Cancer de la peau autre que le mélanome

Vous êtes ici:

Tumeurs de la peau non cancéreuses

Une tumeur de la peau non cancéreuse (bénigne) est une masse ou une région de peau anormale qui ne se propage pas (pas de métastases) à d’autres parties du corps. Les tumeurs non cancéreuses ne mettent habituellement pas la vie en danger. Elles ne requièrent généralement pas de traitement, mais dans certains cas, on les enlève par chirurgie.

Il existe de nombreux types de tumeurs de la peau non cancéreuses, dont celles qui suivent.

Dermatofibrome

Le dermatofibrome est une petite masse dure dont la couleur varie du rose ou rouge au brun. Il peut démanger ou être sensible. On observe généralement le dermatofibrome sur un bras ou une jambe, en particulier la partie inférieure de la jambe. Il apparaît souvent à cause d’une blessure cutanée légère comme une piqûre d’insecte. Le dermatofibrome est fréquent et affecte davantage la femme que l’homme. On n’a pas besoin de l’enlever sauf s’il cause des symptômes. Si c’est le cas, le médecin peut l’enlever en faisant une excision chirurgicale ou une cryochirurgie.

Hémangiome

L’hémangiome est une masse rouge ou violette causée par la prolifération anormale de vaisseaux sanguins. De nombreux petits hémangiomes disparaissent d’eux-mêmes. S’ils sont gros ou s’ils causent des problèmes, on peut les traiter par chirurgie au laser ou avec des médicaments, comme les stéroïdes et les bêtabloquants, administrés sous forme de pilule ou d’injection (aiguille).

Kyste kératinique et kyste sébacé

Le kyste kératinique et le kyste sébacé sont des masses qui se forment sous la peau parce que des substances cutanées, dont des protéines (kératine), se sont accumulées. Ce sont les types les plus fréquents de kystes cutanés et ils peuvent apparaître n’importe où sur le corps. On peut enlever les kystes par excision chirurgicale ou bien on les traite en les drainant à travers une incision.

Lipome

Le lipome est une masse qui prend naissance dans les cellules graisseuses. Le lipome peut se former n’importe où dans le corps où se trouvent des cellules graisseuses, mais on l’observe surtout  sous la peau, dans le tissu sous-cutané. Le lipome est une masse molle et caoutchouteuse. Les médecins ne l’enlèvent habituellement pas sauf s’il est gros et s’il cause des symptômes comme la douleur. On peut alors l’enlever par excision chirurgicale.

Grain de beauté

Le grain de beauté, ou nævus à mélanocytes, est une bosse ou une tache sur la peau qui est habituellement brune ou rose et dont la bordure est régulière et lisse. Le grain de beauté est formé d’un groupe de mélanocytes, c’est-à-dire les cellules qui donnent la couleur à la peau, aux poils et aux cheveux et aux yeux. La plupart des gens ont quelques grains de beauté. Ils peuvent être surélevés ou plats et apparaître n’importe où sur le corps. Si un grain de beauté présente des caractéristiques anormales, comme une bordure irrégulière, une coloration inhabituelle ou un saignement, cela peut signifier qu’il s’agit d’un cancer de la peau appelé mélanome. On peut faire une biopsie pour savoir si le grain de beauté est cancéreux.

Kératose séborrhéique

La kératose séborrhéique est une masse surélevée de couleur rose, rouge, marron clair, brun foncé ou noir à l’aspect cireux ou graisseux. La kératose séborrhéique a tendance à ressembler à une verrue et peut être de taille variable. Elle peut apparaître n’importe où sur la peau, mais surtout au visage, aux épaules, au thorax et au dos. Elle est plus fréquente chez les personnes d’âge moyen ou avancé. On peut traiter la kératose séborrhéique par curetage ou cryochirurgie.

Acrochordon

L’acrochordon est une petite masse molle qui est habituellement de la même couleur que votre peau. L’acrochordon est très fréquent et apparaît souvent chez les personnes d’âge moyen ou avancé. On l’observe souvent au cou, aux aisselles et aux aines. Il n’est pas nécessaire de l’enlever sauf s’il devient irrité ou douloureux ou s’il saigne. Les médecins peuvent enlever les acrochordons par électrochirurgie, biopsie par rasage, excision chirurgicale ou cryochirurgie.

Verrue

La verrue est une petite masse ronde ou ovale sur la peau. Elle peut apparaître n’importe où sur la peau, dont les mains, la plante des pieds, l’anus et la région génitale. Elle est causée par des types de virus du papillome humain (VPH). De nombreuses verrues disparaissent par elles-mêmes. Si elles ne le font pas, on peut les traiter à l’aide de médicaments particuliers qu’on applique sur la peau, par cryochirurgie ou électrochirurgie. On traite souvent les verrues anales ou génitales différemment des autres types de verrues.

excision

Intervention chirurgicale visant à enlever du tissu ou un organe.

Une excision locale large consiste à enlever la tumeur ainsi qu’une grande région de tissu qui l’entoure.

cryochirurgie

Intervention chirurgicale consistant à geler et à détruire des tissus anormaux en les exposant à un froid intense (en utilisant de l’azote liquide ou du gaz carbonique liquide).

La cryochirurgie est aussi appelée cryoablation, ablation cryochirurgicale ou cryothérapie.

chirurgie au laser

Technique chirurgicale qui consiste à utiliser un laser (faisceau lumineux intense et étroit) pour effectuer des incisions sans saignement dans les tissus.

La chirurgie au laser peut servir à enlever des tissus anormaux à la surface d’un organe ou de la peau, à dégager une obstruction ou à arrêter le saignement.

kyste

Genre de sac habituellement rempli d'une substance liquide ou semi-solide qu’on trouve dans le corps.

biopsie

Prélèvement de cellules ou de fragments de tissu qui seront examinés au microscope.

Les différents types de biopsie incluent la biopsie incisionnelle, la biopsie excisionnelle et la biopsie à l’aiguille. On a parfois recours à des techniques d’imagerie pour guider l’aiguille pendant la biopsie, par exemple la biopsie échoguidée et la biopsie guidée par tomodensitométrie

curetage

Intervention qui consiste à utiliser une curette (instrument en forme de cuillère à bout tranchant) pour prélever des cellules, des tissus ou des masses sur la paroi d’une cavité ou d’autres surfaces du corps.

électrochirurgie

Intervention lors de laquelle on a recours à un courant électrique intense pour couper du tissu, détruire des cellules ou des tissus anormaux, comme les cellules cancéreuses, ou pour sceller des vaisseaux sanguins afin d’arrêter un saignement.

L’électrochirurgie est divisée en 3 groupes fondés sur l’usage qu’on en fait. Pour couper du tissu, on se sert de l’électricité pour chauffer le tissu et ainsi le sectionner. Cela peut permettre d’enlever une tumeur. Dans le cas de la fulguration, l’électricité est administrée sous forme d’impulsions ou d’étincelles pour chauffer et détruire du tissu. On peut avoir recours à la fulguration pour détruire les cellules cancéreuses présentes sur une grande surface. En ce qui a trait à la dessiccation, l’électricité chauffe et assèche le tissu afin qu’il forme une masse. La dessication peut permettre de sceller des vaisseaux sanguins lors d’une chirurgie.

excision

Intervention chirurgicale visant à enlever du tissu ou un organe.

Une excision locale large consiste à enlever la tumeur ainsi qu’une grande région de tissu qui l’entoure.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Steve Manske Aider les jeunes à améliorer leur santé

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus