Logo Société canadienne du cancer

Cancer des glandes salivaires

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer des glandes salivaires

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La plupart des personnes atteintes du cancer des glandes salivaires reçoivent une radiothérapie. Votre équipe de soins prendra en considération vos propres besoins pour choisir le type et la dose de radiations ainsi que la façon de l'administrer et les horaires à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On a parfois recours à la radiothérapie dans le cadre d’une chimioradiothérapie administrée pour traiter un cancer des glandes salivaires. La chimioradiothérapie est un traitement dans lequel on administre la chimiothérapie durant la même période que la radiothérapie.

Quand avoir recours à la radiothérapie

On administre une radiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une radiothérapie administrée seule ou dans le cadre d’une chimioradiothérapie pour les raisons suivantes :

  • détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie et réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvante)
  • traiter une tumeur qu’on ne peut pas atteindre ou enlever sans danger par chirurgie
  • traiter une tumeur si vous ne vous sentez pas assez bien pour subir une chirurgie ou si vous ne voulez pas en avoir une
  • soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d'un cancer des glandes salivaires de stade avancé (radiothérapie palliative)

On peut proposer une radiothérapie administrée seule ou dans le cadre d’une chimioradiothérapie après une chirurgie :

  • si la tumeur n’a pas pu être complètement enlevée
  • si on observe des cellules cancéreuses dans les bords du tissu qui a été enlevé par chirurgie
  • pour des tumeurs de grade intermédiaire et de haut grade
  • pour des grosses tumeurs (stade T3 ou T4)
  • pour des tumeurs qui se sont propagées dans les os, les nerfs, les vaisseaux lymphatiquesvaisseaux lymphatiquesTube dans lequel la lymphe circule dans le corps., les ganglions lymphatiques ou les vaisseaux sanguins

Vous pourriez aussi recevoir une radiothérapie aux ganglions lymphatiques du cou si vous avez :

  • une tumeur agressive de haut grade qui a tendance à se propager aux ganglions lymphatiques du cou
  • un cancer qui s’est propagé à plus d’un ganglion lymphatique (stade N2 à N3)
  • un cancer qui s’est propagé aux tissus autour des ganglions lymphatiques

Avant la radiothérapie

Votre équipe de radiothérapie planifiera votre traitement de radiothérapie avec soin. Elle essaiera de s’assurer que les faisceaux de rayonnement sont dirigés là où la majeure partie des radiations sont nécessaires. L’équipe essaiera aussi de protéger le plus possible les tissus voisins des effets de la radiation. Dans certains cas, on peut avoir recours à la chirurgie pour déplacer temporairement une glande salivaire à l’extérieur de la zone de traitement. Puis on remet la glande en place lorsque la radiothérapie est terminée. C’est ce qu’on appelle un transfert de la glande salivaire.

Avant le début de la radiothérapie, vous devriez passer un examen dentaire pour vous assurer que vos dents, bouche et gencives sont en santé, car la radiothérapie d'un cancer des glandes salivaires peut affecter la bouche et les dents. Si vous avez besoin de travaux dentaires, comme de vous faire obturer, réparer ou extraire une dent, faites faire ces travaux avant le début de votre radiothérapie.

Radiothérapie externe

Le type de radiothérapie le plus couramment employé pour traiter un cancer des glandes salivaires est la radiothérapie externe. On administre habituellement les traitements 5 jours par semaine pendant 6 ou 7 semaines. Votre traitement pourrait être plus court si vous devez recevoir une radiothérapie uniquement pour soulager des symptômes comme une douleur ou un saignement.

La radiothérapie conformationnelle est un type de radiothérapie externe au cours duquel on utilise un appareil spécial pour diriger les faisceaux de radiation en épousant la forme de la région à traiter. Il existe 2 principaux types de radiothérapie conformationnelle utilisée dans le traitement du cancer des glandes salivaires.

La radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) permet de diriger des faisceaux de radiation de différentes intensités vers des parties différentes de la zone de traitement. On utilise un appareil qui sculpte les faisceaux de radiation de façon très précise, ce qui peut aider à épargner les tissus voisins de la radiation. Ce type de radiothérapie est le plus souvent employé pour le cancer des glandes salivaires.

La radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle (RC 3D) permet de modeler et de diriger des faisceaux provenant de plusieurs directions différentes. Tous les faisceaux ont la même force, ou intensité. On n’a pas recours à cette technique aussi souvent, puisque la RCMI s’est révélée être plus précise pour traiter les tumeurs des glandes salivaires.

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie conformationnelle.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer des glandes salivaires, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines personnes éprouvent beaucoup d’effets secondaires, tandis que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Durant la radiothérapie, l’équipe de soins prend des précautions visant à protéger le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la région traitée. Malgré cela, la radiothérapie peut tout de même endommager les cellules saines et causer des effets secondaires. Les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours et même quelques semaines plus tard. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent principalement de la taille de la zone de traitement, de la région ou des organes spécifiques qui ont été traités, de la dose totale de radiation et du mode d'administration. Les effets secondaires suivants font partie des effets courants de la radiothérapie administrée pour le cancer des glandes salivaires :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et sur les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Histoires

Researchers Dr John White and Dr James Gleason Dr John White travaille à l’élaboration d’un nouveau traitement contre le cancer « 2 en 1 » afin de contrer la résistance aux médicaments.

Plus de details

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus