Logo Société canadienne du cancer

Cancer des glandes salivaires

Vous êtes ici:

Traitements du cancer récidivant des glandes salivaires

Il n’existe pas d’option de traitement standard pour le cancer récidivant des glandes salivaires. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement. Le traitement dépend de l’emplacement où le cancer est réapparu, des autres traitements que vous avez reçus et de votre état de santé global.

Radiothérapie

On peut proposer la radiothérapie externe pour traiter le cancer récidivant des glandes salivaires. Ce traitement ne peut être utilisé si vous avez déjà reçu une radiothérapie dans la région où le cancer réapparaît.

On peut avoir recours à la radiothérapie si le cancer des glandes salivaires s’est propagé aux os ou aux poumons. Apprenez-en davantage sur les traitements des métastases osseuses et les traitements des métastases pulmonaires.

Chirurgie

La chirurgie peut être offerte si le cancer récidivant des glandes salivaires peut être enlevé sans danger. Le type de chirurgie pratiqué dépend de l’emplacement où la tumeur est réapparue.

Chimiothérapie

Dans de rares cas, les médecins peuvent proposer la chimiothérapie pour le cancer récidivant des glandes salivaires. On le propose seulement aux personnes dont l’état de santé permet de recevoir une chimiothérapie et si aucun autre traitement ne peut être administré. Il n’existe pas de chimiothérapie standard pour le cancer récidivant des glandes salivaires.

Essais cliniques

On peut vous demander si vous voulez participer à un essai clinique sur le cancer des glandes salivaires. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

Histoires

Carrie Walker Boyd Faire du bénévolat pour la Société canadienne du cancer m’a permis de constater le travail colossal qu’elle fait pour les personnes aux prises avec le cancer.

Lisez l’histoire de Carrie

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus