
  • il est réapparu après le traitement;
  • les bords de la région cancéreuse sont inégaux;
  • il a envahi les nerfs ou la région tout autour.

Carcinome spinocellulaire (CSC)

On classe le CSC comme étant de risque faible ou de risque élevé selon sa probabilité de réapparition.

CSC à risque faible

Le CSC est classé dans la catégorie à risque faible quand :

  • il se trouve n’importe où sur la peau, sauf sur les oreilles, les lèvres ou le cuir chevelu;
  • il mesure moins de 2 cm;
  • il a moins de 2 mm de profondeur ou fait partie du niveau I, II ou III de la classification de Clark;
  • il affecte seulement la couche supérieure, ou externe, de la peau (CSC in situ);
  • il est de bas grade;
  • il est primitif et n’est pas réapparu après avoir été traité;
  • il n’est pas présent à l’intérieur ou autour des nerfs.

CSC à risque élevé

Le CSC est classé dans la catégorie à risque élevé quand :

  • il se trouve sur une oreille, une lèvre ou le cuir chevelu;
  • il mesure 2 cm ou plus;
  • il a 2 mm ou plus de profondeur ou fait partie du niveau IV ou V de la classification de Clark;
  • il est de grade élevé;
  • il se développe rapidement;
  • il est réapparu après le traitement;
  • le système immunitaire de la personne atteinte est faible (immunosuppression);
  • il a envahi les nerfs ou la région tout autour.

classification de Clark

Système utilisé pour décrire la profondeur à laquelle une tumeur cancéreuse de la peau pénètre les différentes couches de la peau.

Les niveaux de la classification de Clark, allant de I à V, sont définis selon la couche de la peau dans laquelle la tumeur s’est développée.

La classification de Clark est aussi appelée niveaux de Clark.

classification de Clark

Système utilisé pour décrire la profondeur à laquelle une tumeur cancéreuse de la peau pénètre les différentes couches de la peau.

Les niveaux de la classification de Clark, allant de I à V, sont définis selon la couche de la peau dans laquelle la tumeur s’est développée.

La classification de Clark est aussi appelée niveaux de Clark.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Sean McKenna De nouveaux traitements pour déjouer le cancer

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus