Logo Société canadienne du cancer

Mélanome

Vous êtes ici:

Stades du mélanome

La stadification est une façon de décrire ou de classer un cancer selon l’étendue de la maladie dans le corps. On a couramment recours à la stadification pour planifier le traitement. Le système le plus fréquemment utilisé pour déterminer le stade du mélanome est la classification TNM. Le mélanome est également regroupé en stades (0, I, II, III, IV) selon la classification TNM.

Classification TNM

TNM signifie Tumeur, Nodes (terme anglais pour les ganglions lymphatiques) et Métastases. La classification TNM prend en compte :

  • la taille de la tumeur primitive
  • le nombre de ganglions lymphatiques régionaux qui contiennent des cellules cancéreuses ainsi que leur emplacement
  • la propagation du cancer, ou métastases, vers une autre partie du corps
  • la présence d’une ulcération
    • On dit que le mélanome est ulcéré si la couche de peau qui le recouvre n’est pas bien visible.

Tumeur primitive (T)

TX

Impossible d'évaluer la tumeur primitive

T0

Aucun signe de tumeur primitive

Tis

Mélanome in situ

T1

Mélanome de 1 mm ou moins d’épaisseur

T1a

Sans ulcération et mitose inférieure à 1/mm2

T1b

Avec ulcération ou mitose équivalente ou supérieure à 1/mm2

T2

Mélanome de 1,01 à 2 mm d’épaisseur

T2a

Sans ulcération

T2b

Avec ulcération

T3

Mélanome de 2,01 à 4 mm d’épaisseur

T3a

Sans ulcération

T3b

Avec ulcération

T4

Mélanome de plus de 4 mm d’épaisseur

T4a

Sans ulcération

T4b

Avec ulcération

Stadification des ganglions lymphatiques

Il existe deux méthodes de stadification du mélanome présent dans les ganglions lymphatiques :

  • La stadification clinique se base sur les résultats de l'examen physique et de tout examen d'imagerie effectué. On établit la stadification clinique des ganglions lymphatiques, soit N1, N2 ou N3, avant de pratiquer la biopsie du ganglion sentinelle.
  • La stadification pathologique se base sur l'information obtenue pour déterminer le stade clinique ainsi que sur les résultats de la biopsie des ganglions lymphatiques. La stadification pathologique est sous-divisée en catégories Na, Nb et Nc :
    • Na : on observe le cancer seulement au microscope
    • Nb : on détecte cliniquement le cancer dans les ganglions lymphatiques
    • Nc : on observe des métastases satellites ou en transit

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

NX

Impossible d'évaluer les ganglions lymphatiques régionaux

N0

Absence de métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux

N1

Présence de métastases dans un ganglion lymphatique

N1a

Micrométastases (le médecin ne palpe pas de cancer dans les ganglions lymphatiques mais des cellules cancéreuses sont présentes dans un prélèvement ganglionnaire observé au microscope)

N1b

Macrométastases (le médecin peut palper le cancer dans les ganglions lymphatiques ou l’observer à l’examen d’imagerie)

N2

Métastases dans 2 ou 3 ganglions lymphatiques

N2a

Micrométastases

N2b

Macrométastases

N2c

Métastases satellites (observées à moins de 2 cm de la tumeur primitive) ou métastases en transit (atteinte du tissu cutané ou sous-cutané situé à plus de 2 cm de la tumeur primitive mais pas au delà des ganglions lymphatiques régionaux) sans atteinte ganglionnaire

N3

Métastases dans au moins 4 ganglions lymphatiques, ganglions lymphatiques adhérents (non mobiles) ou métastases en transit ou satellites avec atteinte ganglionnaire

Métastases à distance (M)

M0

Aucun signe décelable de métastases à distance

M1

Présence de métastases à distance

M1a

Métastases à distance dans la peau, du tissu sous-cutané ou des ganglions lymphatiques et taux de lacticodéshydrogénase (LDH)lacticodéshydrogénase (LDH)Enzyme qui joue un rôle dans la production d’énergie dans les cellules. sérique normal

M1b

Métastases dans un poumon et taux de LDH sérique normal

M1c

Métastases dans des organes internes autres que le poumon et taux de LDH sérique normal ou taux de LDH sérique constamment à la hausse avec métastases à distance, peu importe l’emplacement

Retour au menu

Regroupement des stades pour le mélanome

L'UICC et l'American Joint Committee on Cancer (AJCC) regroupent davantage les données de la classification TNM en stades selon le tableau qui suit.

Stadification de l'UICC/AJCC – Mélanome
Stade UICC/AJCCTNMExplication

Stade 0

Tis

N0

M0

Mélanome in situ – le mélanome est confiné à l'épiderme (couche superficielle de la peau) et ne s'est pas propagé au derme

Stade IA

T1a

N0

M0

Le mélanome a moins de 1 mm d'épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés.

Stade IB

T1b ou T2a

N0

M0

Le mélanome a moins de 1 mm d'épaisseur et est ulcéré ou bien le mélanome a entre 1,01 et 2 mm d'épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés.

Stade IIA

T2b ou T3a

N0

M0

Le mélanome a entre 1,01 et 2 mm d'épaisseur et est ulcéré ou le mélanome a entre 2,01 et 4 mm d'épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés.

Stade IIB

T3b ou T4a

N0

M0

Le mélanome a entre 2,01 et 4 mm d'épaisseur et est ulcéré ou a plus de 4 mm d'épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés.

Stade IIC

T4b

N0

M0

Le mélanome a plus de 4 mm d'épaisseur et est ulcéré.

Le mélanome ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques ou à des emplacements éloignés.

Stade IIIA

T1a à 4a

N1a, N2a

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome s'est propagé dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins mais on peut l'observer seulement au microscope et les ganglions lymphatiques ne sont pas enflés.

Il n’y a pas de propagation à distance.

Stade IIIB

T1b à 4b

N1a, N2a

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et est ulcéré.

Le mélanome s'est propagé dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins mais on peut l'observer seulement au microscope et les ganglions lymphatiques ne sont pas enflés.

Il n’y a pas de propagation à distance.

T1a à 4a

N1b, N2b

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome s'est propagé dans 1 à 3 ganglions lymphatiques voisins et les ganglions lymphatiques sont enflés.

Il n’y a pas de propagation à distance.

T1a à 4a

N2c

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et n'est pas ulcéré.

Le mélanome s'est propagé à de petites régions de peau voisines ou à des vaisseaux lymphatiques de la peau entourant la tumeur.

Les ganglions lymphatiques ne contiennent pas de cellules du mélanome.

Il n’y a pas de propagation à distance.

Stade IIIC

T1b à 4b

N1b

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et est ulcéré.

Le mélanome s'est propagé dans 1 ganglion lymphatique voisin qui est enflé.

Il n’y a pas de propagation à distance.

T1b à 4b

N2b

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et est ulcéré.

Le mélanome s'est propagé dans 2 ou 3 ganglions lymphatiques voisins qui sont enflés.

Il n’y a pas de propagation à distance.

T1b à 4b

N2c

M0

Le mélanome est de n’importe quelle épaisseur et est ulcéré.

Le mélanome s'est propagé à de petites régions de peau voisines ou à des vaisseaux lymphatiques de la peau entourant la tumeur.

Les ganglions lymphatiques ne contiennent pas de cellules du mélanome.

Il n’y a pas de propagation à distance.

tout T

N3

M0

Le mélanome est ulcéré.

Le mélanome s’est propagé dans au moins 4 ganglions lymphatiques voisins ou dans des vaisseaux lymphatiques de la peau entourant la tumeur et plusieurs ganglions lymphatiques, et les ganglions sont enflés.

Il n’y a pas de propagation à distance.

Stade IV

tout T

tout N

M1

Le mélanome s'est propagé au delà de l'emplacement d'origine dans d'autres organes, des régions éloignées de la peau ou des ganglions lymphatiques à distance.

Mélanome récidivant

La récidive d'un mélanome signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Il peut récidiver au même emplacement que la tumeur d’origine ou réapparaître dans une autre partie du corps (mélanome métastatique).

Retour au menu

Classification du mélanome

Il existe 2 systèmes de classification différents pour le mélanome.

Classification de Breslow

La classification de Breslow évalue le degré de profondeur du mélanome dans la peau. On mesure habituellement l’épaisseur (profondeur) de la tumeur entre le dessus de la tumeur et les cellules les plus profondes. L’épaisseur, ou profondeur, selon Breslow entre en jeu dans la classification TNM du mélanome.

Classification de Clark

La classification de Clark décrit la profondeur à laquelle le mélanome pénètre la peau. Elle ne sert pas à mesurer la tumeur. Le niveau de Clark d’un mélanome est déterminé selon une échelle de I à V.

Classification de Clark du mélanome
Niveau de ClarkDescription

I

Le mélanome atteint seulement l'épiderme (mélanome in situin situ1. Qui se produit à l’endroit normal ou naturel. 2. Qui est confiné à l’emplacement initial ou dans sa position initiale.).

II

Le mélanome s'étend jusqu'à la partie supérieure du derme (derme papillaire) sans toutefois atteindre le bord du derme réticulaire.

III

Le mélanome s'étend jusqu'à la jonction entre le derme papillaire et la partie inférieure du derme (derme réticulaire) sans toutefois pénétrer le derme réticulaire.

IV

Le mélanome s'étend à la couche inférieure du derme (derme réticulaire) sans toutefois atteindre le tissu sous-cutané.

V

Le mélanome traverse le derme réticulaire pour atteindre le tissu sous-cutané.

Retour au menu

Histoires

Catherine Coulson Peu à peu, j’ai pris conscience que moi aussi, je pouvais faire partie des survivants.

Plus de détails

Financement d’essais cliniques qui sauvent des vies

Illustration d’instruments scientifiques

La Société canadienne du cancer subventionne des essais cliniques d’une importance vitale, qui permettent aux personnes atteintes de cancer d’avoir accès aux plus récents types de traitement.

Apprenez-en plus