Logo Société canadienne du cancer

Cancer de la
prostate

Vous êtes ici:

Classification de Gleason pour le cancer de la prostate

Le système de classification histologique le plus couramment utilisé pour le cancer de la prostate est la classification de Gleason. Elle sert à décrire le degré d’agressivité d’une tumeur cancéreuse de la prostate et à évaluer la probabilité qu’elle se propage. On a recours à la classification de Gleason seulement pour les adénocarcinomes, type de tumeur de la prostate le plus fréquent.

La classification de Gleason reflète jusqu’à quel point le tissu de la tumeur diffère du tissu normal de la prostate. Elle se base sur une échelle de 1 à 5. Le médecin assigne un nombre au cancer en fonction de l’aspect et de la croissance des cellules cancéreuses. Plus le nombre est bas, plus les cellules cancéreuses semblent normales et plus le grade est bas. Plus le nombre est élevé, moins les cellules cancéreuses semblent normales et plus le grade est haut. On n’a pas souvent recours aux grades 1 et 2 puisque le tissu de la tumeur ressemble à du tissu normal et agit comme lui. La plupart des tumeurs de la prostate sont de grade 3 ou plus.

GradeDescription

3

Les cellules cancéreuses sont bien différenciées, ce qui signifie que la glande est encore bien définie.

Le cancer a envahi le tissu prostatique voisin.

Le cancer est moins agressif et engendre un pronostic plus favorable.

4

Les cellules cancéreuses se classent entre le grade 3 et le grade 5.

5

Les cellules cancéreuses sont peu différenciées, ce qui signifie qu’elles sont très anormales et qu’elles ne ressemblent pas à celles d’une glande normale et qu’elles n’agissent pas comme elles.

Le cancer est plus agressif et engendre un pronostic moins favorable.

Pour attribuer une cote de Gleason (également appelée score de Gleason), le pathologiste observe un prélèvement biopsique de la tumeur au microscope afin d’identifier les 2 types de modèles de croissance glandulaire les plus courants dans la tumeur. Il assigne un nombre à chacun de ces 2 modèles. Il additionne ensuite les 2 nombres pour obtenir la cote de Gleason. Si, par exemple, le nombre assigné au modèle de croissance le plus courant est de 3 et que le nombre assigné au modèle de croissance qui arrive au deuxième rang est de 4, la cote de Gleason est de 7.

La cote de Gleason se situe toujours entre 6 et 10. Plus la cote est élevée, plus la tumeur est agressive. La plupart des tumeurs cancéreuses de la prostate sont de bas grade ou de grade intermédiaire (cote de Gleason de 6 ou 7). On n’attribue habituellement pas de cote inférieure à 6, car il est difficile pour le pathologiste de déterminer avec certitude qu’une tumeur de bas grade est cancéreuse.

Histoires

Dr Roger Zemp Le Dr Roger Zemp a conçu une technique innovatrice de suivi des cellules cancéreuses.

Plus de details

Accès aux services offerts dans votre communauté

Illustration de maisons côte à côte

Le répertoire de services à la communauté de la Société canadienne du cancer aide les personnes atteintes de cancer et leurs familles à trouver les services et programmes disponibles dans leur communauté.

Apprenez-en plus