Cancer du pénis

Vous êtes ici:

Traitement du cancer du pénis de stade 0

En présence d'un cancer du pénis de stade 0, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Le cancer du pénis de stade 0 comprend le carcinome in situ et le carcinome verruqueux. Les types de traitements administrés se basent sur les besoins uniques de la personne atteinte de cancer.

Chirurgie

La chirurgie est le traitement principal du cancer du pénis de stade 0. Les types de chirurgie pratiqués sont les suivants :

Chimiothérapie

On peut proposer une chimiothérapie topique pour traiter le cancer du pénis de stade 0. On applique une crème directement sur la région anormale. L’agent chimiothérapeutique topique employé est :

  • le 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU)

Thérapie biologique

On peut proposer une thérapie biologique topique pour traiter le cancer du pénis de stade 0. On applique une crème directement sur la région anormale. Le médicament biologique topique employé est :

  • la crème d’imiquimod (Aldara) à 5 %

Radiothérapie

On propose rarement la radiothérapie comme traitement du cancer du pénis de stade 0. On peut y avoir recours chez l’homme qui ne souhaite pas subir de chirurgie. Les types de radiothérapie proposés sont les suivants :

  • radiothérapie externe
  • curiethérapie

Essais cliniques

On peut offrir aux hommes atteints d'un cancer du pénis la possibilité de participer à des essais cliniques. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la section « Essais cliniques ».

carcinome in situ

Cancer à un stade très précoce : les cellules tumorales n’ont pas encore envahi les tissus voisins.

chirurgie au laser

Technique chirurgicale qui consiste à utiliser un laser (faisceau lumineux intense et étroit) pour effectuer des incisions sans saignement dans les tissus.

La chirurgie au laser peut servir à enlever des tissus anormaux à la surface d’un organe ou de la peau, à dégager une obstruction ou à arrêter le saignement.

cryochirurgie

Intervention chirurgicale consistant à geler et à détruire des tissus anormaux en les exposant à un froid intense (en utilisant de l’azote liquide ou du gaz carbonique liquide).

La cryochirurgie est aussi appelée cryoablation, ablation cryochirurgicale ou cryothérapie.

Histoires

Le Dr Christopher O’Callaghan, chercheur, Groupe canadien des essais sur le cancer Le Groupe canadien des essais sur le cancer fait grimper le taux de survie au glioblastome chez les aînés.

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus