Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Traitement du cancer de la prostate de stade IV

En présence de cancer de la prostate de stade IV, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Les types de traitements administrés reposent sur les besoins uniques de la personne atteinte.

Hormonothérapie

L’hormonothérapie est le traitement principal du cancer de la prostate de stade IV. Jusqu’à 85 % des hommes atteints d’un cancer de la prostate de stade avancé répondent à l’hormonothérapie.

Les types d’hormonothérapie auxquels on peut avoir recours sont les suivants :

  • analogues de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH)
    • leuprolide (Lupron, Lupron Depot, Eligard)
    • goséréline (Zoladex)
    • buséréline (Suprefact)
    • triptoréline (Trelstar)
  • antagoniste de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LH-RH)
    • dégarélix (Firmagon)
  • anti-androgènes
    • flutamide (Euflex)
    • bicalutamide (Casodex)
    • nilutamide (Anandron)
    • acétate d’abiratérone (Zytiga)
    • enzalutamide (Xtandi)
  • ablation chirurgicale des testicules (orchidectomie)

Radiothérapie

La radiothérapie peut être une option pour le cancer de la prostate de stade IV :

  • dans le but de soulager les symptômes urinaires engendrés par la tumeur de la prostate
  • afin de soulager la douleur dans les régions osseuses où le cancer s’est propagé (métastases osseuses)

La radiothérapie externe est administrée seulement de 4 à 6 semaines après une résection transurétrale de la prostate (RTUP) afin de réduire le risque de formation de tissu cicatriciel dans l’urètre (rétrécissement de l’urètre).

Chirurgie

La RTUP peut être une option pour le cancer de la prostate de stade IV. Ce type de chirurgie permet de soulager les symptômes urinaires entraînés par la tumeur de la prostate.

Thérapie biologique

La thérapie biologique peut être une option pour le cancer de la prostate de stade IV. Le médicament biologique qu’on peut administrer aux hommes atteints d’un cancer de la prostate de stade IV est le dénosumab (Xgeva).

On peut avoir recours au dénosumab pour :

  • aider à prévenir les fractures osseuses chez les hommes dont le cancer s’est propagé aux os
  • aider à prévenir la propagation du cancer aux os chez les hommes dont le taux d’APS grimpe mais qui ne présentent aucun signe de propagation du cancer aux os

Bisphosphonates

On peut avoir recours aux bisphosphonates en présence d’un cancer de la prostate qui s’est propagé aux os afin de soulager la douleur osseuse ou de prévenir les fractures chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate hormono-résistant de stade avancé. Le bisphosphonate administré est l’acide zolédronique (Zometa).

Essais cliniques

On pourrait offrir aux hommes atteints d’un cancer de la prostate la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

Histoires

Dre Sheila Singh Dre Sheila Singh a découvert une nouvelle façon de détruire les cellules du cancer du cerveau à l’aide d’un médicament existant.

Plus de details

Une célébration pour les survivants du cancer au Relais pour la vie

Illustration du Relais pour la vie

La Société canadienne du cancer fournit une occasion en or de célébrer le courage des survivants du cancer dans la bataille contre la maladie. Lors des centaines d’événements du Relais pour la vie qui ont lieu d’un bout à l’autre du pays, des milliers de gens se réunissent pour effectuer le Tour des survivants.

Apprenez-en plus