Logo Société canadienne du cancer

Mélanome

Vous êtes ici:

Suivi après un traitement du mélanome

Le mélanome se comporte différemment chez chaque personne : c’est pourquoi un programme de suivi standard ne convient pas à tous les cas. Toute personne atteinte devrait discuter avec son médecin d’un plan de suivi qui répond à sa propre situation. Le dermatologue, le chirurgien, les spécialistes du cancer (oncologues) et le médecin de famille se partagent souvent cette responsabilité. Il est très important d’avoir un suivi auprès d’un dermatologue puisque le risque à vie qu’un autre mélanome primitif apparaisse est de 8 %.

Une fois le traitement terminé, il faudrait signaler au médecin la présence de nouveaux signes et symptômes qui persistent sans attendre au prochain rendez-vous fixé. Ce sont entre autres :

  • une nouvelle lésion ou une lésion dont la pigmentation est inhabituelle
  • un grain de beauté ou une tache qui change de taille, de forme, de couleur ou d’élévation
  • un grain de beauté ou une tache qui démange, qui est ulcéré ou qui saigne
  • l'enflure de ganglions lymphatiques

Le mélanome peut récidiver même après 10 ans, c’est pourquoi on recommande habituellement un suivi à vie.

Planification du suivi

Le suivi varie après un traitement du mélanome. Il peut différer selon le stade du mélanome et les antécédents familiaux de la personne atteinte.

  • Les visites de suivi ont habituellement lieu une fois par année quand le mélanome est de stade 0 ou IA.
  • Les visites de suivi pour un mélanome de stade IV peuvent être nécessaires :
    • aux 2 à 3 mois au cours des 2 premières années qui suivent le traitement
    • aux 3 à 6 mois au cours des 3 années suivantes
    • chaque année par la suite
  • Les visites de suivi pour un mélanome de tout autre stade peuvent être nécessaires :
    • aux 3 à 6 mois au cours des 2 à 3 premières années qui suivent le traitement
    • aux 4 à 12 mois au cours des 2 années suivantes
    • chaque année par la suite

Interventions

Lors d’une visite de suivi, le médecin pose habituellement des questions sur les effets secondaires du traitement et la capacité d’adaptation de la personne. Il est possible que le médecin fasse un examen physique complet, dont :

  • vérifier la cicatrice et la région qui l’entoure
  • palper les ganglions lymphatiques voisins
    • ganglions derrière le genou et à l’aine pour un mélanome à la jambe
    • ganglions à l’aine, aux aisselles, aux clavicules et au cou pour un mélanome au thorax, au dos ou à l’abdomen
    • ganglions au cou, au menton, à la clavicule et aux oreilles
  • vérifier la peau de la tête aux pieds à la recherche de tout autre grain de beauté ou tache qui semble anormal

Des examens pourraient être prescrits dans le cadre du suivi ou si le médecin soupçonne la réapparition du cancer (récidive) :

Si on observe une récidive lors du suivi, l'équipe d'oncologie évaluera la personne atteinte afin de déterminer les meilleures options de traitement.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur le suivi après le traitement.

Histoires

David Rex Lorsque j’ai reçu mon diagnostic de cancer, une foule de questions me sont venues à l’esprit.

Lisez l’histoire de David

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus