Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Thérapie biologique du cancer de la prostate

On peut administrer une thérapie biologique pour réduire le risque de manifestations osseuses chez les personnes atteintes du cancer de la prostate. On l’appelle aussi biothérapie ou thérapie par modificateurs de la réponse biologique (MRB).

La thérapie biologique a recours à des substances naturelles ou synthétiques pour détruire ou maîtriser les cellules cancéreuses ou bien pour en changer le comportement. Les différents types d'agents biologiques agissent différemment.

On peut administrer une thérapie biologique pour :

  • renforcer les os et prévenir l’ostéoporose due à l’hormonothérapie
  • réduire le risque de complications osseuses dues au cancer de la prostate métastatique

Les médicaments employés, les doses administrées ainsi que les horaires suivis varient d’une personne à l’autre.

Agents biologiques

L’inhibiteur du ligand RANK est un agent biologique composé d’un anticorps monoclonal qui bloque l’action du ligand RANK – une protéine qui contribue à la résorption osseuse. Cela permet de renforcer les os.

L’agent biologique le plus couramment utilisé dans le traitement du cancer de la prostate est :

  • denosumab (Xgeva)

Pour obtenir des renseignements sur des médicaments spécifiques, consultez la section Sources d’information sur les médicaments.

Consultez la liste de questions à poser à votre médecin sur la thérapie biologique.

Histoires

La Dre Miriam Rosin, chercheuse Les recherches de la Dre Miriam Rosin aident à mieux comprendre le lien entre le papillomavirus et le cancer de la cavité buccale.

Plus de details

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus