Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Radiothérapie du cancer de la prostate

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On peut administrer une radiothérapie en présence d’un cancer de la prostate :

  • comme traitement principal afin de détruire les cellules cancéreuses
  • après une chirurgie pour détruire les cellules cancéreuses qui restent et pour réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvanteadjuvanteTraitement administré en plus du traitement de première intention (premier traitement ou traitement standard) pour aider à réduire le risque de réapparition (récidive) de la maladie (comme le cancer).)
  • après une chirurgie si le cancer réapparaît dans la région où se situait la prostate (radiothérapie de rattrapage)
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer de la prostate de stade avancé (radiothérapie palliative)

La dose de radiations émise lors du traitement ainsi que la façon de l’administrer et les horaires suivis varient d’une personne à l’autre.

Radiothérapie externe

On a habituellement recours à la radiothérapie externe pour traiter le cancer de la prostate. Un appareil émet des radiations vers la tumeur et certains tissus avoisinants.

  • On peut offrir la radiothérapie externe comme traitement principal.
  • On l’administre après la chirurgie (radiothérapie adjuvante) lorsque la tumeur s’est propagée au revêtement externe de la prostate ou tout près de celui-ci.
  • On peut l’administrer pour un cancer de la prostate de stade IV dans le but de soulager les symptômes urinaires engendrés par la tumeur ou pour atténuer la douleur causée par les métastases aux os.

Curiethérapie

La curiethérapie est une radiothérapie interne. Dans ce traitement, on administre une substance radioactive (radio-isotope) directement dans la tumeur. La radiation détruit les cellules cancéreuses avec le temps.

Des implants radioactifs multiples sont mis en place directement dans la prostate, par chirurgie. On parle alors de curiethérapie interstitielle. Les implants peuvent être temporaires ou permanents.

  • On enlève les implants temporaires une fois que la dose de radiation désirée a été administrée.
  • Les implants permanents, comme les grains radioactifs, ne sont pas enlevés. Ils libèrent leur dose de radiation pendant quelques semaines ou quelques mois.

La curiethérapie est principalement utilisée pour le cancer de prostate à risque faible ou à risque intermédiaire. On peut associer la radiothérapie externe à la curiethérapie dans le cas du cancer de prostate à risque élevé.

Radiothérapie systémique

La radiothérapie systémique est un type de radiothérapie lors de laquelle une matière radioactive circule dans le sang pour atteindre des cellules dans tout le corps.

Le dichlorure de radium 223 (Xofigo) est un médicament administré en radiothérapie systémique auquel on peut avoir recours pour traiter un cancer de la prostate hormono-résistant qui s’est propagé seulement aux os et qui cause de la douleur.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur la radiothérapie.

Histoires

Tuli Chowdhury J’encourage tout le monde à faire du bénévolat pour la Société canadienne du cancer, et en particulier les jeunes, de poursuivre l’adolescente.

Lisez l’histoire de Tuli

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus