Cancer du pénis

Vous êtes ici:

Radiothérapie pour le cancer du pénis

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On administre parfois une radiothérapie pour traiter le cancer du pénis. Votre équipe de soins prendra en considération vos besoins personnels pour choisir le type de radiothérapie, la dose à administrer, la façon de le faire et l’horaire à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

Il est possible qu’on associe la radiothérapie à la chimiothérapie (chimioradiothérapie).

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une radiothérapie pour :

  • détruire les cellules cancéreuses;
  • traiter un cancer du pénis précoce au lieu d’avoir une chirurgie;
  • réduire la taille de la tumeur avant la chirurgie (traitement néoadjuvant);
  • détruire les cellules cancéreuses qui restent après la chirurgie afin de réduire le risque de réapparition (récidive) du cancer (traitement adjuvant);
  • soulager la douleur ou contrôler les symptômes d’un cancer du pénis qui est avancé (traitement palliatif).

On peut proposer une radiothérapie aux hommes qui souhaitent conserver leur pénis, qui ne veulent pas subir de chirurgie ou qui ne peuvent pas avoir d’opération. Bien que la radiothérapie permette aux hommes de conserver leur pénis, le risque de réapparition du cancer est plus élevé que lorsqu’on enlève le pénis par chirurgie. La radiothérapie semble des plus efficaces contre les tumeurs qui n’ont pas envahi le corps caverneux, qui sont situées sur la tête (gland) du pénis et qui mesurent moins de 4 cm de diamètre. On pratique une circoncision avant tout traitement de radiothérapie, sauf si l’homme est déjà circoncis. La circoncision permet à la tumeur d’être pleinement exposée à la radiation. Il est également possible que la radiothérapie provoque l’inflammation de la tête du pénis, ce qui risque de causer un phimosis (prépuce qui ne se relève pas complètement).

On peut se servir d’un écran de protection en plomb pour minimiser l’exposition des testicules à la radiation chez les hommes qui souhaitent conserver leur capacité à faire des enfants (fertilité).

Curiethérapie

On a souvent recours à la curiethérapie au lieu de la chirurgie pour traiter un petit (moins de 4 cm) cancer du pénis de stade précoce. La curiethérapie est une radiothérapie interne. On se sert d’une substance radioactive appelée radio-isotope. On la place directement dans la tumeur ou très près. On peut aussi mettre les substances radioactives dans la région où se trouvait la tumeur avant qu’on l’enlève. La radiation détruit les cellules cancéreuses au fil du temps. On administre habituellement la curiethérapie pendant 4 à 7 jours. Vous restez au lit, à l’hôpital, le temps que la radiation se libère.

On insère un cathéter dans l’urètre avant la curiethérapie. Cela aide le médecin à sentir exactement au toucher où se trouve l’urètre pendant qu’il insère la substance radioactive. On laisse le cathéter en place jusqu’à ce que le traitement soit fini pour permettre à l’urine de s’écouler.

On peut administrer la curiethérapie de 2 façons différentes pour un cancer du pénis.

Lors de la curiethérapie interstitielle, on se sert d’aiguilles fines et creuses. On place une source radioactive dans les aiguilles qui émettent la radiation directement dans la tumeur.

Lors de la plésiocuriethérapie, on met un cylindre de plastique autour du pénis, puis on en met un autre qui contient de la radiation par-dessus.

Radiothérapie externe

On a aussi recours à la radiothérapie externe pour traiter le cancer du pénis. On peut l’administrer pour un petit (moins de 4 cm) cancer du pénis de stade précoce au lieu de faire une chirurgie. La radiothérapie externe permet également de traiter les ganglions lymphatiques avant la chirurgie afin de réduire leur taille et les rendre ainsi plus faciles à enlever. On peut aussi administrer une radiothérapie externe après la chirurgie pour réduire le risque de réapparition du cancer.

Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure.

La radiothérapie externe comporte habituellement une séance de traitement chaque jour, 5 jours par semaine. Le nombre de séances dépend de la taille de la tumeur et du type de cancer du pénis. En général, on administre le traitement pendant 4 à 6 semaines. On a souvent recours à un moule ou à un dispositif spécial pour maintenir le pénis en place pendant les séances.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer du pénis, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque homme les ressent différemment. Certains en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

Lors des séances de radiothérapie, l’équipe de soins protège le plus possible les cellules saines qui se trouvent dans la zone de traitement. Mais il est possible que les cellules saines soient endommagées et qu’elles provoquent ainsi des effets secondaires. Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la radiothérapie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la radiothérapie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent surtout de la taille de la région traitée, de la région ou des organes spécifiques traités, de la dose totale et du mode d’administration. Voici certains effets secondaires fréquents de la radiothérapie pour le cancer du pénis :

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la radiothérapie. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie et les effets secondaires de la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

urètre

Conduit servant à l’excrétion de l’urine présente dans la vessie.

Chez l’homme, l’urètre passe par la prostate et le pénis et sert à l’excrétion aussi bien du sperme que de l’urine. Chez la femme l’urètre est situé au-dessus de l’ouverture du vagin.

fistule

Ouverture ou passage anormal entre 2 organes internes ou entre un organe interne et la surface du corps.

Les fistules peuvent être causées par une infection ou une blessure. Elles peuvent aussi être une complication d’une intervention chirurgicale.

Histoires

Ray Ellis in fireman gear J’ai perdu pas mal de frères à cause du cancer. Parce que j’inhale de la fumée et que je m’expose à des substances chimiques, je vis pratiquement chaque jour dans la crainte du cancer.

Lisez l'histoire de Ray

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus