Logo Société canadienne du cancer

Mélanome

Vous êtes ici:

Effets secondaires possibles du traitement ciblé du mélanome

Peu importe le type de traitement choisi pour un mélanome, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires du traitement ciblé dépendent surtout des éléments suivants :

  • dose
  • état de santé global de la personne atteinte

Les effets secondaires peuvent se manifester n'importe quand en cours de traitement ciblé, tout de suite après ou quelques jours et même quelques semaines plus tard. La plupart disparaissent une fois le traitement terminé. Cependant, certains effets secondaires peuvent persister après le traitement. Des effets tardifs peuvent se manifester des mois voire des années après le traitement.

Il est important de signaler tout effet secondaire à son équipe soignante. Les médecins peuvent évaluer (mesurer) la gravité de certains d'entre eux.

Les effets secondaires suivants sont ceux que les personnes qui reçoivent un traitement ciblé pour un mélanome ont le plus souvent tendance à éprouver. Certaines personnes les ont tous alors que d’autres n’en ressentent que quelques-uns ou même aucun. Il y a des gens qui éprouvent des effets secondaires différents de ceux qui suivent.

Nausées et vomissements

Le traitement ciblé peut causer des nausées et des vomissements. Les nausées et vomissements peuvent se manifester au cours des premières heures qui suivent l’administration des médicaments ciblés et durent habituellement environ 24 heures. Cependant, il est possible que ces effets soient à retardement et qu'ils persistent quelques jours. Chez certaines personnes, la nausée d'anticipation peut se manifester après quelques séances, c'est-à-dire qu'elles ont la nausée avant même l'administration du médicament parce qu'elles s'attendent à être malades.

Retour au menu

Perte de poils et de cheveux

La perte de poils et de cheveux (alopécie) est un effet secondaire de certains médicaments ciblés. Il est impossible de prévoir la durée et l'étendue de la perte des poils et des cheveux, qui dépend du type et de la dose de médicament administré ainsi que de facteurs personnels. La perte de poils peut se produire sur toutes les parties du corps, dont le visage et le cuir chevelu (cheveux). Elle peut débuter quelques jours ou de 2 à 3 semaines après qu'on ait administré la première dose. Les poils repoussent habituellement une fois le traitement terminé.

On recommande de ne pas permanenter, raidir ou colorer les cheveux en cours de traitement. Les produits utilisés contiennent des substances chimiques qui peuvent endommager les cheveux. Il est préférable d'attendre qu'une nouvelle pousse de cheveux se stabilise et qu'ils retrouvent leur état d'origine avant d’employer ces produits. Cela peut prendre jusqu'à 6 mois ou plus après le traitement. Renseignez-vous auprès de votre équipe soignante afin de savoir quand il sera possible de refaire usage de ces produits.

Retour au menu

Éruption cutanée

De nombreux médicaments ciblés peuvent causer une éruption cutanée, des démangeaisons ou d’autres changements de la peau. En général, ces troubles cutanés se développent lentement en quelques jours ou en quelques semaines. On pourrait administrer des médicaments pour atténuer l’irritation de la peau au besoin.

Retour au menu

Sensibilité au soleil

Le médicament ciblé administré pour traiter le mélanome peut rendre la peau très sensible au soleil et la faire brûler plus facilement. Essayez d’éviter le soleil quand vous prenez ce médicament. Lorsque vous allez dehors, protégez votre peau du soleil en vous couvrant et en appliquant un écran solaire.

Retour au menu

Douleur articulaire

La douleur musculaire et articulaire peut être un effet secondaire courant des médicaments ciblés. La douleur articulaire risque souvent de se produire immédiatement après un traitement, mais elle s’atténue au fil du temps.

Retour au menu

Nota : d'autres effets secondaires peuvent se produire. Pour obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques, consultez la section sources d’information sur les médicaments.

Histoires

Researchers Dr Steve Manske and Dr Leia Minaker Les Drs Steve Manske et Leia Minaker s’appuient sur les résultats de la recherche sur le tabac pour poser des gestes concrets.

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus