Logo Société canadienne du cancer

Mélanome

Vous êtes ici:

Traitement du mélanome de stade IV

En présence d'un mélanome de stade IV, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Les types de traitements administrés se basent sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer. Le traitement du mélanome de stade IV a pour objectifs de réduire la taille des métastases et de les contrôler ainsi que de soulager les symptômes. On recommande souvent aux personnes atteintes d’un mélanome métastatique qu’on ne peut pas enlever par chirurgie (non résécable) d’être traitées dans le cadre d’essais cliniques.

Chirurgie

On peut avoir recours à la chirurgie pour traiter le mélanome de stade IV.

  • Certaines personnes peuvent bénéficier de la chirurgie pour enlever des métastases à distance.
  • On peut faire une chirurgie pour enlever des métastases qui se sont étendues à la peau et au tissu mou s’il n’y a pas d’autres métastases.
  • On peut pratiquer une chirurgie pour enlever une seule métastase au cerveau, au foie ou aux poumons s’il n’y a pas d’autres métastases. Il faut faire une évaluation complète des personnes qui pourraient subir une chirurgie pour une métastase au cerveau, au foie ou aux poumons en leur faisant passer une tomodensitométrie (TDM) ou un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et une tomographie par émission de positrons (TEP) afin de s’assurer qu’il n’y a pas de métastases ailleurs.
  • On peut avoir recours à la chirurgie dans certains cas comme traitement palliatif dans le but d’enlever un mélanome métastatique et de soulager des symptômes tels que ceux-ci :
    • anémie causée par le saignement d’une métastase gastro-intestinale
    • occlusion intestinale causée par une métastase intestinale
    • douleur ou ulcère causé par une métastase dans la peau ou le tissu mou
    • symptômes neurologiques causés par des métastases dans les ganglions lymphatiques

Chimiothérapie

On peut administrer une chimiothérapie pour traiter le mélanome de stade IV. Bien qu’elle ne permette pas de guérir le cancer, la chimiothérapie peut servir à contrôler la croissance et la propagation de la maladie. Elle peut aussi aider à prolonger la vie et à soulager les symptômes (chimiothérapie palliative) d’une maladie avancée. Les agents chimiothérapeutiques les plus souvent administrés sont ceux-ci :

  • dacarbazine (DTIC)
  • lomustine (CeeNU, CCNU)
  • témozolomide (Temodal)
    • pour le mélanome accompagné de métastases au cerveau

Traitement ciblé

On peut proposer un traitement ciblé aux personnes atteintes d’un mélanome métastatique non résécable. Ces médicaments sont pris par la bouche. Les agents chimiothérapeutiques ciblés qu’on administre pour traiter le mélanome avancé ou métastatique sont les suivants :

  • vémurafénib (Zelboraf)
  • dabrafénib (Tafinlar)
  • tramétinib (Mekinist)
  • pembrolizumab (Keytruda)

Thérapie biologique

On peut proposer une thérapie biologique aux personnes atteintes d’un mélanome métastatique. On administre habituellement les médicaments biologiques par perfusion, soit lentement et de façon prolongée dans une veine (intraveineuse, ou IVintraveineuse, ou IVDans une veine (vaisseau sanguin qui fait circuler le sang des tissus et des organes du corps vers le cœur).) :

  • ipilimumab (Yervoy)
  • interleukine 2 (Aldesleukin, Proleukin)
  • interféron alpha-2b (Intron A)

Radiothérapie

On peut avoir recours à la radiothérapie externe pour traiter une maladie métastatique et maîtriser les symptômes d’un cancer avancé. Il est possible qu’on administre une radiothérapie stéréotaxique s’il n’y a qu’une seule métastase non résécable au cerveau.

Essais cliniques

On peut offrir aux personnes atteintes d'un mélanome la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Morgan Smith Même si nous sommes des élèves du secondaire, nous avons été capables de recueillir un bon montant pour la Société canadienne du cancer. Cela montre ce qu’un petit groupe de personnes est capable de faire en unissant ses efforts pour une bonne cause.

Lisez l’histoire de Morgan

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus