Cancer du pénis

Vous êtes ici:

Qu’est-ce que le cancer du pénis?

Le cancer du pénis prend naissance à l’intérieur ou à la surface du pénis. Il le fait le plus souvent dans les cellules de la peau du pénis. La tumeur cancéreuse (maligne) est un groupe de cellules cancéreuses qui peuvent envahir et détruire le tissu voisin. Elle peut aussi se propager (métastases) à d’autres parties du corps.

Les cellules du pénis subissent parfois des changements qui rendent leur croissance ou leur comportement anormal. Ces changements peuvent engendrer des affections non cancéreuses (bénignes) comme les verrues génitales (aussi appelées condylomes).

Les changements subis par les cellules du pénis peuvent aussi causer des états précancéreux. Cela veut dire que les cellules anormales ne sont pas encore cancéreuses, mais qu’elles risquent de le devenir si elles ne sont pas traitées. L’état précancéreux du pénis le plus fréquent est la néoplasie intra-épithéliale pénienne (PIN).

Mais dans certains cas, les changements qui affectent les cellules du pénis peuvent causer le cancer. La plupart du temps, le cancer du pénis prend naissance dans les cellules plates et minces appelées cellules squameuses. Ces cellules se trouvent dans la peau et la tête du pénis (gland). Ce type de cancer porte le nom de carcinome épidermoïde du pénis. Il peut apparaître n’importe où sur le pénis, mais il le fait le plus souvent sur le prépuce (chez les hommes non circoncis) ou le gland.

Des types rares de cancer du pénis peuvent aussi se manifester. L’adénocarcinome, le mélanome et le carcinome basocellulaire en sont des exemples.

Le pénis fait partie de l’appareil reproducteur et de l’appareil urinaire de l’homme. Les structures principales de l’appareil reproducteur masculin sont les testicules, l’épididyme, les vésicules séminales, la prostate et le pénis. Les parties internes de l’appareil reproducteur masculin sont situées dans la cavité pelvienne inférieure, entre les os des hanches (os iliaques). Le pénis pend devant un sac de peau appelé scrotum qui contient les testicules.

Schéma de l'appareil reproducteur masculin

Structure

Le pénis est composé de différents types de tissus, dont la peau, les nerfs, les muscles lisses et les vaisseaux sanguins.

Le corps est la partie principale du pénis. La tête du pénis est appelée gland. Le gland est recouvert d’un repli de peau flasque et mobile appelé prépuce. Il arrive qu'on enlève le prépuce par chirurgie (circoncision). La base du pénis qui est fixée au bassin est appelée racine.

Le pénis est constitué de 3 chambres de tissu spongieux contenant de nombreux vaisseaux sanguins :

  • Les corps caverneux sont les 2 chambres supérieures du corps du pénis qui forment la plus grande partie de cet organe.
  • Le corps spongieux est la chambre inférieure du corps du pénis qui entoure l’urètre.

À l’intérieur du pénis, il y a un tube mince appelé urètre qui s'étend de la base de la vessie jusqu’à l'extrémité du pénis. L’ouverture de l’urètre se trouve sur le gland du pénis et porte le nom de méat. L’urine et le sperme circulent dans l’urètre jusqu’au méat où ils sont évacués du corps.

Fonction

Le pénis fait partie de l'appareil urinaire. Il comprend l’urètre, qui fait circuler l'urine de la vessie jusqu’à l'extérieur du corps.

Le pénis est également un organe sexuel masculin. Lors d'une érection, des nerfs indiquent aux vaisseaux sanguins situés à l'intérieur des corps caverneux du pénis de se remplir de sang. Lorsque l'apport en sang augmente, le tissu spongieux prend du volume et fait raidir et grossir le pénis, ce qui lui permet de pénétrer dans le vagin lors d'une relation sexuelle. Le sperme passe dans l'urètre et est évacué par le méat quand l’homme éjacule. Après l'éjaculation, le surplus de sang se retire du pénis, qui devient mou de nouveau.

sperme

Liquide excrété par le pénis durant l’orgasme qui contient le sperme produit par les testicules et le liquide provenant de la prostate et des vésicules séminales (deux structures en forme de sac situées près de la prostate).

Histoires

Lisa Hamel Je suis la preuve qu’il est possible de mener une vie normale après le cancer.

Lisez l’histoire de Lisa

Investir pour réduire le fardeau du cancer

Icône – tirelire

L’an dernier, la SCC a financé la recherche sur le cancer à hauteur de 40 millions de dollars, grâce à nos donateurs. Découvrez comment vous pouvez aider à réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus