Logo Société canadienne du cancer

Cancer du pancréas

Vous êtes ici:

Radiothérapie pour le cancer du pancréas

En radiothérapie, on a recours à des rayons ou à des particules de haute énergie pour détruire les cellules cancéreuses. On y a parfois recours pour traiter le cancer du pancréas. Votre équipe de soins prendra en considération vos propres besoins pour choisir le type de radiothérapie, la dose à administrer, la façon de le faire et l’horaire à suivre. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

On peut administrer la radiothérapie et une chimiothérapie pendant la même période. C’est ce qu’on appelle une chimioradiothérapie. Certains agents chimiothérapeutiques rendent la radiothérapie plus efficace.

On administre la radiothérapie pour différentes raisons. Vous pouvez recevoir une radiothérapie :

  • comme traitement principal, souvent sous forme de chimioradiothérapie, pour une tumeur localement avancée;
  • pour détruire les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie ou une chimiothérapie et réduire le risque de réapparition du cancer (radiothérapie adjuvante);
  • pour soulager la douleur ou maîtriser les symptômes d’un cancer du pancréas qui est avancé (radiothérapie palliative);
  • dans le cadre d’une chimioradiothérapie administrée avant une chirurgie, soit un traitement néoadjuvant, afin d’essayer de réduire la taille d’une tumeur à la limite de la résécabilité pour qu’on puisse l’enlever complètement (résection).

Radiothérapie externe

On traite habituellement le cancer du pancréas par radiothérapie externe. Un appareil émet des radiations à travers la peau jusqu’à la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure. En général, on l’administre chaque jour, pendant 5 à 6 semaines.

Chimioradiothérapie

On pourrait avoir recours à la chimioradiothérapie pour traiter une tumeur du pancréas localement avancée ou à la limite de la résécabilité. L’agent chimiothérapeutique le plus souvent employé dans ce cas est le 5-fluorouracil (Adrucil, 5-FU).

Questions à poser sur la radiothérapie

Apprenez-en davantage sur la radiothérapie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la radiothérapie à votre équipe de soins.

Histoires

Paul Newcombe Être bénévole durant le Mois de la jonquille est une expérience incroyablement gratifiante, qu’on ait été touché ou non par le cancer.

Lisez l’histoire de Paul

Réconfort et sollicitude des bénévoles

Illustration de bénévoles

Dans les centres régionaux de cancer, les maisons d’hébergement et les hôpitaux communautaires, des milliers de bénévoles de la Société canadienne du cancer apportent leur soutien aux personnes qui reçoivent des traitements.

Apprenez-en plus