Mélanome

Vous êtes ici:

Stades du mélanome

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle fréquemment l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille (épaisseur) de la tumeur, quelles parties de la peau sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le mélanome est la classification TNM. Dans le cas du mélanome, il y a 5 stades, soit le stade 0 suivi des stades 1 à 4. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV. Mais dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils emploient souvent les mots stade précoce, locorégional ou métastatique.

Stade précoce signifie que le cancer se trouve seulement dans la peau où il a pris naissance et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Cela inclut les mélanomes de stade 0, de stade 1A, de stade 1B, de stade 2A, de stade 2B et de stade 2C.

Locorégional signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins, ou qu’il s’est propagé aux régions voisines de la peau ou à des vaisseaux lymphatiques. Cela inclut le mélanome de stade 3.

Métastatique signifie que le cancer est situé dans une partie du corps plus éloignée de l’emplacement où il a pris naissance. Cela inclut le mélanome de stade 4.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Stade 0 (mélanome in situ)

Les cellules cancéreuses sont présentes uniquement sur la couche supérieure ou externe de la peau (épiderme). Certains médecins décrivent le mélanome in situ comme un état précancéreux de la peau.

Stade 1A

La tumeur mesure 0,8 mm ou moins d’épaisseur et il n’y a aucune ulcération de la tumeur (il n’y a pas de peau éraflée ou de lésion ouverte).

Ou la tumeur mesure plus de 0,8 mm, mais pas plus de 1 mm, d’épaisseur. Il peut y avoir présence d’ulcération de la tumeur (présence de peau éraflée avec lésion ouverte).

Stade 1B

La tumeur mesure plus de 1 mm, mais pas plus de 2 mm, d’épaisseur. Il n’y a aucune ulcération de la tumeur.

Stade 2A

La tumeur mesure plus de 1 mm, mais pas plus de 2 mm, d’épaisseur. Il y a présence d’ulcération de la tumeur.

Ou la tumeur mesure plus de 2 mm, mais pas plus de 4 mm, d’épaisseur. Il n’y a aucune ulcération de la tumeur.

Stade 2B

La tumeur mesure plus de 2 mm, mais pas plus de 4 mm, d’épaisseur. Il y a présence d’ulcération de la tumeur.

Ou la tumeur mesure plus de 4 mm d’épaisseur et il n’y a aucune ulcération de la tumeur.

Stade 2C

La tumeur mesure plus de 4 mm d’épaisseur et il y a présence d’ulcération de la tumeur.

Stade 3

Le cancer s’est propagé vers au moins 1 ganglion lymphatique situé près de l’emplacement où le cancer a pris naissance (ganglions lymphatiques régionaux). Après que les ganglions lymphatiques ont été enlevés et examinés par un pathologiste, on peut attribuer au cancer le stade 3A, 3B, 3C ou 3D. Cela dépend des éléments suivants :

  • le nombre de ganglions lymphatiques contenant des cellules cancéreuses
  • la quantité de cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques
  • si le cancer s’est propagé aux régions de peau voisines (tumeurs satellites) ou à des vaisseaux lymphatiques (tumeurs en transit)

Stade 4

Le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme les poumons ou le foie. On parle aussi de mélanome métastatique.

Récidive de mélanome

La récidive d'un mélanome signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit ou près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale du mélanome. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps plus éloignée de l’emplacement où il a pris naissance. On parle alors de mélanome métastatique ou de récidive à distance.

Histoires

Le Dr Réjean Lapointe, chercheur Le Dr Réjean Lapointe est en train de concevoir un gel qui permet d’améliorer l’immunothérapie.

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus