Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Stades du cancer de la prostate

La stadification décrit ou classe un cancer en fonction de la quantité de cancer présente dans le corps et de son emplacement lors du diagnostic initial. C’est ce qu’on appelle souvent l’étendue du cancer. On se sert de l’information révélée par les examens pour savoir quelle est la taille de la tumeur, quelles parties de l’organe sont atteintes par le cancer, si le cancer s’est propagé à partir de son lieu d’origine et où il s’est propagé. Votre équipe de soins a recours au stade pour planifier votre traitement et prévoir l’issue (votre pronostic).

Le système de stadification le plus fréquemment employé pour le cancer de la prostate est la classification TNM. Dans le cas du cancer de la prostate, il y a 4 stades. Pour les stades 1 à 4, on utilise souvent les chiffres romains I, II, III et IV, mais, dans le but de rendre le texte plus clair, nous emploierons les chiffres arabes 1, 2, 3 et 4. En général, plus le numéro du stade est élevé, plus le cancer s’est propagé. Parlez à votre médecin si vous vous posez des questions sur la stadification.

Quand les médecins décrivent le stade, ils emploient souvent les mots localisé, localement avancé ou métastatique.

Localisé signifie que le cancer se trouve seulement dans la prostate. Il n’a pas envahi les tissus voisins et ne s’est pas propagé à des parties éloignées du corps. Le cancer de la prostate localisé comprend les stades 1 et 2.

Localement avancé signifie que le cancer de la prostate a traversé l’enveloppe de la prostate (appelée capsule) pour envahir les tissus voisins. Un cancer de la prostate est dit localement avancé s’il est de stade 3 ou 4 et s’il ne s’est pas propagé à des parties éloignées du corps (pas de métastases).

Métastatique signifie que le cancer s’est propagé au-delà des tissus entourant la prostate pour atteindre d’autres parties du corps.

Les médecins peuvent aussi employer les mots local, régional ou distant. Local signifie que le cancer se trouve seulement dans la prostate et qu’il ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. Régional signifie près ou autour de la prostate. Distant signifie dans une partie du corps plus éloignée de la prostate.

Les renseignements qui suivent concernent la stadification de l’adénocarcinome, qui représente 95 % des cas de cancer de la prostate. La stadification des autres types de cancer de la prostate est différente. Le carcinome urothélial est un type de cancer qui prend naissance dans les cellules qui tapissent l’urètre, y compris la partie qui traverse la prostate (appelée urètre prostatique). La stadification du carcinome urothélial de l’urètre prostatique est semblable à celle du cancer du bassinet du rein et de l’uretère. Apprenez-en davantage sur le carcinome urothélial et sur la stadification du cancer du bassinet du rein et de l’uretère.

Descriptions de la classification TNM

T décrit la proportion de la prostate qui est atteinte par le cancer et si les médecins peuvent le palper ou le voir avec des examens d’imagerie. T indique aussi si la tumeur a traversé la prostate pour envahir les tissus entourant celle-ci. T est habituellement classé de 1 à 4. Un numéro plus élevé signifie que la tumeur occupe une plus grande proportion de la prostate ou qu’elle a traversé la prostate pour envahir les tissus voisins.

 

N décrit la propagation du cancer aux ganglions lymphatiques situés près de la prostate. N0 signifie que le cancer ne s’est propagé à aucun ganglion lymphatique voisin. N1 signifie que le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins.

 

M décrit la propagation du cancer à d’autres parties du corps. M0 signifie que le cancer ne s’est pas propagé à d’autres parties du corps. M1 signifie que le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps.

Apprenez-en davantage sur la stadification du cancer.

Stade 1 (T1 ou T2a, N0, M0)

Le cancer peut avoir été détecté lorsque du tissu prostatique a été prélevé pour une autre affection, telle que l’hyperplasie bénigne de la prostate. Le cancer peut aussi avoir été détecté lors d’une biopsie à l’aiguille.

OU

 

La tumeur est située dans un seul lobe de la prostate et elle occupe la moitié ou moins de la moitié de ce lobe (T2a).

Stade 2 (T2b ou T2c, N0, M0)

La tumeur occupe plus de la moitié d’un lobe (T2b) ou elle touche les deux lobes (T2c) de la prostate.

Stade 3 (T3 ou T4, N0, M0)

La tumeur a traversé la capsule et a envahi soit la partie inférieure de la vessie (appelée col de la vessie), soit l’une ou les deux vésicules séminales (glandes situées au-dessus de la prostate) (T3).

OU

 

La tumeur s’est attachée ou s’est propagée à une ou plusieurs des structures suivantes :

  • rectum
  • sphincter anal externe
  • muscles élévateurs du plancher pelvien
  • paroi du bassin

Stade 4 (tout T, N1, M0 ou tout T, N0, M1)

Le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques (N1) ou à d’autres parties du corps (métastases à distance), comme les os (M1). Le cancer de la prostate qui s’est propagé à des parties éloignées du corps est appelé cancer de la prostate métastatique.

Récidive de cancer de la prostate

La récidive d’un cancer de la prostate signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. S’il réapparaît à l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive locale. S’il réapparaît dans des tissus ou des ganglions lymphatiques situés près de l’endroit où il a d’abord pris naissance, on parle de récidive régionale. Il peut aussi réapparaître dans une autre partie du corps : on parle alors de récidive ou de métastase à distance.

Le cancer de la prostate récidivant est aussi diagnostiqué lorsque le taux d’antigène prostatique spécifique (APS) se met à augmenter rapidement après le traitement initial sans qu’il y ait d’autre signe de cancer. C’est ce qu’on appelle une récidive biochimique du cancer de la prostate.

urètre

Conduit servant à l’excrétion de l’urine présente dans la vessie.

Chez l’homme, l’urètre passe par la prostate et le pénis et sert à l’excrétion aussi bien du sperme que de l’urine. Chez la femme l’urètre est situé au-dessus de l’ouverture du vagin.

hyperplasie bénigne de la prostate (HBP)

Grossissement non cancéreux (bénin) de la prostate.

La HBP est aussi appelée hypertrophie bénigne de la prostate.

plancher pelvien

Muscles qui forment la partie inférieure du bassin. Ils supportent les organes situés à l’intérieur du bassin. Quand ces muscles ne fonctionnent pas correctement, cela peut causer l’incontinence.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus