Logo Société canadienne du cancer

Cancer du pénis

Vous êtes ici:

Si le cancer du pénis se propage

Les cellules cancéreuses ont la capacité de se propager à partir du pénis vers d’autres parties du corps où elles peuvent former de nouvelles tumeurs. Ce processus porte le nom de métastase. Les nouvelles tumeurs sont aussi appelées métastase (au singulier, s'il n'y en a qu'une seule) ou métastases (au pluriel, s'il y en a plusieurs). Les métastases sont également connues sous le nom de tumeurs secondaires.

Comprendre comment progresse habituellement le cancer aide le médecin à prévoir son évolution probable et à planifier le traitement ainsi que les soins futurs.

Le cancer du pénis se propage le plus couramment vers :

  • les ganglions lymphatiques de l’aine et du bassin
    • Il arrive fréquemment que le cancer du pénis se propage d’abord aux ganglions lymphatiques puisque les cellules cancéreuses provenant de la tumeur circulent surtout dans le système lymphatique.
    • Le cancer du pénis se propage habituellement par étapes :
      • d'abord aux ganglions lymphatiques de l'aine (ganglions inguinaux)
      • puis aux ganglions lymphatiques du bassin
      • et finalement vers des emplacements éloignés de la tumeur
    • Il est rare que le cancer du pénis se propage aux ganglions lymphatiques du bassin ou vers des emplacements éloignés sans qu’il n’ait déjà atteint les ganglions lymphatiques de l’aine.
  • les poumons
  • le foie
  • les os
  • le cerveau

Le cancer du pénis se propage rarement vers des emplacements éloignés. Cependant, des métastases à distance peuvent se former si la maladie est avancée.

Histoires

photo of Mathieu À la fin de la journée, Mathieu m’a fait un gros câlin et j’ai vu un sourire illuminer son visage.

Lisez l’histoire de Mathieu

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus